Login

Register

Login

Register

close

Horlogerie

ArchivesBlogHorlogerie

SWATCH – UN ÉTÉ ACIDULÉ AVEC C-LIME

Blakemag_magazine_online_lifestyle_homme_montre_swatch_lime_cover

Swatch fête l’été avec un nouveau modèle fruité !
Plus frais qu’un jus de citron vert dans votre cocktail préféré, la C-LIME est la dernière nouveauté de notre collection BIG BOLD BIOCERAMIC.
Composée de 2/3 de céramique et d’1/3 de matériaux biosourcés, à laquelle on ajoute un pigment correspondant à la teinte choisie, cette montre monochrome très légère possède un toucher agréable, et sa légèreté la rend discrète même si incontestablement, elle en impose à votre poignet. La biocéramique offre par ailleurs une résistance supérieure à celle de la céramique classique (dont il convient de rappeler qu’elle est cassante) mais supérieure à celle du plastique traditionnel dans lequel les montres Swatch étaient jusqu’à présent conçues.


Côté design, la Swatch Big Bold Cemaric se présente sur un imposant boîtier – c’est l’ADN de la gamme – de 47 millimètres de diamètre avec couronne à 2h. Ses courtes cornes fortement inclinées (et son poids plume) assurent à la montre un confort de tous les instants, son profil permettant de parfaitement envelopper le poignet de son porteur.
Le cadran joue quant à lui la transparence totale : animé d’aiguilles noircies porteuses en leur extrémité d’un liseré de matière luminescente également noire, il offre une vue sur la mécanique embarquée par cette montre à quartz.


La BBB se décline depuis son lancement au Printemps dernier en 5 versions aux tonalités résolument estivales: rose pastel, bleu pastel, gris pastel, noir et blanc, auxquelles s’ajoute désormais la couleur Lime pour l’été.
Elle est idéale pour la plage, les sorties, les vacances! Douces et soyeuses au toucher, les montres BIOCERAMIC sont si agréables à porter.Elles sont parfaites avec les tenues d’été lors de journées insouciantes sous le soleil… ou sous la pluie.

Les montres Swatch de la collection BIG BOLD BIOCERAMIC sont disponible en exclusivité sur l’eshop de la marque depuis le 22 juillet.

Entrer
ArchivesBlogHorlogerieMagazine

AlpinerX Alive : une alliée connectée pour sportifs urbains

Blakemag_magazine_online_lifestyle_homme_montre_AlpinerXAlive

Urbaine, sportive et à forte valeur ajoutée technologique, l’AlpinerX Alive incarne une vision alternative de la montre connectée selon la manufacture horlogère suisse Alpina. Associant un esthétisme horloger traditionnel à un écran digital AMOLED, cette montre est une vraie complice sur qui compter pour avoir un aperçu détaillé de son hygiène de vie et de ses performances sportives. GPS, suivi cardiaque, programme d’entraînement personnalisé, chrono . . . cette smartwatch Swiss Made, déclinée en six modèles, est pleine de surprises.

Un héritage assumé
En 2015, Alpina était déjà la première marque à lancer une montre connectée Swiss Made, la désormais célèbre Horological Smartwatch. Conception, développement, fabrication, assemblage, contrôle : Alpina parvenait à créer une montre connectée, intelligente, satisfaisant pleinement aux critères du Swiss Made.

Un moteur hautes performances
Chaque modèle repose sur un moteur commun, un concentré de hautes technologies qu’Alpina a patiemment développé depuis 2015 au fil de ses multiples générations de Smartwatch. La version actuelle est la plus aboutie, avec un travail de pointe effectué sur son logiciel et capteurs embarqués. Au coeur du système se trouvent deux grandes ruptures technologiques.
En premier lieu, la mesure de l’activité cardiaque, rendue possible grâce à l’intégration de la toute dernière génération de capteurs Philips Wearable Sensing. Pris au poignet directement, le pouls est mesuré toutes les dix secondes environ en mode « Workout » (exercice). Des notifications spécifiques seront également émises si l’AlpinerX Alive détecte un rythme cardiaque anormal. En second lieu, l’intégration d’un GPS. Cette nouvelle fonctionnalité enregistre la trace de course ou de marche, l’associe au rythme cardiaque et permet ensuite de l’analyser sur l’application Alpina Smartwatch, disponible sur iOs et Android. Et pour que chaque session se fasse dans les meilleures conditions, l’AlpinerX Alive indique également la météo !

