Login

Register

Login

Register

close

Horlogerie

ArchivesHorlogerieMagazine

HUBLOT CÉLÈBRE SON 40eme ANNIVERSAIRE

blakemag_magazine_lifestyle_hublot_Classic_Fusion_40th_Anniversary_cover

HUBLOT CÉLÈBRE SON 40ÈME ANNIVERSAIRE EN PRÉSENTANT LA CLASSIC FUSION 40 YEARS ANNIVERSARY

Audacieuse et avant-gardiste, Hublot l’était et l’est toujours davantage en 2020!

En façonnant une montre en or à porter sur un bracelet en caoutchouc en 1980, la Maison transgressait les codes classiques et posait les bases de sa propre vision de la Haute Horlogerie. A l’occasion de son anniversaire, elle réinvente la 1980 Classic Original, emblématique de son approche disruptive. Entre passé et futur, tradition horlogère et innovations techniques, cette édition 2020 se décline en version mécanique.
Matériaux, finitions, technologies modernes et fétiches multiplient cette icône en trois modèles à collectionner, en hommage aux 40 ans de Hublot.

“Ces Classic Fusion incarnent 40 ans jalonnés d’avancées techniques et de rupture avec les conventions. Nous ne nous sommes pas contentés de rééditer la 1980 Classic Original, nous l’avons réinterprétée afin de représenter le Hublot d’aujourd’hui. Un modèle avec un mouvement mécanique, pour homme, dans un format de 45 mm. Une version contemporaine inédite qui célèbre l’approche novatrice de Hublot depuis quatre décennies”. Ricardo Guadalupe – CEO de la marque.

Les nouvelles Classic Fusion expriment l’élégance, le raffinement intemporels de la 1980 Classic Original et la modernité de quarante ans d’exploration et d’innovation sans cesse renouvelées. Le cadran noir laqué poli affiche une ultra sobriété distraite uniquement par la présence des aiguilles facettées, du logo H et Hublot en applique. Le boîtier de 45 mm façonné en or jaune, titane ou céramique noire est traversé par les fameuses vis sur la lunette et dotés d’un fond glace saphir, le tout porté sur l’immuable bracelet en caoutchouc aisément ajustable au poignet et offrant un porté agréable grâce au fermoir triple déployant. Ces détails devenus signature actualisent la première montre Hublot et laissent penser que ces garde-temps traverseront le temps avec autant de caractère.


Conjuguant design original et confort, la 1980 Classic Original a rapidement séduit un public de connaisseurs en quête de produits horlogers différents. Carlo Crocco, fondateur de Hublot, l’avait voulue pratique, résistante et portable en toutes circonstances. A cette époque, Hublot est la première marque horlogère à oser associer de l’or, précieux, à un caoutchouc, moderne, développé par ses soins. Des matériaux si dissemblables qu’on ne pouvait les imaginer dans un accord harmonieux. Ainsi découvrait-on les prémices de l’Art de la Fusion ou une approche exploratoire des matières, dynamisée par les recherches techniques et l’audace adoptée par Hublot depuis 40 ans.

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

RICHARD MILLE présente la RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison

blakemag_magazine_online_lifestyle_horlogerie_richard_mille_web_cover
Richard Mille a développé une montre d’un nouveau genre. La RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison veut à la fois incarner un savoir-faire horloger inégalé et être un objet d’art qui marquera son temps.
La nouvelle égérie Richard Mille, métronome des émotions, est une oeuvre qui place le meilleur de la technique au service de l’élégance. Et qui présente une création maison : le premier chronographe flyback (retour en vol) développé dans son intégralité en interne. Pour la première fois, une montre de ce type a été pensé, créé et entièrement réalisé dans les ateliers de la maison.

Seuls des artistes de renom tels que le chorégraphe Benjamin Millepied et le compositeur Thomas Roussel pouvaient incarner, techniquement et artistiquement, un projet si ambitieux. À l’instar de Richard Mille, ces deux créateurs hybrides ont construit leur oeuvre autour d’un imaginaire unique et d’une obsession pour l’accord parfait et le mouvement harmonieux à travers le film W I T H I N.

Singulière mais intemporelle, la RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison se place à la croisée des mondes de la haute horlogerie, de la danse et de la musique. Mouvement du temps, des corps, des notes.

La RM 72-01 Chronographe Lifestyle Maison est disponible dans quatre version, or rouge 5N, titane et céramique blanche ou noire.
Entrer
ArchivesHorlogerieNews de Mode

SWATCH X BAPE: STREETWEAR AU POIGNET

blakemag_magazine_online_mode_homme_swatch_bape_cover

Swatch présente le deuxième volet de sa collaboration avec A BATHING APE, la marque
 iconique de streetwear japonaise, à COP dès le 6 août 2020.
Après le succès du premier lancement en 2019, A BATHING APE – aussi connue sous le nom BAPE – et Swatch sont de retour avec une collection capsule inédite. La griffe d’origine Japonaise, pionnière de la culture urbaine dans son pays, forte du succès de la première édition, réinterprète avec audace et flair l’incontournable SWATCH BIG BOLD du géant suisse pour la deuxième année consécutive. Le design insolent de ces trois montres encourage l’expression de soi et rappelle l’importance d’afficher son caractère.


