Login

Register

Login

Register

close

Lifestyle

LifestyleMagazine

Far Cry 6 : le nouvel épisode de Ubisoft nous régale

Blakemag_far-cry-6-cover

Far Cry 6 vient de sortir et nous l’attendions avec impatience. Mais cela en valait-il la chandelle ?

Far Cry 6 est un FPS, un jeu de tir à la première personne et s’avère très immersif : que ce soit dans les combats, l’exploration ou la conduite de véhicules, la vue subjective est de mise.

Un peu d’histoire

La franchise Far Cry existe depuis 2004. Le premier volet de la saga a commencé sur une île paradisiaque, pour continuer sur l’Afrique centrale, puis est passé par l’Asie, avant de renouer avec le climat exotique. Mais c’est avec Far Cry 3, que la franchise explose, fort d’un méchant charismatique (Vaas), dotée de graphismes de premier ordre et d’un gameplay jouissif, le succès fut planétaire.

Le nouvel épisode :

Far Cry 6 veut renouer avec le succès d’antan et les espoirs sont grands : ceux de retrouver un périple aussi grisant que celui du troisième volet, sauvage et divertissant, tout en y ajoutant quelques nouveautés bien sur. Et dès les premières minutes  on est happé par l’aventure, le générique qui nous plonge dans l’histoire semble être le début d’un James Bond réussi. Les premières minutes m’ont véritablement hypé.

L’intrigue se déroule dans un chapelet d’îles aux couleurs cubaines : les îles fictives de Yara. Le méchant de Far Cry 6, Antón Castillo, est un dictateur cynique et sanguinaire qui manipule son fils et avilie son peuple. Ce personnage est interprété par Giancarlo Esposito qui joue notamment dans Breaking Bad, et il est encore une fois très froid, calme, intelligent et sans pitié, on aime le détester.

Pour imposer sa nation à l’internationale Castillo utilise le “Viviro” : traitement révolutionnaire contre le cancer. le Viviro est issu de la culture du tabac de l’île et de produits chimiques toxiques qui tuent à petit feu les paysans qui le cultivent, qui ne sont autre que les pauvres habitants de Yara. Il vous revient, ainsi qu’à une poignée de rebelles, de défaire la tyrannie.

Le héros (qui peut aussi être une héroïne) que l’on incarne s’appelle Dani Rojas. L’histoire nous amène dès le début à rejoindre la rébellion nommée Libertad. Dani est un ancien militaire et de ce fait il maîtrise les arts du combat et du maniement des armes. Armes d’ailleurs multiples que l’on peut faire évoluer de bien des façons et même personnaliser au fur et à mesure de l’avancer dans le jeu.

Gameplay :

Le gameplay est classique.Très facile à prendre en main pour peu que vous ayez déjà joué aux anciens épisodes. Le grand plus pour les possesseurs de PS5 sont les gâchettes adaptatives, qui renforce l’immersion dans le jeu car elles apportent une vraie différence de sensation en fonction des armes utilisées, chargées ou non. C’est très plaisant. Il existe de multiples façons tactiques d’appréhender une situation et la méthode douce ou frontale est toujours une option.

Graphisme et ambiances sonores :

L’île et sa végétation sont belles, le rendu des armes et du design sonore est top, sans parler de la bande son qui accompagne parfaitement les différents moments de ce Far Cry 6, voir rend certaines phases d’actions électrisantes : on se croirait presque dans un Tarantino. Le jeu est beau et nous plonge presque tous nos sens dans l’ambiance cubaine de cette île inventée.

Les nouveautés : 

On peut crafter les armes, on peut habiller le personnage de la tête aux pieds ce qui apportent des compétences nouvelles. Tout au long de notre route on croise des établis où l’on peut modifier les armes et en créer de nouvelles…

Il vous faudra  une vingtaine d’heures pour terminer l’histoire principale. Une fois celle-ci achevée, un mode “Insurrection” est disponible : chaque semaine, une zone de la carte est reprise par les forces de Castillo. Il faudra donc la libérer en réalisant plusieurs objectifs secondaires. Aujourd’hui il existe des extensions pour profiter encore un peu plus de l’ambiance caliente de l’île de Yara.