Un assistant personnel au poignet
Afin de mieux équilibrer son activité au fil de journées qui ne se ressemblent jamais, l’AlpinerX Alive offre un Dynamic Coach. Cet assistant personnalisé propose une gamme d’exercices en lien avec ses propres performances, assortis de recommandations pour améliorer son quotidien et son tonus, à découvrir chaque jour sur l’application. Pour ce faire, il mesure un grand nombre de variables, analysées en temps réel : qualité du sommeil, régularité de la fréquence cardiaque, suivi de l’activité physique, etc.
En touchant simplement l’écran ou en pressant la couronne, ces informations s’affichent directement sur le nouvel écran tactile Haute Résolution AMOLED. Ce dernier permet également de consulter les cinq derniers messages reçus des applications sélectionnées, en complément des notifications d’appels, de messages et d’e-mails.

Six modèles au caractère bien trempé
Equipé d’une lunette bidirectionnelle en acier ou recouvert de PVD noir, l’AlpinerX Alive est légère et résistante grâce à son boîtier (45 mm), réalisé en fibre de verre noir et acier. Scindé en deux avec des chiffres arabes d’un côté et des index de l’autre complétés d’une minuterie, le cadran de finition mate met en scène deux larges aiguilles luminescentes, offrant une lecture précise de l’heure.
Coiffée d’un verre saphir inrayable, cette montre, étanche à 100 mètres, donne le ton avec ses bracelets : bleu, rouge, gris (caoutchouc), brun ou beige (cuir surpiqué). Chacun choisira son look, en fonction de ses aspirations personnelles, plutôt néo-vintage, ultra sport ou casual chic.

 

Entrer
ArchivesBlogHorlogerieMagazine

BREGUET: LA MARINE FAIT RIMER SPORT AVEC ÉLÉGANCE

Blakemag_magazine_online_mode_homme_breguet_montre_marine_cover

La collection Marine de Breguet symbolise l’esprit d’aventure et de conquête. Elle s’inspire des garde-temps d’autrefois qui endossaient le rôle d’instruments scientifiques et servaient notamment à la navigation en mer. En 2021, Breguet complète cette ligne avec de nouvelles déclinaisons en or rose avec un cadran couleur ardoise et en titane avec un cadran bleu.

Soucieuse d’offrir une gamme variée de produits, la Maison présente cette année de nouvelles variantes de ses Marine 5517, 5527 et 5547. La première référence mise sur un côté épuré avec un affichage trois aiguilles complété par l’indication du quantième. Le modèle 5527 offre en complément la fonction chronographe « retour-en-vol » dont la mesure du temps est indiquée par une grande aiguille centrale. Trois compteurs logés entre 3h et 9h affichent les minutes chronométrées, les heures ainsi que la petite seconde. La référence 5547 accueille quant à elle une fonction réveil et affiche un second fuseau horaire. Tous les trois garde-temps affichent la date dans un guichet dédié.

Lancée en 2017, cette nouvelle génération de la ligne Marine incarne l’élégance sportive, en réinterprétant les éléments esthétiques Breguet de manière contemporaine. Les trois modèles présentés comportent ainsi un tour d’heures en chiffres romains et repères luminescents, les fameuses aiguilles Breguet « à pomme » en or facettés luminescentes et une aiguille centrale au subtil détail marin. La Maison propose ces créations sur plusieurs types de bracelet : cuir, caoutchouc ou métal.