La ligne SWATCH BIG BOLD possède un look sans concession et cultive sa singularité avec un boîtier rond inédit de 47mm de diamètre. Choix évident pour cette collaboration, elle incite à repousser ses limites à chaque seconde de la journée. Chacune des trois montres – TOKYO WHITE MULTI CAMO, TOKYO BLACK MULTI CAMO, TOKYO GRAY MULTI CAMO – présente un bracelet arborant un imprimé multicolore qui évoque les différentes cultures et personnalités du monde, liés les unes aux autres par leur caractère unique. Si les trois montres portent le nom de Tokyo jusque sur leurs boucles en hommage à la ville natale de BAPE, la lunette de chaque montre représente les deux mégalopoles favorites des deux marques.

L’emballage est décoré avec le design imprimé camouflage si caractéristique de BAPE ; cet emblème iconique enveloppe l’étui à coque rigide. Enfin, un jeu de montres surprise en édition ultra-limitée aux designs exclusifs attend les fans les plus passionnés. Il s’agit bien ici d’un bail à ne surtout pas manquer !

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

TUDOR & le nouveau modèle Black Bay Bronze

Tudor_slate_fabric_slate_cover

TUDOR, propose désormais le modèle Black Bay Bronze dans une nouvelle exécution gris ardoise, avec cadran dégradé.

Après l’introduction de son premier modèle en bronze, une Black Bay au visage marron chocolat, TUDOR poursuit son exploration de ce matériau rare, au vieillissement caractéristique. Un nouveau jeu de couleur, travaillé autour du gris ardoise, habille désormais cadran et lunette d’une montre de plongée imposante, qui évolue esthétiquement et dont l’inspiration navale se retrouve dans chaque détail. Pièce au design fort, la Black Bay Bronze propose en outre de hautes performances
techniques grâce à son calibre Manufacture MT5601.

Les éléments caractéristiques du modèle Black Bay Bronze s’articulent autour d’une boîte de 43 millimètres de diamètre en bronze, clin d’oeil esthétique aux cuivres des navires anciens et autres équipements de scaphandrier. Le choix de ce métal « vivant », en l’occurrence un alliage cupro-aluminium de haute performance utilisé notamment en ingénierie navale pour des pièces submergées devant faire preuve d’une très haute résistance à la corrosion, promet l’apparition sur la boîte de chaque montre d’une patine subtile et unique, liée aux habitudes de son porteur.
Outre un aspect très fonctionnel, en ligne avec l’univers auquel elle rend hommage, la Black Bay Bronze présente des finitions entièrement satinées, qui garantissent une évolution homogène de cette patine.
La combinaison d’un cadran gris ardoise, dégradé de l’extérieur au centre, d’une lunette appairée avec des accents dorés qui se retrouvent sur les aiguilles et les index complètent l’apparence du modèle.
L’effet visuel de l’ensemble est celui d’un objet riche, patiné, qui aurait bourlingué sur les mers du globe au poignet de son propriétaire de longues années durant, et qui se serait « fait » à lui et à son mode de vie.

 

Dans l’esprit de l’hommage esthétique à l’héritage navale de la marque, TUDOR a identifié et réinterprété des pratiques propres aux utilisateurs historiques de ses montres. Par exemple la Marine nationale française, qui se faisait livrer des montres TUDOR sans bracelets et les équipait ensuite de ses propres attaches, plus ou moins artisanales. L’une d’elles, retrouvée sur une montre de plongée d’époque
conservée dans les archives de la marque, est constituée d’élastiques récupérés sur des parachutes ventraux français.
C’est à cette relique ultra-fonctionnelle et reconnaissable à son filet couleur or, que le bracelet tissé Jacquard gris ardoise proposé avec le modèle Black Bay Bronze fait référence. Une seconde option propose un bracelet en cuir noir vieilli dont la découpe droite accentue l’effet rustique.

La ligne Black Bay est le résultat de subtiles combinaisons de codes esthétiques historiques et d’horlogerie contemporaine. À l’opposé d’un travail de réédition à l’identique d’un classique, elle propose un condensé de plus de 60 années de montres de plongée TUDOR, résolument ancré dans le présent. Si le ressenti est néo-vintage, les techniques de fabrication, le niveau de fiabilité, de robustesse, la qualité des finitions sont conformes aux exigences les plus élevées d’aujourd’hui.

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

TAG Heuer Carrera, 160 ans de montres intemporelles

blakemag_magazine_masculin_online_horlogerie_Tag_Heuer_CARRERA_CHRONO_SPORT_COLLECTION_COVER

TAG Heuer, pour fêter ses 160 ans, revisite l’emblématique modèle Carrera, montre de pilote de course par excellence, et propose une nouvelle collection de chronographe sportif, reflétant ses racines.

L’horloger suisse lancera toute l’année des modèles revisités TAG Heuer Carrera animés par le Calibre Heuer 02, un mouvement sophistiqué fabriqué dans ses ateliers. Après deux modèles anniversaire en édition limitée, à savoir la TAG Heuer Carrera Heuer 02 Édition Spéciale 160 ans et la TAG Heuer Carrera Montréal Édition Spéciale 160 ans, quatre nouveaux modèles phares viennent rejoindre cette collection intemporelle. Ils seront suivis en septembre par quatre grandes nouveautés et par deux éditions spéciales d’ici la fin de l’année.

