Login

Register

Login

Register

close

Lifestyle

LifestyleMagazine

CitizenM Champs-Elysées

citizenM Paris Champs E (1)

CitizenM ouvre un nouvel hôtel à Paris. C’est le quatrième hôtel qu’il ouvre sur Paris et cette fois c’est à deux pas, littéralement, de l’une des avenues les plus célèbres au monde : les Champs-Elysées.

Avec désormais 4 hôtels (Gare de Lyon, La Défense, Charles de Gaulle, Champs-Elysées), Paris devient la première ville du Groupe qui compte 23 établissements dans le monde. Les quatre autres ouvertures prévues cette année sont à Los Angeles, San Francisco, et Miami. CitizenM est un groupe hôtelier néerlandais et a été lancé par Rattan Chadha en 2008 dans le but de changer les codes de l’industrie hôtelière traditionnelle.

Rattan Chadha, également fondateur de la marque de mode Mexx, s’est inspiré de ses clients pour créer un hôtel pour les voyageurs modernes, leur proposant tout ce dont ils ont besoin avec des emplacements centraux dans les villes les plus passionnantes du monde, à un prix abordable. Pas juste un endroit pour dormir, mais un lieu pour travailler, se détendre et se divertir, comme à la maison. Une combinaison de Wi-Fi haut-débit gratuit, de technologie qui rend la vie facile et un grand lit pour récupérer après une longue journée. Rattan Chadha qualifie cette façon de penser comme un « luxe abordable pour tous ».

Ce nouvel hôtel CitizenM Paris Champs-Elysées se situe à un emplacement idéal, en plein centre de la capitale, pour les touristes comme pour les voyageurs d’affaires, mais aussi pour les Parisiens à la recherche d’un spot pour boire un verre sur la plus belle avenue du monde. Il comprend pas moins de 3 terrasses et un rooftop.

Pour accéder aux chambres, on passe par un salon plutôt design, colorés et avec plein de petits objets de décos tendances un peu partout. On se sent comme dans une grande coloc de quadra férus d’art contemporain. Comme dans tous les CitizenM, plusieurs œuvres d’art sont exposées dans l’ensemble de l’hôtel, et c’est bien sûr le cas dans le salon avec notamment une peinture murale commandée à Lucky Left Hand, ou encore, un spectaculaire papier peint « Golden Age » d’Ai Wei Wei.

Parmi les autres œuvres d’art remarquables du salon, citons « Tauros » de Sarah Morris, des tirages photographiques de JR (Jean René), Frank Horvat avec « Flowers » d’Andy Wahrol, ainsi que des pièces sélectionnées par Thomas Raat, Christophe Bucklow, David Salle et Jordan Wolfson, certaines faisant partie de la collection CitizenM du propriétaire, Rattan Chadha.

La volonté première est que chacun se sente comme à la maison et cela est plutôt réussi : le salon offre un espace de travail et de détente, des centaines de livres, des objets ludiques et une cuisine CanteenM, ouverte 24h/24 et 7j/7. La carte propose repas chauds, collations, boissons sans alcool, cocktails et évidemment du café.

La particularité de ce CitizenM : une terrasse située sur la cour intérieure, permettant de savourer son café Latte au soleil et au calme. Mais ce CitizenM Paris Champs-Élysées propose également 4 espaces extérieurs : la cour intérieure au rez-de-chaussée, la terrasse de CanteenM, un bar au dernier étage et un rooftop CloudM qui offre une vue remarquable sur la Tour Eiffel.

Cet hôtel compte pas moins de 151 chambres toutes identiques en taille et en service. Des capsules de détente avec des aires futuristes : lit king-size, douche aux différentes ambiances lumineuses et olfactives, grand écran TV avec streaming et compilations musicales. Le tout piloté avec une tablette MoodPad et l’application gratuite CitizenM.

Les chambres ne sont pas en reste du côté de l’art. CitizenM a sélectionné trois artistes françaises, Marie Guillard, Elvire Caillon et Melodie Bachet, en collaboration avec Starter, une agence de création parisienne, pour assurer la décoration et créer l’ambiance.