Far Cry 6 est un épisode dans lequel on se plaie à évoluer, à arpenter l’île luxuriante et jolie de Yara. Les équipes de Ubisoft ont réalisé un beau travail sur ce jeu dont il maîtrise la licence. Une expérience vidéoludique à faire que vous ayez ou non fait les épisodes précédents. Ce jeu est disponible sur PS5, XBOX X, XBOX ONE et PC. Bon jeu !

Le test a été réalisé sur PS5 sur un écran ELITE Viewsonic XG270QC.

https://www.ubisoft.com/fr-fr/game/far-cry/far-cry-6

Article écrit par Alexis Dumétier

Entrer
ArchivesLifestyleMagazine

161EME VENTE AUX ENCHERES DES VINS DES HOSPICES DE BEAUNE

caves-clos-frantin-albert-bichot-2

Les vins des HOSPICES DE BEAUNE sont des vins exceptionnels et rares. Cette année la vente aura lieu le dimanche 21 novembre 2021.

 

Afin de donner accès à plus de monde à ces vins d’exceptions, la maison Albert Bichot, met 161 COFFRETS DEGUSTATION en vente à partir du 4/11. C’est aussi une manière de soutenir les vignerons qui ont vécu des gels terribles cette année :

 

Arnaud Finistre, Hans Lucas – AFP

« Après le gel de cette année, qui a engendré une récolte historiquement basse, il est essentiel de continuer à affirmer notre soutien aux Hospices, à faire preuve de solidarité et générosité.», Albéric Bichot.

Lors de l’édition 2020, la Maison avait déjà imaginé des coffrets dégustation pour les amateurs désireux de découvrir les vins des Hospices.

La Maison Albert Bichot renouvelle cette belle expérience et propose un nouveau format, composé de 3 flacons de dégustation de 10cl chacun pour se plonger dans les Hospices de Beaune seul ou à deux.  Une manière de découvrir les vins des Hospices de Beaune depuis chez soi.

Composé de trois flacons, ce coffret prestigieux invite à découvrir 1 vin blanc et 2 vins
rouges :
– Saint-Romain Cuvée Joseph Menault Hospices de Beaune 2018 (Blanc)
– Pommard Cuvée Suzanne Chaudron Hospices de Beaune 2018 (Rouge)
– Beaune 1er Cru Cuvée Nicolas Rolin Hospices de Beaune 2017 (Rouge)

 

 

Les vins sont présentés dans des tubes en verre et un bel écrin pour transporter les amateurs au cœur de la
Bourgogne et leur faire vivre l’aventure de ce domaine historique.

Une fois le coffret reçu, les amateurs pourront suivre en ligne, pour chaque cuvée, une vidéo qui guidera leur
dégustation.

Coffrets disponibles exclusivement à la vente sur le site www.hospices-beaune.com dès le 4 novembre – tarif 80€ TTC
(livraison comprise).

 

Retour sur la 160 ème édition en 2020 :

L’année dernière, la 160ème vente des Hospices de Beaune avait atteint un total de 12 761 600 € pour 630 pièces, hissant cette édition 2020 au rang de 2ème plus belle vente de l’histoire des Hospices. Confirmant une année de plus sa place de 1er
acheteur, Albert Bichot avait acquis 22% du montant total de la vente, correspondant à 97 pièces.
La Maison avait également acquis la Pièce des Présidents, un Clos de la Roche Grand Cru mis aux enchères au profit de la Fédération des Hospitaliers de France (FHF) pour un montant record de 660.000 euros.

Attachée à cette traditionnelle vente de charité depuis 1876 et grâce à la confiance et à la fidélité de ses clients, la Maison Albert Bichot s’est portée 7 fois acquéreur de la Pièce des Présidents et de plus de 1000 pièces dans les 10 dernières années.

 

Photo de couverture : Domaine Albert Bichot, par Flore Deronzier.

Entrer
1 2 3 4 26
Page 2 of 26

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.