Réinterprétée à merveille pendant des décennies jusqu’à devenir une véritable icône, la TAG Heuer Carrera, chronographe de course de référence depuis 1963, a été revisité une fois de plus dans une série de modèles alliant modernité et intemporalité. Caractérisés par leurs fonctions chronométriques d’exception et par un look dégageant élégance et vitesse, les nouveaux modèles marquent le début d’une nouvelle ère pour la TAG Heuer Carrera.

La collection a joué et joue toujours un rôle important chez TAG Heuer. Son histoire unique et ses liens avec l’univers des sports automobiles s’expriment subtilement dans le splendide design des modèles d’aujourd’hui.

Jack Heuer, alors PDG de Heuer, entendit parler en 1962 de la légendaire course automobile Carrera Panamericana. Le mot carrera, qui désigne aussi bien la route, la course que la carrière ou le parcours en espagnol, retint son attention : le nom idéal pour un nouveau garde-temps. L’année suivante, les premiers chronographes TAG Heuer Carrera sortaient de la manufacture. La collection signe l’un des plus beaux succès de Jack Heuer. Son design audacieux et sportif reflète la passion de ce grand homme pour l’action et la course automobile. Grâce à son extrême fiabilité, sa lisibilité accrue et son élégance, La TAG Heuer Carrera devient rapidement la montre de prédilection de pilotes et d’écuries de légende tels que Jo Siffert ou la Scuderia Ferrari.

Adepte des lignes pures et modernes, Jack Heuer tenait à créer un chronographe TAG Heuer Carrera sobre, aux proportions parfaites ; des caractéristiques optimales pour les pilotes, qui doivent pouvoir lire l’heure rapidement, d’un simple coup d’œil, en pleine course. Des décennies plus tard, cette nouvelle déclinaison de la Carrera ramène la collection aux racines de son histoire unique. Un design intemporel et des performances hors du commun pour cette nouvelle ligne comptant deux styles de chronographes phares, d’aspect différent mais à la griffe incomparable. Le second chronographe sera lancé en septembre.

Les quatre nouveaux chronographes que présente TAG Heuer sont élégants et intemporels, tout en étant audacieux et moderne. Ils incarnent de fait l’esprit d’endurance. Les cornes ont été raccourcies pour un meilleur confort, le boîtier en acier inoxydable de 44 mm alterne finitions polies et brossées qui rendent la montre plus fine et plus racée. L’intégration de la glace et le discret biseautage apportent une touche d’élégance supplémentaire.

Le cadran de la nouvelle TAG Heuer Carrera est agrémenté d’une finition circulaire brossée. Il est disponible en bleu profond avec une lunette en céramique assortie, en verre kaki avec une lunette en acier inoxydable ou en deux versions noires, chacune dotée d’une discrète lunette en céramique noire. Le rehaut biseauté et les index inclinés vers le centre du cadran incitent le regard à se porter sur l’heure et à la lire d’un seul coup d’œil. Les trois compteurs sont parfaitement lisibles tout comme le guichet de date à 6 heures. Le compteur des heures à 9 heures affiche désormais les nombres 12, 4 et 8 et forme un bel équilibre avec le compteur des minutes à 3 heures. Le nouveau bracelet, aux maillons en forme de H, est plus fin, donc plus léger et ergonomique.

La TAG Heuer Carrera noire et or rose est la pièce maîtresse de ce lancement. La lunette mêle céramique noire et laque couleur or rose, une première pour l’horloger suisse. La couronne et les boutons-poussoirs sont en or rose massif 18 carats. La masse oscillante du mouvement, visible à travers le fond en glace saphir, est en laiton revêtu de PVD noir avec une impression en or rose. Ce garde-temps est présenté sur un bracelet en alligator noir.

La collection TAG Heuer Carrera a toujours renfermé la technologie la plus avancée de la maison. Les modèles revisités sont animés par le Calibre Heuer 02, visible à travers le fond de boîtier transparent. Cette remarquable innovation horlogère est entièrement fabriquée en Suisse dans la manufacture TAG Heuer de Chevenez. Ce mouvement est composé de 168 pièces, dont une roue à colonnes et un embrayage vertical – caractéristiques des mouvements de haute horlogerie et gages de performances chronométriques d’exception – et assure une réserve de marche considérable de 80 heures.

Pilier des collections de la marque depuis sa création en 1963, la TAG Heuer Carrera originale était considérée comme un « tableau de bord de voiture de course pour poignet », conçu pour répondre aux exigences techniques uniques des meilleurs pilotes du monde, et pour refléter l’élégance de leur style. Aujourd’hui, la nouvelle collection TAG Heuer Carrera est un hommage authentique et moderne à cette icône intemporelle. Ses finitions offrent un niveau de luxe sans précédent et son mouvement un niveau d’innovation proche de l’excellence. Sobriété, élégance, lisibilité résument à eux seul les nouveaux chronographes TAG Heuer Carrera. Rarement esthétique et fonctionnalité ont été si parfaitement liées.