CitizenM se veut être le premier hôtel complètement digital, avec une approche totale sans contact, où tout passe par votre mobile. Durant l’été 2020, CitizenM a lancé une application mobile qui est bien plus qu’un outil de réservation de chambres. Elle permet des séjours entièrement sans contact (enregistrement, ouverture des portes, réglage de l’ambiance de la chambre, paiement des achats via le smartphone du client), et ajoute des dizaines d’avantages locaux (comme des réductions sur la location de vélos ou la nourriture), des expériences sur-mesure, des badges à collectionner et des guides de la ville.

C’est une expérience nouvelle de l’hôtellerie, très moderne et connectée. CitizenM est une expérience à vivre.

 

www.citizenm.com

citizenM Paris Champs-Élysées

128 rue de la Boétie 75008 Paris

Chambre à partir de 129€

Entrer
ArchivesLifestyleMagazine

MONTBLANC: HOMMAGE A NAPOLEON BONAPARTE

Blakemag_magazine_online_Montblanc_Napoleon

Montblanc,  chaque année, rend hommage à l’un des grands mécènes de l’histoire et à l’héritage culturel qu’il a laissé. Créée dans l’Atelier d’Artisanat de Montblanc à partir de matériaux précieux et façonnée par des maîtres artisans hautement qualifiés avec beaucoup de soin et de dévouement, la nouvelle édition Montblanc Patron of Art célèbre la vie et le mécénat de Napoléon Bonaparte (1769 -1821), empereur des Français de 1804 à 1814, puis brièvement en 1815 avant son exil et sa mort en 1821. En dehors de son rôle de chef militaire et d’homme d’État redoutable, il était un champion des arts. Il est à l’origine du renouveau des arts décoratifs et l’ère de Napoléon est considérée comme « l’âge d’or de l’artisanat français”.

Napoléon accorde une attention particulière au Néoclassicisme, un mouvement dans les arts visuels, la littérature, la musique, le théâtre et l’architecture qui s’inspire de l’art et de la culture classiques de la Grèce et de la Rome antiques. Il a demandé à des artistes, des artisans et des architectes de travailler à ce qui est ensuite devenu le style Empire, avec des édifices célèbres comme l’église de la Madeleine et l’Arc de Triomphe émulant les imposants édifices de l’Empire romain.

Pour créer les quatre éditions du Montblanc Patron of Art, Montblanc s’est appuyé sur les métiers d’art de la manufacture – orfèvrerie, laquage, sertissage de pierres précieuses, gravure en camée – pour raconter l’histoire de l’ascension fulgurante de Napoléon, du soldat au consul, puis à l’empereur des Français. Le style néo-classique des instruments d’écriture combine un design géométrique et des lignes pures avec de riches décorations.

Si la laque bleue du capuchon et du corps s’inspire de l’uniforme bleu de Napoléon, elle rend également hommage à la couleur de la salle du trône du château de Fontainebleau. Symbole d’immortalité et de résurrection, l’abeille orne la surface laquée du stylo-plume. Parce que l’abeille est le plus ancien emblème souverain de la dynastie mérovingienne, l’empereur a choisi ce symbole pour relier sa nouvelle dynastie aux premiers souverains de France.
Le capuchon recouvert d’or jaune est décoré des insignes du sacre de Napoléon, notamment la couronne de laurier du sacre inspirée de la Rome antique, la couronne Impériale et l’aigle, et couronné de l’emblème de Montblanc en résine précieuse. L’agrafe de l’instrument d’écriture évoque une lame d’épée, avec une pierre d’agrafe rouge représentant l’anneau de couronnement de l’épouse de Napoléon, Joséphine. Dans le respect de l’esthétique néo classique, l’anneau du capuchon présente un motif rappelant l’architecture antique. Les délicates gravures sur le cône doré représentent l’abeille de Napoléon avec le motif de la palme égyptienne, typique des arts décoratifs du style Empire. Une pièce de monnaie dorée avec un portrait de l’empereur est incrustée dans la base de l’instrument d’écriture. La plume en or massif Au 750 présente un gaufrage spécial de Napoléon portant son célèbre chapeau bicorne.