En présentant les premières versions des références 5517, 5527 et 5547 en 2018, Breguet introduit également une nouvelle matière dans la collection : le titane. Ses propriétés remarquables font de ce matériau le choix idéal pour cette ligne aux origines maritimes. Outre sa résistance à l’air salin et à la corrosion – un atout de taille en milieu marin – il est également léger et robuste. Depuis 2019, la Maison propose également un bracelet titane qui souligne le côté contemporain. Breguet mêle ses modèles Marine en titane à un cadran soleillé à la main. De très fines lignes sont tracées depuis le cartouche jusque vers les bords du cadran. En hommage à l’esprit de la collection, ces nouveaux garde-temps arborent cette finition dans des teintes bleues, proches de celles de la mer.

Les déclinaisons en or rose des modèles Marine accueillent quant à elles un type de guillochage spécialement conçu pour la collection qui reflète son inspiration. Le cadran en or, tel le hublot d’un bateau laissant apercevoir la mer en mouvement, accueille un guillochage en forme de « vagues ». Ce métier d’art, qui a de tout temps sublimé les garde-temps Breguet, donne un supplément d’âme à ces pièces, grâce à l’expertise d’artisans guillocheurs formés au sein de la Maison. Mettant en valeur les différentes indications du cadran et extrêmement complexe dans sa réalisation, le guillochage se décline ici dans des notes ardoises, offrant un joli contraste avec la profondeur de l’or rose.

L’esprit d’aventure au poignet, toute en élégance, avec la collection Marine de Breguet.

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

ALPINA Startimer Pilot Automatic 40mm

blakemag_magazine_online_lifestyle_montre_Alpina_Startimer_cover

Dédiée à l’aviation, la collection Startimer de ALPINA est à la fois prisée des pilotes et celle qui rencontre le plus vif succès au sein de la manufacture horlogère suisse Alpina. Parmi les différentes lignes existantes, la Startimer Pilot automatic séduit par son bel équilibre entre fonctionnalité et esthétisme de caractère. Aujourd’hui, ce modèle est dévoilé en une nouvelle variation d’un diamètre de 40 mm, déclinée en cinq versions dès son lancement.

Définie jusqu’à présent par un boîtier de 44 mm en acier, plaqué or rose ou PVD au sein duquel figure un compteur de date survolé par trois aiguilles, la ligne Startimer Pilot Automatic voit aujourd’hui ses caractéristiques déclinées en un nouveau diamètre de 40 mm. Plus mesuré, ce dernier se profilera avec aisance dans un environnement professionnel, sous la manche d’un costume. Plus contemporain, il se portera aussi en mode urbain, jeune et dynamique, en simple t-shirt ou chemise.

Plus universel, il devient aussi unisexe : de nombreuses femmes portent déjà, au quotidien, des montres de 40 mm, un diamètre de longue date adopté par les hommes et qui profite aujourd’hui aux deux. Historiquement, les diamètres de 39 mm et 40 mm ont d’ailleurs la préférence des collectionneurs et des manufactures historiques, notamment genevoises, qui y voient là une preuve de goût, de modération, un caractère intemporel qui traverse les siècles. La Maison Alpina, fondée à Genève en 1883, ne fait pas exception.

Ces nouveaux modèles en 40 mm de diamètre reprennent l’ADN de la ligne Startimer Pilot Automatic : des cadrans très ouverts, survolés de larges aiguilles luminescentes permettant une lecture nocturne de l’heure, un guichet de date à 3h et une longue aiguille des secondes venant balayer une minuterie indexée par segments de 5 minutes. Un œil averti ne manquera pas de détecter, en complément, les singularités de ces pièces horlogères. Ainsi, les index à 12h et 6h sont remplacés par des index luminescents horizontaux – ce qui permet de bien dissocier, notamment en vol de nuit, les index « II » et « I », soit 11h et 1h. Toujours dessiné à midi, le triangle rouge vertical, symbole alpin de la Maison, est repris en extrémité de l’aiguille des secondes. Enfin, la couronne vissée à 3h conserve ses légères stries qui lui assurent une meilleure prise en main. Côté mouvement, Alpina reste fidèle à son calibre mécanique à remontage automatique AL-525. Protégé par un fond acier gravé des sommets alpins, il garantit 38 heures de réserve de marche tout en offrant une étanchéité jusqu’à 100 mètres. 

