Login

Register

Login

Register

close

Lifestyle

ArchivesLifestyleMagazine

Pasco, le restaurant de la collection : Maison Guy Martin

_MG_1302

 

 

Pasco, se situe dans le quartier de la Tour Maubourg, faisant l’angle dans un coin paisible et face aux Invalides. C’est ici que le Chef Guy Martin (Grand Véfour) inaugure la première page d’une belle collection : Maison Guy Martin : « Des tables de cuisiniers, avec une identité propre. Et pour chacune, la volonté de témoigner de l’âme d’un quartier.».

 

 

 

Le restaurant Pasco propose une cuisine française, travaillée avec soin, avec de bons produits et surtout, une cuisine généreuse.

Assis dans ce restaurant qui est particulièrement au calme, dans cette capitale agitée qu’est Paris, les tables ne se touchent pas et laissent à chacun le plaisir de jouir de ce moment de déjeuner ou de dîner, sans être collé à son voisin ; on en oublie le temps du repas où on est ! « C’est presque une adresse de Province en ce qu’elle a de chic et serein. » se réjouit le Chef.

La décoration du restaurant reprend les codes d’une tente napoléonienne, jusqu’au détail d’une lampe à huile sur la table. Le restaurant bénéficie d’un beau volume baigné de lumière qui est apporté par de grandes baies vitrées, qui invitent à la contemplation des Invalides.

C’est Katherina Marx qui signe la décoration du lieu : « Je voulais quelque chose d’élégant mais qui reste simple et chaleureux, je ne voulais pas d’un décor intimidant ou qui prenne le pas sur la compagnie que l’on partage.», confie le Chef. « Pasco, c’est une table conviviale, d’affaires ou de copains selon, pas d’apparat.».

Confortablement installé, au calme, on peut donc ici se concentrer sur la conversation et son assiette : cuisine du marché, aucun compromis sur les produits, et toute une brigade formée au Grand Véfour.

Pasco est fidèle aux principes du Chef : “Travailler chaque assiette avec la même passion et pour chacune, offrir un voyage immobile.”

Du coup, il nous est proposé une carte courte mais où chacun peut trouver de quoi ravir ses papilles. Les plats sont généreusement servis. Toutes les exécutions de plats sont soignées avec le respect de la découpe, des cuissons, que ce soit les viandes ou les poissons, toutes arrosées de jus concentrés. A l’arrivée, c’est une cuisine de marché succulente dont on sent l’ascendant étoilé.

 

Des plats traditionnels comme les oeufs pochés côtoient de subtiles idées pleines de fraîcheur comme la raviole de crevettes et mangue dans un bouillon de citronnelle et de gingembre qui montre , à elle seule, la qualité d’exécution de la brigade en cuisine. Difficile de passer à côté de la très belle poitrine de cochon fermier divinement tendre et à la cuisson parfaite, qui laisse place au moëlleux et au goutû de cette viande, relevé délicatement par un laqué d’épices douces, sobrement accompagnée d’une purée d’Agria.

 

Le tout est servi en salle par une équipe attentive et discrète.

Pour ce qui est de la cave, le menu offre une belle sélection courte de vins au verre qui permet de créer des accords satisfaisants avec le menu : un joli Viognier du domaine Montrose, sec sur des notes de miel et de noix, un médoc du château Haut Couloumey tout en violette et fruits noirs avec des tanins fraîchement boisés pour soutenir la poitrine de cochon par exemple.

Cette Maison Guy Martin s’inscrit dans l’ADN du Chef. On retrouve sa signature généreuse et conviviale, un attachement au terroir et ce soupçon d’audace.

Et ce qui est remarquable dans cette adresse, c’est que malgré tout le soin apporté à la cuisine et aux services, ainsi qu’à la sélection des produits, le prix des menus est très appréciable : Menu déjeuner à partir de 26 €, Menu dîner à 31 € et 36 €.

Une belle adresse parisienne pour un beau moment de cuisine et de sérénité !

 

Pasco – 74, Boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris – Téléphone : 01 44 18 33 26

Article écrit par Alexis Dumétier

Entrer
ArchivesLifestyleSoins & Parfums

Gillette présente King C. Gillette

blakemag_magazine_lifestyle_homme_Group_shot_KCG_web_cover

Une toute nouvelle marque de Grooming pour que chaque homme puisse trouver et parfaire son style.