Hommage à l’époque où Napoléon était consul, le rôle qu’il a établi sur la voie du pouvoir impérial, cette fontaine à la robinetterie platinée est dotée d’un revêtement complexe en or jaune massif Au 750, riche en symboles impériaux. La laque bleue précieuse qui se trouve sous le revêtement rappelle le bleu de son premier uniforme de consul. La spirale squelette en or jaune massif Au 750 qui recouvre la calotte et le canon s’inspire de la Colonne Vendôme de Paris, une structure militaire inspirée de la colonne Trajane de Rome. La décoration du squelette comporte des feuilles de chêne provenant de l’uniforme de consul de Napoléon pour représenter la force et la longévité, des feuilles d’olivier provenant de son uniforme de l’académie française comme symbole de force et de victoire, de sagesse et de fidélité, d’immortalité, d’espoir, de richesse et d’abondance, ainsi que le symbole de l’abeille souveraine reliant sa dynastie aux premiers rois de France.

L’agrafe en forme d’épée est gravée du “N” et ornée d’un grenat rouge. La plume en or massif 750, partiellement rhodiée, présente l’embossage spécial de Napoléon portant son chapeau bicorne distinctif. Les gravures sur le dessus de la casquette – une couronne de laurier, la couronne impériale et un aigle – font référence aux insignes du couronnement de Napoléon Bonaparte. La casquette est couronnée par l’emblème Montblanc en nacre. Le motif de palmier antique est gravé sur le cône, qui porte également un portrait gravé de l’empereur. Le gaufrage rhodié – inspiré de la poignée de son épée de couronnement – décore la plume en or jaune massif Au 750 fabriquée à la main.

Limitée à 92 exemplaires pour marquer l’année 1992 où la Colonne Vendôme a été classée monument historique, cette oeuvre d’art en or jaune massif Au 750 est une célébration du couronnement opulent de Napoléon. Le jaspe rouge utilisé sur le barillet, associé à l’or dans un quadrillage de style Empire, est un hommage aux couleurs du pouvoir impérial. En référence aux abeilles d’or qui décoraient les palais, les cours et les bureaux impériaux de Napoléon Bonaparte, le guillochage de la capsule en or jaune massif Au 750 présente une abeille gravée à la main en or blanc massif Au 750, entourée d’étoiles qui s’inspirent du trône de Napoléon Bonaparte au palais des Tuileries. En plus des symboles décoratifs du couronnement, l’emblème Montblanc en nacre orne le sommet du capuchon. L’agrafe en forme d’épée porte le ” N ” napoléonien, si bien mis en évidence sur le trône de Napoléon Bonaparte à Fontainebleau. L’extrémité de l’agrafe est décorée d’un grenat rouge rappelant le magnifique anneau de couronnement de son épouse Joséphine. Un motif important du style empire, la palmette égyptienne, est gravé sur le cône, qui porte également un portrait gravé de l’empereur. 

Célébrant la puissance et l’opulence de Napoléon, ce rare chef-d’oeuvre limité à 8 pièces seulement est réalisé en or jaune massif Au 750 et présente une combinaison de rouge et de blanc, couleurs qui rappellent les vêtements de son couronnement. L’empereur portait une longue tunique de satin blanc brodée de fils d’or, associée à un lourd manteau de velours cramoisi doublé de fourrure d’hermine et couvert d’abeilles d’or brodées. Clin d’oeil aux arts décoratifs de l’Empire, la coiffe est guillochée de laque blanche translucide et est élégamment décorée de feuilles d’acanthe gravées à la main en 3D, inspirées de l’art gréco-romain et égyptien. En référence à l’enthousiasme pour les camées qui s’est développé pendant son règne, la casquette présente un portrait en camée de Napoléon, réalisé à la main.
L’édition fait écho à la beauté en spirale de la Colonne Vendôme avec une spirale faite de diamants s’enroulant autour du canon et une laque rouge qui se reflète entre les deux. Les gravures à la main sur le dessus de la capsule – une couronne de laurier, la couronne impériale et un aigle – font référence aux insignes de son couronnement. La plume en or massif Au 750, fabriquée à la main, est décorée d’une représentation de son épée de couronnement, symbole du pouvoir absolu de l’empereur.

Entrer
1 2 3 24
Page 1 of 24

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.