Pour répondre à la demande des nombreux collectionneurs qui ont fait de la Startimer Pilot Automatic le succès d’Alpina, la Maison a repris les cinq designs iconiques qui en ont forgé la légende : un boîtier en acier plaqué or rose paré d’un cadran gris et habillé d’un bracelet en cuir veau brun, deux versions en acier avec un cadran blanc ou bleu marine finalisées d’un bracelet en cuir de veau noir, ainsi qu’une troisième en acier revêtu de PVD titane, montée sur un bracelet en cuir de veau noir. Un dernier design combine un boîtier en acier plaqué or rose avec un cadran bleu marine, sur un bracelet en cuir de veau noir. Celui-ci traduit à la perfection l’esprit « aéronautique », empruntant à « l’aéro » le bleu naval et au « nautique » les tons bronze de l’accastillage de bord.

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

TAG HEUER: ÉDITION SPÉCIALE POUR LE GRAND PRIX DE MONACO

Blakemag_magazine_lifestyle_montre_Tag_Heuer_Monaco_cover

TAG Heuer ravit les fans de sport automobile et de belle horlogerie en présentant une nouvelle édition limitée et collector, la TAG Heuer Monaco Édition Spéciale Titane, Un classique instantané qui fait écho aux origines de course de la collection, en explorant un matériau inédit et saisissant, le titane. Une édition exclusive produite à 500 exemplaires uniquement qui s’inspire de l’élégance intemporelle de la TAG Heur Monaco tout en y injectant une audacieuse modernité. 

En 1969, Heuer lance la Monaco. Une icône est née et c’est le plus glamour des Grands Prix de Formule 1 qui donnera son nom à cette montre ayant marqué son époque et les générations futures. En effet, grâce à son design emblématique et avant-gardiste, la Heuer Monaco est instantanément reconnaissable, et en tous points radicale : son cadran bleu métallique, ses aiguilles rouges et bleu clair, et surtout son boîtier carré résistant à l’eau qui abritait le premier mouvement chronographe automatique et positionnait ainsi la couronne sur le côté gauche. Le nom Monaco ne doit rien au hasard. Pour Jack Heuer les sports automobiles sont l’univers de choix pour un expert de chronométrie, et un formidable outil de promotion des montres, y compris pour ce modèle disruptif. Il tenait à ce que ses montres expriment un lien fort avec l’univers automobile. C’est ainsi que la Monaco prendra le nom du célèbre Grand Prix de Formule 1 de Monaco dont TAG Heuer deviendra ensuite partenaire et Montre Officielle. TAG Heuer est aussi le Chronométreur officiel du Grand Prix de Monaco Historique et la Montre Officielle du Musée de l’Automobile de Monaco. 

L’histoire continue aujourd’hui avec une nouvelle interprétation : la TAG Heuer Monaco Édition Spéciale Titane.

Cette nouvelle TAG Heuer Monaco va au-delà des normes et opte pour le titane, un matériau rarement utilisé dans cette collection. Le boîtier est fait de titane Grade 2, apprécié pour sa grande légèreté et son extrême robustesse, sublimé par un traitement sablé pour un effet mat qui donne à la montre une beauté brute.  

La TAG Heuer Monaco Édition Spéciale Titane s’habille d’un cadran de couleur argenté clair et brillant qui s’allie parfaitement à l’utilisation du titane. Une édition rare dans la collection TAG Heuer Monaco, ce cadran clair a l’avantage d’apporter une très bonne visibilité et un beau contraste aux compteurs, index et aux aiguilles de la montre. Les compteurs noirs et les touches de rouge vif sur l’aiguille centrale, tout comme l’index rouge à 12 heures donnent du caractère à l’ensemble et multiplient les références aux circuits ainsi qu’aux couleurs officielles de TAG Heuer. 

L’effet caoutchouc du bracelet en alligator trouve également son inspiration dans l’univers de la compétition automobile et rappelle les rainures des pneus des voitures de courses. Les indexes et les compteurs sont revêtus de Super-LumiNova® qui leur confèrent une visibilité optimale quelques soient les conditions. Enfin, cette édition spéciale TAG Heuer Monaco Titane couleur argent est dotée d’une version modernisée du célèbre mouvement chronographe automatique Calibre 11, qui avait fait ses débuts dans la Monaco originale de 1969. Cette interprétation du mouvement revisite le boîtier de 1969 avec le logo « Monaco Heuer » gravé.