En 2020, Gillette lance King C. Gillette, rendant ainsi hommage à son fondateur King Camp Gillette, un homme inspiré et inspirant, tour à tour inventeur et entrepreneur, qui a construit une marque devenue en 115 ans iconique et synonyme de masculinité.
King C. Gillette est une marque « boutique », c’est-à-dire large et complète, mixant soins cosmétiques, rasoirs mécaniques et tondeuse électrique pour ne rien laisser au hasard quand il s’agit de style.
Une palette de 11 produits de haute qualité, à la fois sophistiqués et essentiels, permettra désormais à chaque barbu de créer sa propre routine et d’atteindre sa propre définition de « la perfection au masculin ».

” Tous les hommes ont leur propre style et rituel de soins. Nous avons mis en
commun nos années d’expérience avec les meilleures technologies de rasage, de
soins pour barbe et peau, afin de créer cette gamme complète et répondre aux
besoins des hommes. Cette nouvelle marque reflète tout ce qu’ils recherchent
dans l’expérience rasage : de la qualité, de la simplicité, du confort “.
Gary Coombe, Président Monde de la division Grooming chez P&G

La gamme se compose de 11 produits indispensables pour se raser, tondre et prendre soin de soi. Avoir une barbe peut être un choix assumé ou bien un accommodement avec l’air du temps. Mais pour qu’elle participe au style et à la personnalité de celui qui la porte, encore faut-il l’entretenir avec soin. Pour la première fois de son histoire, Gillette propose aux hommes des produits spécifiques pour le soin de la barbe. Il n’aura jamais été aussi facile d’entretenir, d’élaborer ou de créer son style à domicile !

Travailler sa barbe, c’est assumer son look et afficher son style de vie. Aujourd’hui, près de la moitié des hommes préfère arborer un look avec des poils faciaux qu’ils veulent sculpter dans un style net et bien entretenu. Si certains restent donc fidèles à leur look, d’autres préfèrent la polyvalence et souhaitent pouvoir expérimenter d’autres styles.
Pour se faire, rien de tel qu’un appareil multifonction pour adapter sa barbe au gré de ses humeurs ! Gillette l’a bien compris, c’est pourquoi la marque lance sa première tondeuse avec 3 sabots interchangeables.

Conçu par King C. Gillette il y a plus de 100 ans, le rasoir de sécurité, cher à nos grands-pères, revient sur le devant de la scène pour un rasage simple, efficace et résolument « vintage » !
Gillette a voulu conserver l’aspect et les caractéristiques du produit original créé par King C. Gillette afin de permettre aux hommes de renouer avec le savoir-faire d’antan.

Fini les impuretés et autres résidus ! Le nettoyant King C. Gillette pénètre facilement dans la barbe et se rince rapidement. La barbe est douce et propre au quotidien.
Délicatement parfumé avec le parfum signature King C. Gillette, il apporte aux hommes un sentiment de bien-être.

Plus besoin de faire un choix entre un rasage précis et un confort maximal ! L’utilisation du gel de rasage offre à la peau une protection supplémentaire contre les frictions du rasoir. Il garantit un confort maximal et minimise les irritations lors du rasage de près.
Sa composition transparente donne aux hommes la possibilité d’apercevoir les zones qu’ils rasent afin d’y apporter plus de précision et de n’oublier aucun poil.

Les poils de la barbe peuvent s’avérer difficiles à coiffer, notamment lorsque les hommes les laissent longuement pousser. Afin d’éviter qu’ils deviennent piquants, secs et indisciplinés, King C. Gillette lance un baume. Adieu les excuses, les hommes peuvent enfin avoir une barbe douce, légère et agréable au toucher !

 

L’entretien de la pilosité faciale a toujours été une question de style pour les hommes… mais aussi de savoir-faire !

Jusqu’au début du XXe siècle, les hommes se pressent chez le barbier pour y faire tailler leur moustache, très tendance à l’époque, ou leur barbe. Le rasage était alors un geste technique et délicat. Ces rendez-vous plusieurs fois par semaine représentaient une contrainte importante.
À cette époque, un Américain au nom prédestiné de « King » C. Gillette, innove. Des rasoirs de sûreté pour se raser chez soi existaient déjà mais ils étaient peu maniables et très onéreux. Il fallait en outre réaffûter les lames régulièrement. Gillette et quelques compagnons de route réussissent l’exploit de retravailler l’ergonomie du rasoir de façon à le rendre facile à utiliser et surtout abordable pour le plus grand nombre. Une pièce d’acier aplatie et affûtée des deux côtés s’insère dans une cartouche de lames, que l’on dévisse pour changer la lame.

Remplaçable facilement, prête à l’usage, accessible, elle rend le rasage aisé.

La révolution Gillette était en cours !

 

Entrer
1 2 3 4 20
Page 2 of 20

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.