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

Augarde, la nouvelle montre unisexe

blakemag_magazine_online_lifestyle_montre_homme_augarde

Augarde, nouvelle marque d’horlogerie française, lance une montre unisexe, identifiable dès le premier regard. Reprenant les codes de l’histoire horlogère par son boîtier de forme coussin, elle s’impose par son élégance intemporelle. Personnalisable grâce à son bracelet interchangeable, elle ne cesse de surprendre par son allure changeante. Cerise sur le gâteau ? Son prix tout doux pour se faire plaisir sans réfléchir.

Apparue dès le début du 20ème siècle avec l’arrivée des montres bracelet, la forme coussin du boîtier signe le design de la montre Augarde. Juste compromis entre le rond classique et le carré segmentant, elle attire l’attention par son style chic.
Disponible en acier inoxydable ou en acier inoxydable PVD or rose aux finitions polies et brossées, le boîtier plat arbore un diamètre de 38 mm, s’adaptant aussi bien à un poignet féminin que masculin. Léger et prolongé par des cornes courbées, il offre un réel confort au porter.


Protégé par un verre minéral bombé, le cadran séduit, quant à lui, par sa sobriété. Paré d’un fond blanc mat, noir mat, vert mat – kaki) ou de couleur finition soleillée (bleu, marron, orange, rose, rouge, turquoise, vert amande, violet), il met en lumière des chiffres arabes imposants. Positionnés aux quatre points cardinaux pour une touche de modernité, ils sont cadencés par un duo d’aiguilles finement polies et recouvertes de matière luminescente, offrant une visibilité maximale de l’heure, y compris dans l’obscurité. Revisitant le charisme d’un classique horloger dans un esprit contemporain, la montre Augarde charme assurément par son esthétique raffinée.

Distinctive par son boîtier, la montre Augarde permet de twister les bracelets au gré de ses envies. Montés sur une pompe flash dotée d’un goupillon actionnable manuellement, les bracelets proposés par la marque horlogère française, se changent en trente secondes, sans aucun outillage, ni complexité. Et là, Augarde laisse le plaisir du choix !
Déclinés en 10 couleurs pour satisfaire tous les goûts, ces bracelets interchangeables Augarde sont réalisés dans un silicone souple au toucher peau de pêche et traité anti-poussière. Disponibles également en cuir italien pleine fleur pour les adeptes d’un esthétisme plus classique, ils sont soigneusement travaillés, jusqu’à la boucle ardillon siglée Augarde. Se métamorphosant en un clin d’oeil pour s’accorder à un look sportif, chic ou décontracté, la montre Augarde se réinvente à l’infini. Elle vit au tempo de la mode, jouant une pluralité de styles et mettant du pep’s au poignet. A chacun de laisser libre cours à son imagination !
Pensée jusque dans les moindres détails, la montre Augarde est accompagnée d’une pochette en tissu, pratique pour ranger tous les bracelets acquis et les emporter partout avec soi.

Existant dans une seule taille de boîtier, la montre Augarde adopte la mixité des genres. Unisexe, elle sera à l’aise tant sur un poignet féminin que masculin. C’est là où le bracelet interchangeable entre en jeu. Plus étroit pour les femmes que celui des hommes, il féminisera l’allure générale de la montre ou, au contraire, la rendra plus masculine. Du coup, cette montre devient ludique, pouvant être partagée ou échangée avec sa moitié ou ses amis. Totalement fun !
Rythmée par un mouvement quartz (Miyota 2025), la montre Augarde garantit fiabilité et précision (+/- 0.67 seconde par jour). Etanche à 50 mètres, elle est proposée à la vente à partir de 149 €, les bracelets interchangeables en silicone étant vendus 25 € et ceux en cuir à 35 €. Une belle surprise au regard de la qualité perçue et du soin apporté aux finitions. L’essayer, c’est l’adopter et ne plus la quitter !

Liste des points de vente disponible sur www.augarde.com 

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

BULGARI, la OCTO FINISSIMO S

Blakemag_magazine_lifestyle_homme_montre_BULGARI_ OCTO FINISSIMO

BULGARI présente sa nouvelle création. Conçue avec passion, réalisée avec excellence et virtuosité, l’Octo Finissimo continue à créer une onde de choc dans l’univers horloger contemporain avec la nouvelle Octo Finissimo Acier, dotée du mouvement automatique le plus fin au monde et une résistance à l’eau de 100 mètres, prouesse rendue possible grâce à un léger agrandissement de la boite à 6.4mm et l’ajout d’une couronne vissée. La saga Octo Finissimo est portée par une passion pour l’excellence, le sens du moindre détail et un savoir-faire exceptionnel appliqué à toutes ses déclinaisons. L’histoire est aussi celle de la performance. Octo se distingue par sa virtuosité mécanique et puise dans l’expertise horlogère suisse pour créer de nouvelles éditions qui sont autant de chefs d’oeuvre techniques, leurs prouesses étant sublimées par la finesse des montres.