Le design sportif rappelle également le modèle original en acier brossé, et de la même façon les poussoirs sont positionnés à droite, alors qu’à gauche du boîtier on retrouve la couronne. Une des caractéristiques qui rendent la TAG Heuer Monaco unique depuis sa création. On retrouve ainsi dans cette version du Calibre 11 toute la technologie et le savoir-faire de la Maison TAG Heuer qui est à l’origine du tout premier chronographe automatique au monde, en 1969.

La TAG Heuer Monaco Titane est commercialisée en seulement 500 exemplaires. La montre sera présentée dans un tout nouvel écrin qui évoque l’héritage de course de la collection TAG Heuer Monaco et sera vendue exclusivement dans les boutiques TAG Heuer et sur www.tagheuer.com, à partir d’aujourd’hui, le 21 mai 2021.

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

IWC DÉVOILE L’ÉDITION « LE PETIT PRINCE »

Blakemag_magazine_horlogerie_homme_IWC-Pilot-Watch-Timezoner-Edition-Le-Petit-Prince_cover

IWC PRESENTE L’ÉDITION « LE PETIT PRINCE » DE LA MONTRE D’AVIATEUR TIMEZONER

Pour la première fois, IWC associe la fonction brevetée Timezoner aux codes stylistiques de ses éditions spéciales « Le Petit Prince ». Limitée à 1500 exemplaires, la Montre d’Aviateur Timezoner Édition « Le Petit Prince » arbore un cadran bleu et une lunette en céramique bleue.

La Montre d’Aviateur Timezoner Édition « Le Petit Prince » (réf. IW395503) arbore un boîtier en acier inoxydable de 46 millimètres de diamètre, un cadran bleu nuit, une lunette tournante en céramique bleue portant les noms de 24 villes qui représentent les fuseaux horaires internationaux, ainsi que des chiffres et des aiguilles revêtus de matière luminescente blanche.
La fonction brevetée Timezoner permet de changer de fuseau horaire en un clin d’œil. En effet, la destination souhaitée peut être sélectionnée d’une simple pression et rotation de la lunette, l’indication du nom des villes facilitant le réglage. Le fonctionnement du mécanisme breveté Timezoner n’entraîne pas l’arrêt du mouvement : aucune seconde n’est perdue, même en cas de franchissement de la ligne de changement de date.

Toute l’expérience et le savoir faire de la manufacture président à l’excellence de ce modèle: Boîtier en acier inoxydable – Mouvement mécanique – Remontage automatique Pellaton – Affichage de la date – Seconde au centre avec dispositif d’arrêt – Fonction Timezoner pour le réglage d’un autre fuseau horaire via la lunette tournante – Affichage des 24 heures pour la fonction Worldtimer – Couronne vissée – Verre résistant à la dépressurisation – Verre Saphir, bord arqué – traitement antireflet sur les deux faces – Étanchéité 6 bars – Diamètre 46 mm – Épaisseur 15,2 mm

La montre est animée par le calibre de manufacture IWC 82760. Ce mouvement automatique robuste et précis est équipé du système de remontage bidirectionnel Pellaton dont les composants en céramique d’oxyde de zirconium quasiment inusable lui assurent une réserve de marche de 60 heures. Le fond transparent en verre offre une vue imprenable sur le mouvement décoré.

 

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

Richard Mille présente sa dernière innovation pour la RM 21-01

blakemag_magazine_online_homme_horlogerie_richard_mille_aerodyne_cover

La qualité d’une montre Richard Mille relève aussi bien de son architecture que des matériaux qui la constituent. Impossible en effet de concevoir des modèles devant résister aux conditions les plus ultimes sans avoir recours à des composants eux aussi créés pour répondre à des sollicitations extrêmes. En exploitant l’ingénierie des matériaux – notamment issus de l’aéronautique ou de la Formule 1 – pour en tester les applications possibles dans un mouvement horloger et son habillage, Richard Mille fait naître des modèles dont la précision, la légèreté, la résistance et la fiabilité sont intrinsèquement liées aux matériaux utilisés. La nouvelle RM 21-01 Tourbillon Aérodyne répond en tous points à cette recherche, puisant son inspiration dans l’univers de l’aéronautique.

