Login

Register

Login

Register

close
Bastard_Lifestyle_Cab025
Spread the love

Cette année, pour savourer l’été indien autour d’un bon barbecue, on a déniché un kamado qui sort du lot. De plus en plus de chefs l’utilisent dans leurs cuisines et cet objet de forme ovoïde est aussi beau qu’intriguant. Mais pas facile de trouver la bonne taille et le bon prix. On a trouvé la perle rare avec The Bastard.

Après un lancement en 2013 et un large succès au Pays-Bas, la marque néerlandaise, The Bastard, attaque le marché français avec une seule volonté : démocratiser cet objet de cuisson non identifié. Et le tout avec un esprit plutôt décalé et des prix attractifs. On a alors décidé de le tester pour vous et de vous en parler. Cela tombe bien, The Bastard vient de sortir un nouveau format parfait pour une utilisation tout terrain et pour régaler suffisamment de convives : le modèle The Bastard Compact.

 

Un peu d’histoire :

Les kamados sont des barbecues d’origine japonaise. En effet, c’est au Japon, plusieurs siècles en arrière (il y a plus de 3000 ans), que l’on retrouve les premières traces de Kamado, il s’agit alors de fours en terre cuite en forme d’œuf. Les soldats américains en mission au Japon pendant la seconde guerre mondiale découvrent cet atypique four de cuisson et, séduits par l’appareil, le ramènent aux Etats-Unis. C’est dans les années 1970 que naît la première marque de Kamado, qui va connaître un succès croissant en particulier auprès des chefs cuisiniers.

 

Le Kamado, l’empereur des cuissons :

 

Le kamado n’est pas seulement un bel objet, c’est surtout l’appareil de cuisson extérieur le plus polyvalent et le plus performant qui existe. Il permet la cuisson directe ou indirecte, lente ou rapide, de saisir, de griller, de rôtir, le fumage et remplace sans problème le four à pain ou à pizza. Un tout en un, de rêve, pour nous qui cherchons à gagner de la place et à ne pas démultiplier les objets au sein de nos foyers. Le kamado The Bastard est performant, car il est possible de régler la température intérieure aussi précisément que dans un four électrique (de 70°C à 350°C) et de maintenir une grande stabilité de température pendant de nombreuses heures.

De plus, il est difficile de rater une cuisson avec The Bastard Compact, les viandes restent tendres, ne peuvent pas brûler, sauf si vous vous endormez au bord de la piscine tout l’après-midi. On a testé sur du porc, du poulet, des saucisses : merguez, andouillette, etc. Les viandes sont tendres, goûtues, et avec la plaque en fonte (c’est une option mais on vous la conseille), on obtient une superbe marque de grillage nette et colorée, ainsi qu’un côté gustatif type revenu sur le dessus de la viande qui apporte du croquant. Et pour obtenir cela, c’est vraiment un jeu d’enfant.

Pour ce qui est des poissons, le Kamado The Bastard Compact est un outil rêvé. Il permet en cuisant doucement et pas trop fort, de garder toutes ses propriétés organoleptiques et les bienfaits des oméga 3 contenu dans la plupart des graisses de poisson.

 

Le Kamado le roi du “Low and Slow” :

 

Le Kamado The Bastard vous permettra de cuire à faible température pendant des heures. En effet, l’inertie exceptionnelle de la cuve en céramique permet de réaliser des cuissons à basse température (80°C à 130°C) pendant près de 10 heures sans ajout de charbon ! Pourquoi préférer le “low and slow” ? C’est-à-dire la cuisson lente et longue, et bien c’est tout simple : elle convient parfaitement pour cuire des pièces de viande grasses et coriaces. L’association de la cuisson lente et de la cuisson basse température permet de faire fondre la graisse pendant la cuisson, ce qui attendrit les fibres de la viande. Comme par exemple la poitrine de bœuf, appelée « brisket », qui est une pièce très dure et très grasse. Idéale pour une cuisson à la braise, en mode low & slow. Ou encore le porc effiloché. Et à l’arrivée vous obtenez des viandes extra tendres et fondantes.

 

Le Compact de The Bastard est aussi très économique en termes de consommation de charbon grâce à la densité de la céramique. Il se révèle très facile à utiliser et à nettoyer. De plus, la rouille est impossible sur le corps du Kamado, puisqu’il est conçu en céramique. Cela lui assure une belle longévité. La céramique The Bastard, est garantie 20 ans. Attention cependant à bien l’abriter car certaines parties sont en acier, comme les poignets et les pieds.