Depuis ses débuts en 2014, Octo Finissimo repousse les frontières du style, réussissant la fusion rare entre vision esthétique inédite et complexité mécanique pour chacun de ses six modèles détenteurs de records mondiaux. Les amateurs d’Octo sont divers, allant des grands connaisseurs de complications à ceux qui chassent les nouvelles tendances horlogères – démonstration du statut d’icône moderne de la collection. Octo Finissimo a toujours été pionnière dans l’univers de l’horlogerie. Ce qui la démarque, au-delà de son extrême finesse, est son ultra-performance. C’est un puissant concentré de réalisation technique, doté de dimensions cassant les codes de la convention. Lauréate de plus de 50 prix depuis 2014, Octo a redessiné le paysage horloger masculin pour transformer les paramètres de la montre urbaine contemporaine. Elle a été conçue pour être unique, différente de toutes les autres. Avec Octo, Bvlgari a imaginé une nouvelle forme pour les montres contemporaines masculines, créant une rupture sur la scène de montres ultraplates.

La dernière montre Octo continue à enrichir la saga Octo Finissimo et confirmer son rôle innovant. Dévoilée à Dubai cette année avec un cadran en laque noire polie, l’Octo Finissimo Automatique Acier Satiné se pare aujourd’hui d’un cadran en laque polie bleue. Ces lancements témoignent d’un grand tournant pour Bulgari et la collection, pour aller vers le luxe à la fois discret et adaptable. « Nous accompagnons la transition de ces garde-temps aux multiples records d’un statut de Formule 1 à celui de Grand Tourisme – une voiture extraordinaire qui se conduit tous les jours. Par rapport au bolide de course nous proposons un SUV de luxe, étanche jusqu’à 100 mètres. Avec la couronne vissée vous pouvez plonger, nager, prendre une douche. Cette montre s’adapte à toutes les situations, de sport chic à élégance urbaine – elle vous accompagne du court de tennis au comité de direction » selon Jean-Christophe Babin. Six ans après, Octo confirme son statut de star sur la scène des montres masculines. En 2020, elle continue à servir de modèle du genre avec de nouvelles réinterprétations jouant sur l’esthétique de la collection pour l’amener vers un univers sport-chic contemporain dans lequel l’ultra-performance et le style vont main dans la main. Ces chefs-d’oeuvre techniques offrent le meilleur du design italien pour incarner parfaitement le talent de Bvlgari, le joaillier romain du temps. Elles nourrissent l’histoire d’Octo, qui a, depuis sa création il y a six ans, démontré encore et encore son rayonnement en tant qu’icone horlogère moderne.

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

Swatch et couleurs d’été!

Blakemag_magazine_online_mode_homme_lifestyle_bigbold-Swatch

Swatch affiche un style résolument urbain avec la nouvelle collection BIG BOLD.
Inspiré de l’univers du streetwear, le design des six modèles à shopper se veutaudacieux, insolent, sans concession. BIG BOLD cultive sa singularité avec un boîtier rond inédit de 47mm de diamètre doté d’un verre légèrement incurvé soulignant les imprimés 3D du cadran. Un bracelet en silicone texturé vient compléter l’ensemble pour un total look noir réhaussé de touches fluo ou un jeu de contraste hyper stylé.Inspiré de l’univers du streetwear, le design des modèles à shopper se veut audacieux, insolent, sans concession.

 

BIG BOLD cultive sa singularité avec un boîtier rond transparent inédit de 47mm de diamètre doté d’un verre légèrement incurvé. Le cadran dévoile un mécanisme décoratif apparent relevé d’aiguilles et d’index blancs ou noirs. Un bracelet en silicone semi-transparent vient compléter l’ensemble pour un look 100% Jelly. Go Big, Go Bold !

 

Et l’aventure continue avec 4 nouvelles montres BIG BOLD JELLY aux couleurs néons à COP depuis le 6 juin 2020! 

 

BIG BOLD cultive sa singularité avec un boîtier rond transparent inédit de 47mm de diamètre doté d’un verre légèrement incurvé. Le cadran dévoile un mécanisme décoratif apparent relevé d’aiguilles et d’index néons (coloris disponibles : bleu, orange, jaune ou vert). Un bracelet en silicone semi-transparent vient compléter l’ensemble pour un look 100% Jelly.

 

Du vert néon au jaune électrique en passant par l’orange fluo et le bleu azur, les nouvelles BIG BOLD JELLY NEON sont idéales pour un été haut en couleurs. De quoi donner du pep’s à son look en toutes circonstances! Go Big, Go Bold!

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

CHANEL: LA MONTRE J12 A 20 ANS

Blakemag-J12-Superleggera-cover

Chanel et la J12, c’est vingt ans d’audace et vingt ans de succès.
Vingt ans d’un incomparable périple horloger.
Dès sa naissance, la J12 transforme la céramique en matière précieuse et réécrit deux cents ans d’histoire pour redéfinir les normes de l’horlogerie féminine.
Jacques Helleu, le directeur artistique de CHANEL à l’époque, imagine la pièce de ses désirs. Il la veut belle, différente. Il ne dessine pas une montre mais crée une légende.
A peine née, la J12 est sacrée première icône horlogère du 21ème siècle. Depuis ses débuts, la J12 puise son inspiration dans cet irrépressible désir de bousculer les codes en conjuguant singularité artistique et haute technicité, impertinence et inventivité.
La J12 capte l’air du temps comme aucune autre. Elle désire l’innovation, la suscite, la sublime.
Le secret de son infinie créativité est là, dans cet acte initial, dans ces allers-retours perpétuels, dans cette science innée du mouvement.
La mode et l’horlogerie.
L’allure et la modernité.
Le beau et le compliqué.