Richard Mille présente ici sa dernière version innovation pour l’habillage de la RM 21-01. La structure complexe du boîtier en or rouge 5N est renforcée par une ossature externe en Carbone TPT® pour la lunette et les piliers. Ce matériau composite, à la fois léger et résistant, est obtenu en superposant des centaines de couches de fibres de carbone via un procédé automatisé qui modifie l’orientation de 45° entre chaque couche puis est chauffé à 120 °C dans un autoclave avant d’être usiné au micron près. Telle une armure, ce renfort garantit une protection optimale de la boîte et est fermement maintenu par 20 vis spline. Le rendu saisissant des strates de Carbone TPT® s’harmonise idéalement avec les reflets d’or ainsi qu’avec le motif alvéolé bleu roi de la platine.

On retrouve le Carbone TPT® au coeur de la platine, conjugué cette fois à une structure orthorhombique alvéolée – exprimant les concepts d’air – en HAYNES® 214® traitée PVD bleu, une première pour la marque. Cet alliage nickel-chrome-aluminium-fer est principalement réservé à une utilisation dans des environnements thermiques dépassant les 955°. Sa résistance optimale à l’oxydation haute température permet un moulage et un assemblage classiques, le rendant particulièrement adapté aux chambres de combustion. Cette platine offre ainsi une rigidité incomparable, un coefficient de dilatation thermique extrêmement bas et une résistance exceptionnelle à la torsion. Autant d’attributs indispensables pour une montre Mille.

La qualité d’une montre Richard Mille relève aussi bien de son architecture que des matériaux qui la constituent. Impossible en effet de concevoir des modèles devant résister aux conditions les plus ultimes sans avoir recours à des composants eux aussi créés pour répondre à des sollicitations extrêmes. En exploitant l’ingénierie des matériaux – notamment issus de l’aéronautique ou de la Formule 1 – pour en tester les applications possibles dans un mouvement horloger et son habillage, Richard Mille fait naître des modèles dont la précision, la légèreté, la résistance et la fiabilité sont intrinsèquement liées aux matériaux utilisés.
La nouvelle RM 21-01 Tourbillon Aérodyne répond en tous points à cette recherche, puisant son inspiration dans l’univers de l’aéronautique.

Des finitions main extrêmement soignées du mouvement avec anglage, polissage, brunissage et chanfreinage des composants, à l’utilisation de matériaux techniques et innovants, jusqu’à l’intégration d’un tourbillon pour contrer les effets de la gravité terrestre, cette nouvelle RM 21-01 Tourbillon Aérodyne, limitée à 50 exemplaires, prend son envol pour explorer de nouveaux horizons.

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

TAG HEUER PRESENTE LA TAG HEUER MONACO GREEN DIAL

blakemag_magazine_lifestyle_horlogerie_tag_heuer_cover

TAG Heuer ajoute une nouvelle pièce en édition limitée à sa légendaire collection TAG Heuer Monaco, la TAG Heuer Monaco Green Dial. Une nouveauté qui marque l’édition 2021 du Grand Prix de Monaco Historique dont la marque est le sponsor et chronométreur officiel. Cette édition limitée à 500 pièces enchantera les amateurs d’horlogerie avec sa couleur unique : un vert profond et subtil, pour une interprétation moderne et rare d’une icône du design. 

La TAG Heuer Monaco Green Dial est dévoilée juste à temps pour le Grand Prix de Monaco Historique. La marque est également la montre officielle du Grand Prix de Monaco de Formule 1, ainsi que le partenaire Montre Officielle du Musée de l’Automobile de Monaco. Ces partenariats confirment le lien puissant qui existe entre TAG Heuer et les événements de sport automobile qui se déroulent dans la Principauté. 