 

Le model Compact The Bastard :

The Bastard compact est le modèle le plus polyvalent de la marque en termes d’adaptabilité. Ces dimensions extérieures lui permettent de se glisser un peu partout, jardin, terrasse, balcon, peu importe leurs dimensions. Le diamètre de la surface de cuisson du Compact est de 33 cm, cela permet de cuire suffisamment de mets pour 4 personnes, on a testé. Bref, si vous rêvez de découvrir cet outil de cuisson exceptionnel qu’est le kamado, ce modèle est fait pour vous, en plus son prix est particulièrement attractif .

 

Notre avis

Nous avons été conquis par le Kamado The Bastard,il est le meilleur allié d’une cuisine saine et simple. Le modèle Urban à aussi l’avantage d’être économique. Et en plus, son approche est conviviale, on peut se retrouver autour et être plusieurs à cuisiner ; et cuisiner de tout ! De plus, les finitions sont excellentes, sa couleur gris mat est du meilleur effet, et il est livré avec son petit pot de vernis pour retouche en cas d’éclat sur sa surface. Tout est bien pensé par The Bastard et fait avec soin pour un Kamado de qualité, avec un prix raisonnable. Nous l’avons pleinement adopté. Le modèle Compact existe aussi en noir brillant. Mais pour ceux qui veulent plu grand la gamme The Bastard est large et il existe d’autres modèles, comme la version Large, Medium ou XL pour les grandes familles ou ceux qui aiment recevoir de grande tablées d’invités.

Plus qu’un BBQ, c’est un Kamado, et bien plus encore, le Compact est un objet de design qui sera du plus bel effet chez vous.

 

LE BBQ a aussi son livre de recette :

Gros coup de coeur pour ce livre, aux éditions Le Marquier, dédié aux joies des grillades, marinades et autres fumaisons, réalisé par la cheffe Anne Alassane. Explorez toutes ces possibilités avec les 40 recettes gourmandes et conviviales qu’elle propose  : bacon bomb, paleron de bœuf à la vodka, double hot burger, tomates farcies aux sardines, parmigiana, cœurs coulants au chocolat fumé…

Un bon BBQ se fait avec de bons condiments :

Pour accompagner vos viandes, poissons et pour faire des marinades originales nous avons découvert une nouvelle marque de produits libanais : Terroirs du Liban, le tout avec un circuit responsable. Mais surtout des produits bien fait et savoureux : tahini, houmous, poivrons, pickles, fleur d’oranger, et j’en passe. Pour nos préparations de marinade, nous avons opté pour un mélange de zaatar, et de mélasse de caroube. Ce mélange apporte un joli laqué sur la viande et un mélange salé-sucré-épicé divin.

 

Nos idées d’accompagnements fraîcheurs pour ce BBQ :

 

Brewdog vient de sortir une toute nouvelle pale ale, la Planet Pale ale, délicatement amer et houblonnée (citra et mosaic, je peux dire que ce sont quasiment mes houblons préférés), elle révèle des notes d’ananas et de citron vert, parfait sur un poisson ou de belles côtelettes de porc. Pour ceux qui souhaitent des blondes sans tomber dans le léger Duvel sort sa 6,66, qui est le résultat de l’assemblage de six variétés de houblons et quelques zestes d’orange, une bière fraîche avec une amertume très ténue.

Et pour ceux qui préfèrent les soft, Solidar’Monde lance une série de jus pétillants aux couleurs « Arty », façon Lichtenstein, colas, limonade, jus pétillant ou encore ice tea citron, il y en a pour tous les goûts. Le point commun de tous ces pétillants une saveur de sucre de canne agréable.

Article écrit par Alexis Dumétier,

réalisé en partenariat avec The Bastard

 

 

Tags : 66amisAnne AlassaneaperobarbecuebbqblakemagBrewdogchefcheffecompactconvivialecuisson basse températurecuisson lenteDuvel 6francegrillHollandejaponKamadoLe MarquierlegumeLichtensteinlifestyleLow & Slowmagazine en lignemagazine lifestylemagazine pour hommePlanet pale alepoissonrecetteSolidar’MondeTerroirs du LibanThe Bastardviande

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.