D’abord noire en 2000, elle surprend trois ans plus tard dans sa robe de céramique blanche de 38 mm ou 33 mm de diamètre. Plus qu’une nouveauté, un choc stylistique, un séisme horloger.
Le succès est immédiat. Dans la foulée, la J12 entame sa mue et décline ses mille personnalités en ouvrant la palette des complications horlogères qu’elle avait inaugurée en 2002 avec une première version chronographe aux lignes subtilement tendues.
En 2005 un tourbillon vient équiper la J12. La surprise est de taille. La J12 aime l’horlogerie, en doutiez-vous ? Cette même année, elle découvre les mystères de l’ultra-légèreté : imaginée en aluminium comme les châssis des voitures de course, la J12 Superleggera se pique de performance.

En 2007, elle part en voyage avec le lancement de la J12 GMT permettant d’afficher un second fuseau-horaire et s’associe à Audemars Piguet, l’année suivante pour développer un calibre haut de gamme (AP 3125) dont CHANEL redessine le pont de balancier et le rotor en or coiffé de céramique noire.
Nouvelle étape sur les chemins de la Haute Horlogerie en 2009 avec la présentation de la J12 Noir Intense. Cette année-là, les ateliers suisses CHANEL à La Chaux-de-Fonds, métamorphosent un bloc de céramique pure en 724 baguettes de lumière noire qui, serties, lui confèrent une allure folle, insensée, absolue. Une première mondiale, encore. Aucune autre Manufacture horlogère n’avait jamais serti la céramique ainsi. Editée en série limitée de cinq exemplaires, la J12 Noir Intense est motorisée par le calibre 3125 développé en association avec Audemars Piguet dont la noblesse stylistique ne fait pas secret. Belle et complexe, toujours.

En 2010, la J12 se pique de nautisme. Étanche à 300 mètres et dotée d’un bracelet en caoutchouc, la J12 Marine est une vraie plongeuse, parfaite icône du sport-chic. L’année 2010 marque un autre tournant magistral, pour ces 10 ans la J12 va aller plus loin, repousser les frontières, redéfinir l’indicible, pour poursuivre ce rêve éveillé.
Ainsi naît la J12 Rétrograde Mystérieuse dont la conception totalement novatrice est confiée aux maîtres horlogers de l’équipe experte de Giulio Papi (APRP SA), l’un des ateliers indépendants de Haute Horlogerie les plus respectés du monde. Cette pièce en céramique haute résistance noire ou blanche et or blanc, unique en tous sens, se définit comme un concentré d’innovations, de complications et de premières mondiales : tourbillon, lecture des minutes digitale, aiguille des minutes rétrograde, réserve de marche de 10 jours et couronne verticale rétractable. Personne n’attendait CHANEL à ce niveau de créativité horlogère. L’exigence d’innover, encore.

Le noir et le blanc, deux couleurs chères à Gabrielle Chanel, sont depuis le début les deux piliers de la J12. En 2011, elle se toque de céramique de titane, plus vivante que l’or, plus intense que le platine. Née de l’utilisation de ce matériau inédit qui transforme la lumière en éclats versatiles, la couleur Chromatic la propulse dans une autre dimension. La J12 Chromatic se rêve comme une « montre-reflet », le miroir d’un temps changeant que seul CHANEL sait capturer.
En 2013, la J12 regarde plus haut, vers les étoiles. Elle veut s’offrir la Lune.
La Manufacture CHANEL en Suisse la décroche pour elle. On ne peut vraiment rien lui refuser. Voici la J12 Moonphase avec son mécanisme permettant l’affichage des différentes phases de lune sur un disque en aventurine d’un bleu profond et pailleté comme une nuit d’été. Féminine, élégante, différente.
L’année suivante, la J12 veut danser, voler, rêver. Un tourbillon volant en forme de comète ?
Oui, mais totalement habillé de diamants. A l’unisson, la montre se couvre aussi de diamants, bracelet compris, comme dans un songe. Cette J12 est une pure folie. Son mouvement est conçu en exclusivité par Renaud et Papi (APRP SA).
Bis repetita en 2015 avec une J12 Tourbillon Volant Squelette, imaginée une nouvelle fois par les experts du studio Renaud et Papi (APRP SA). La J12 veut tout montrer. Son corps, son esprit, son âme. Elle n’a jamais rien eu à cacher.

En 2014, avec la montre J12-G10, CHANEL s’offre le luxe d’un détournement précieux en adaptant le bracelet NATO, incontournable de l’univers militaire, à l’horlogerie féminine.
Tel un code secret, la J12-G10 choisit ainsi une nouvelle identité en empruntant son nom au formulaire de commande de ce bracelet militaire légendaire. Inattendu, un cuir d’alligator à grandes écailles remplace le nylon d’origine. Précieuses, les boucles se voient serties de diamants de taille brillant ou baguette. D’une résolue modernité, ce bracelet brouille les pistes, se féminise sans perdre ses qualités de solidité et de confort et propose une allure définitivement luxueuse.
Aller là où on ne l’attend pas. Y aller, ou pas. Être la première, toujours.