Le bisannuel Grand Prix de Monaco Historique est l’un des week-ends majeurs du calendrier des courses automobiles classiques, et sa communauté de propriétaires, pilotes et spectateurs passionnés entretient l’esprit chaleureux incomparable ressenti sur ce circuit légendaire. Pour célébrer l’édition 2021 de cette course mythique, son sponsor révèle aujourd’hui une remarquable édition limitée : la TAG Heuer Monaco Green Dial.

L’édition spéciale de la Monaco Green Dial met à l’honneur une couleur contemporaine et très demandée par les collectionneurs et amateurs d’horlogerie : le vert émeraude. Il s’agit d’une nouveauté pour la TAG Heuer Monaco dont le cadran se pare pour la première fois de cette teinte qui met en valeur le design unique de l’iconique chronographe à boîtier carré. Le dégradé du cadran, du vert clair au centre au vert foncé dans les angles, donne une impression de vitesse, et la couleur rappelle également la célèbre portion couverte du circuit du Grand Prix de Monaco, précédant la chicane près du port. 

Les deux compteurs noirs du chronographe et les index et aiguilles rhodiés et revêtus de Super-LumiNova® blanc, offrent un contraste subtil avec l’éclatant cadran effet soleillé. Tout en harmonie, les gravures sur la masse oscillante et la roue à colonne du mouvement manufacture se colorent également de vert et sont visibles à travers la glace saphir transparente protégeant le fond boîtier. Atypique et intemporelle, la pièce est proposée sur un bracelet en alligator noir et est équipée du mouvement de manufacture Calibre Heuer 02, offrant une impressionnante réserve de marche de 80 heures.  

Le chronographe automatique TAG Heuer Monaco Green Dial de 39 mm est produit en édition limitée de 500 pièces. La montre sera également présentée dans un nouvel écrin, créé exclusivement pour la collection TAG Heuer Monaco et qui évoque son riche héritage de course. Elle sera disponible dans une sélection de boutiques dans le monde et sur www.tagheuer.com à partir du 23 avril 2021. La TAG Heuer Monaco Green Dial est une nouvelle interprétation contemporaine et chic d’une montre non-conformiste. Elle salue les liens étroits entre TAG Heuer, ce design disruptif lancé par Jack Heuer en 1969, et les prestigieuses courses automobiles de Monaco. Plus d’un demi-siècle plus tard, l’ADN unique de la TAG Heuer Monaco continue de s’exprimer à travers ces nouvelles interprétations audacieuses et modernes. Avec l’édition limitée Green Dial, la collection TAG Heuer Monaco réaffirme son statut d’une des montres les plus marquantes et pérennes de tous les temps.

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

APOSE LANCE LA N°3 NOIR INTEGRAL

blakemag_Apose modele N°3 noir integral satinee

APOSE présente sa N°3 en finition « noir intégral », quelques mois après son lancement et le succès avec sa série inaugurale.
D’une sobriété et d’une élégance absolue, cette finition monochrome intense et raffinée accentue ce design unique qui caractérise les montres automatiques d’APOSE.
Estomper les figures géométriques trop marquées comme le carré, le cercle, l’ellipse, pour réconcilier la douceur des courbes et la rigueur des angles. Ce parti pris graphique se révèle encore davantage avec cette finition en total look noir » précise Didier Finck designer et cofondateur d’Apose.

 

UNE MARQUE QUI REVENDIQUE SON ORIGINE FRANCAISE
APOSE fabrique des montres automatiques haut de gamme avec plus de 80 % de pièces françaises et 100 % de la production réalisée dans le Doubs, région de l’Est de la France connue pour être le berceau de l’horlogerie française depuis le XVIIIe siècle.
* Le PVD (“Physical Vapor Deposition”, ou “dépôt physique en phase vapeur” en français) est un procédé de métallisation qui permet de déposer sous vide de fines couches de matière grâce à la vapeur sur un revêtement. Emprunté à l’industrie, le PVD sert donc en horlogerie à donner une teinte à certaines pièces ainsi qu’à renforcer la dureté de la matière.