Revenir aux sources, aussi. La J12 connaît les règles, c’est elle qui les édicte. En 2016, elle se veut discrète pour se lover sans bruit autour d’un poignet et se dévoile dans une version miniature de 19 mm de diamètre. C’est la J12?XS.
Imaginée par Arnaud Chastaingt, désormais aux commandes du Studio de Création Horlogerie de CHANEL, elle s’habille d’un bracelet classique en céramique ou d’une manchette. Elle fait la belle. Une autre J12 ? Oui, enfin non. Toujours la J12. Contemporaine, délicate, intemporelle, son cadran s’invite tantôt sur une bague, dans le pli d’un gant, sur une manchette, un bracelet de force grand format, elle se pare de diamants ou de broderies Lesage comme si elle réinventait la mode qu’elle a toujours aimée. XSsivement féminine, surprenante, paradoxale, sophistiquée, contradictoire, forte, inattendue, assumée, puissante, précieuse, déterminée, excessivement excessive !
En 2017, une silhouette en chapeau, escarpins et tailleur gansé agite ses bras sur son cadran pour donner l’heure. La J12 met en scène Mademoiselle Chanel, espiègle, impertinente, joyeuse. En 2018, CHANEL présente un coffret composé de 12 montres uniques en marqueterie de céramique, 12 compositions abstraites, formant un polyptyque, issu d’un motif graphique réalisé par le Studio de Création Horlogerie de CHANEL. La J12 Untitled est de son temps, comme jamais. Comme toujours.


Année 2019. Arnaud Chastaingt, Directeur du Studio de Création Horlogerie de CHANEL, offre à la J12 une cure de jouvence sans toucher l’identité qui a fait son mythe et son succès. A l’orée de ses 20 ans, la J12 veut grandir sans perdre son audace.
Elle s’offre un bain de jouvence sans griffer l’identité qui a fait ses succès.
Pour augmenter l’ouverture du cadran, sa lunette est affinée, le nombre de ses gouges augmenté, la typographie de ses chiffres redessinée, la largeur de sa couronne réduite et l’épaisseur de son boîtier délicatement augmentée.
La silhouette de la J12 se métamorphose. Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre.
Son profil est adouci, sa silhouette plus tendue. C’est la nouvelle J12, finement repensée par Arnaud Chastaingt. Sa robe change. Son coeur aussi. Elle possède désormais un boîtier monobloc en céramique, serti d’une glace saphir permettant d’admirer le nouveau calibre 12.1, mouvement conçu et développé exclusivement pour CHANEL par KENISSI, Manufacture suisse de mouvements haute performance dans laquelle elle a pris une participation. La Maison CHANEL est récompensée cette même année pour la montre J12 calibre 12.1, lors de la cérémonie du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG), dans la catégorie « Dames ».
La J12 a 20 ans. Et elle ne les fait toujours pas. La nouvelle J12 est d’un classicisme moderne. Lunette, cadran, aiguilles, la J12 se pare de noir intense, couleur de prédilection de Mademoiselle Chanel. C’est l’Édition Noire, d’une profondeur absolue.

La voici en 2020, déjà. Dans un effet de manches dont elle a le secret, la J12 Paradoxe crée une nouvelle démarcation en alliant la lumière au mystère, le jour à la nuit. Son esthétique, unique, est un véritable défi technique qui repose sur la découpe et l’association de deux parties de carrures de céramique de dimensions différentes ; l’une de couleur blanche, l’autre de couleur noire, assemblées pour ne former qu’un seul et même boîtier.
Toujours en 2020, elle va encore plus loin. Sans renier son passé, elle s’affranchit des codes couleurs qui ont fait son triomphe. Elle abolit le noir, transcende le blanc et surpasse la couleur en choisissant la transparence. La nouvelle montre J12 X-RAY affiche sa clarté horlogère dans un boîtier de saphir inédit laissant admirer la pureté de ses formes.
Dotée d’un nouveau mouvement conçu et assemblé par la Manufacture CHANEL – le Calibre 3.1, la J12 X-RAY mise sur la transparence. La platine, le pont de minuterie, le pont de rouage sont en saphir. Ils s’effacent pour laisser passer la lumière et révéler une dentelle brodée de rouages. L’assemblage du mouvement requiert la délicatesse, la patience et l’expertise des maîtres horlogers. Une opération qui dure une semaine complète. Le cadran est en saphir aussi et serti d’index en diamants taille baguette. Douze diamants qui semblent en suspension. Pour la première fois de l’histoire, une montre se voit également habillée d’un bracelet dont la totalité des maillons a été taillée dans du saphir brut. En édition limitée de seulement 12 pièces, la montre J12 X-RAY ouvre une nouvelle ère dans l’histoire de la couleur.


Pour son 20ème anniversaire, la J12 a envie de jouer. Elle s’empare ainsi de vingt symboles et références de la Maison CHANEL : un sac 2.55, un camélia, un flacon de parfum N°5 ou encore une veste en tweed.
Elle devient la J12.20. Ponctués de 12 diamants, ces motif polis et rhodiés s’invitent sur sa lunette et son cadran. L’irrévérence sublimée pour signer son inaliénable liberté pour cette édition limitée à 2020 exemplaires et déclinée en une version Haute Horlogerie en émail, numérotée et limitée à 5 pièces.

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

CHOPARD présente la Mille Miglia GTS Azzurro

blakemag_magazine_lifestyle_homme_chopard_mille_miglia

Chopard, chaque année, produit une nouvelle collection de montres Mille Miglia pour célébrer le rallye “Mille Miglia”qui est régulièrement désignée comme “la plus belle course du monde”. Dans cette nouvelle édition de la collection, le garde-temps Mille Miglia GTS Azzurro Power Control : un modèle automatique avec affichage de l’heure et de la date, limité à 500 pièces en acier inoxydable et or rose 18 carats, avec indicateur de réserve de marche aux airs de jauge à essence automobile. Un chronographe, le Mille Miglia GTS Azzurro Chrono en acier inoxydable (édition limitée à 750 pièces) se joint également à la collection, avec son cadran inspiré d’un tableau de bord. Les deux pièces sont sublimées par d’élégants cadrans « Azzurro » en bleu acier qui contraste magnifiquement avec le « rouge Mille Miglia» utilisé pour le détail des aiguilles et le logo de la course en forme de flèche, immédiatement reconnaissable, qui encadre le guichet de date.

Les garde-temps Chopard Mille Miglia GTS Azzurro Power Control et Mille Miglia GTS Azzurro Chrono sont tous deux enrichis de touches esthétiques inspirées du monde automobile. Chaque boîte en acier, par exemple, présente des côtés rainurés dans le style d’un piston de moteur, tandis que les cornes doucement inclinées rappellent la courbure d’une carrosserie façonnée à la main. La couronne de remontoir, surdimensionnée, évoque le gros bouchon d’un réservoir de carburant, tandis que les poussoirs du chronographe sont gravés avec le motif antidérapant souvent appliqué aux pédales de commande des voitures de compétition. Même les bracelets s’inspirent de l’automobile, associant le cuir perforé classique préféré des gentlemen drivers des années 1950 et 1960 à une doublure en caoutchouc inspiré des pneus de course Dunlop.

©Régis-Golay

La teinte Azzurro (bleu en italien) ornant les cadrans de ces nouveaux modèles a été choisie à la fois pour son esthétique et pour sa ressemblance avec les couleurs souvent employées dans le passé sur certaines des plus belles voitures classiques du monde. Ce bleu reflète à la fois la nature mécanique des montres Mille Miglia et offre une alternative versatile aux cadrans noirs ou argentés plus conventionnels, permettant aux robustes modèles Mille Miglia GTS de s’adapter parfaitement à chaque situation, qu’ils soient portés au travail, pour un cocktail, sur un terrain de sport ou, bien sûr, sous la manchette de sa veste de conduite favorite.

Le chronographe Mille Miglia GTS Azzurro Power Control de Chopard présente un look bicolore singulier grâce à la combinaison d’un boîtier en acier et de touches d’or rose 18 carats sur la couronne, la lunette, les aiguilles et les index des heures. Disponible en seulement 500 exemplaires numérotés, ce garde-temps de 43 mm de diamètre est dotée d’un cadran bleu brossé satiné et d’une lunette en aluminium laqué bleu, avec une échelle graduée afin de faciliter la mesure du temps écoulé. En retournant l’objet, on découvre un fond transparent offrant une parfaite vue sur le mouvement mécanique à remontage automatique Chopard 01.08-C soigneusement décoré. Entièrement manufacturé dans les ateliers de la Maison, le mécanisme composé de 251 pièces garantit 60 heures de réserve de marche – dont le niveau peut être consulté sur le cadran grâce à l’indicateur placé à 9h. Il est également certifié chronomètre par le COSC, le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres. La bague en acier entourant le fond du boîtier en verre saphir porte l’inscription ” Brescia > Roma > Brescia ” résumant le parcours de la Mille Miglia.

Le chronographe bracelet est aussi indissociablement lié au monde du sport automobile classique que le sont les sangles de capot ou les roues à rayons. Idéal pour chronométrer les tours d’un circuit de course ou surveiller des sections spéciales lors d’essais de fiabilité, le Mille Miglia GTS Azzuro Chrono – édité à 750 exemplaires numérotés – allie une aiguille chronographe centrale à un trio de sous-cadrans rappelant un tableau de bord, conçus pour enregistrer séparément, et avec une précision chronométrique, des périodes de 60 secondes, 30 minutes et 12 heures. Les poussoirs « pompe », robustes, garantissent un arrêt, un démarrage et une remise à zéro du mécanisme rapides et faciles, même avec des gants de conduite, et la lunette bleue et grise est marquée d’une échelle tachymétrique pour permettre de calculer la vitesse et la distance. Doté du même bracelet en cuir perforé et caoutchouc à motif pneus que le modèle Power Control, ce chronographe est équipé d’un fond plein à damier, surmonté d’une flèche rouge Mille Miglia tandis que la mention ” Brescia > Rome > Brescia ” apparaît sur le pourtour.

Entrer
1 2 3 10
Page 1 of 10

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.