 

La N°3 noir intégral c’est donc une lunette finition satinée ou cristallisée, un chanfrein poli, un cadran : noir soyeux, un logo et un sigle en applique. Une couronne crantée, un monogramme gravé et une finition polie.
Les aiguilles ont un vernis noir. Le design exclusif Apose avec réhaut et index réalisés en une seule pièce.
Le bracelet se décline en deux versions: un bracelet FKM décor “saffiano” pour la finition cristallisée ou un bracelet FKM décor esprit “nato” pour la finition satinée.

 

À partir de 1650 € TTC – En vente exclusivement sur apose.fr à partir du mois d’avril 2021

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

CHOPARD: L’élégance, c’est la simplicité

blakemag_magazine_mode_homme_Chopard_L.U.C_cover

Chopard signe une première collaboration avec les ateliers Kiton, maîtres du tailleur italien avec le garde-temps L.U.C XP Il Sarto Kiton. Une édition très limitée de 100 montres extra-plates en acier DLC microbillé sobrement habillées d’un cadran à motif pied-de-poule et d’un bracelet en cachemire couleur ardoise doublé de cuir d’alligator rouge. Avec cela, une excellence mécanique garantie par le mouvement automatique L.U.C 96.53-L, équipé d’un micro rotor en tungstène et de la technologie Chopard Twin assurant plus de deux jours d’autonomie. Le meilleur de la Haute Horlogerie suisse et de la sprezzatura italienne.

©Patrick Csajko

Connu pour son élégance faite d’épure et de simplicité, le garde-temps extra-plat L.U.C XP se pare d’un costume taillé sur mesure par les artisans des ateliers Kiton. Entre l’horloger suisse et le couturier napolitain, la rencontre semblait écrite. Maisons familiales commises à une même vision de l’artisanat et des traditions, ces deux grands noms de l’élégance masculine ont uni leurs savoir-faire pour façonner la montre L.U.C XP Il Sarto Kiton. D’un coté, Karl-Friedrich Scheufele, coprésident de Chopard et père de Chopard Manufacture en 1996, apporte sa conception d’une Haute Horlogerie traditionnelle tournée vers le monde contemporain et les innovations du XXIe siècle. De l’autre, la créativité féconde des disciples de Ciro Paone, le fondateur des ateliers Kiton en 1968 selon qui « l’Homme est une inépuisable source d’inspiration, chacun de ses pas est un appel à la création ».

Le L.U.C XP Il Sarto Kiton, c’est d’abord des proportions parfaites grâce à un boîtier de 40mm de diamètre pour seulement 7,2mm d’épaisseur. Une allure extra-plate qui permet un réel confort de porter et impose la simplicité, deux impératifs qui résument la philosophie de la collection L.U.C et font toute son élégance. Et un écho à la maxime de Ciro Paone : « L’élégance doit être associée avec la simplicité ». L’allure de ce garde-temps réside aussi dans son uniformité chromatique : une belle silhouette noire, subtilement taillée dans les nuances ardoise du boîtier en acier DLC (Diamond-Like Carbon) microbillé, du cadran et du bracelet.

Sur le cadran en laiton obtenu par traitement galvanique et finitions laquées, la patte des ateliers Kiton s’impose dès le premier coup d’œil avec le motif pied-de-poule fétiche du tailleur napolitain depuis qu’il a racheté aux enchères la garde-robe du roi d’Angleterre Edouard VIII, salué, sinon pour son règne éphémère, pour son élégance de dandy. Sur cet arrière-plan foncé, les chiffres dorés, assortis aux index et aux aiguilles dauphine fusée permettent une parfaite lisibilité des heures et des minutes. Les indications des quarts d’heure ainsi que le logo Kiton placé à 6h apportent une subtile touche de rouge, reprise dans les surpiqûres du bracelet.

Le bracelet quant à lui témoigne d’une même démarche artisanale. Il est réalisé à la main, sans traitement chimique, dans un doux mélange de cachemire mongol, de laine et de flanelle avec un léger ajout d’élasthanne pour un meilleur confort de porter. Ce riche bracelet est doublé d’alligator rouge. La montre est également vendue avec un second bracelet en cuir d’alligator noir également doublé d’alligator rouge.

Entrer
1 2 3 12
Page 1 of 12

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.