Login

Register

Login

Register

close

Archives

Archives

ArchivesMagazineNews de Mode

Tod’s Compétition

blakemag_magazine_mode_homme_tods_cover4

Légèreté, style et performance s’associent dans la création de la réédition du modèle emblématique de sneaker homme de la Maison Tod’s baptisé Tod’s Compétition.

Cette chaussure inspirée du monde du yachting est définitivement un modèle essentiel à avoir, fonctionnel et intemporel pour se promener sur les plages de Biarritz ou de Capri, flâner sur un quai en Bretagne ou sur le port de Saint Tropez.

Initialement conçu par la maison Tod’s en 1995 pour l’équipage Moro di Venezia, le voilier italien qui a participé à l’America’s Cup, la célèbre course nautique, ce modèle original qui a su évoluer pour être totalement dans l’air du temps revient cette saison comme un incontournable et évoque des moments de liberté et de détente dans la collection P/E 2020 pour profiter de l’été et de l’arrière saison.

 

Entrer
ArchivesLifestyleNews de Mode

EASTPAK & CNNCT: l’aventure 2.0

GS_F20_CNNCT_UC142859_mMid

EASTPAK propose pour cet été la nouvelle ligne CNNCT (prononcé Connect) avec un nouveau look couleur Navy ! Initialement conçue pour les professionnels actifs, la gamme CNNCT composée des sacs Tecum, Tecum top et des valises Tranverz (disponibles en 3 dimensions), s’agrandit cette saison et introduit trois nouveaux modèles : la Trans4 CNNCT, le Stand CNNCT, le TY CNNCT. Elle s’étend désormais aux amateurs de mobilité urbaine en tout genre grâce à l’arrivée entre autres du mini « bum bag ».

Toujours dans la philosophie de EASTPAK qui fabrique des sacs qui encouragent les gens à bouger depuis 1952, cette collection satellite unique fusionne esthétisme urbain, matériaux extrêmement durables et éléments de rangements intelligents. CNNCT est reconnaissable grâce à ses designs épurés, l’utilisation de tissus robustes en sergé polyester et revêtements ultra-durables. Elle repousse les limites de la fonctionnalité avec une proposition complète de solutions de mobilité personnalisées comme des organisateurs internes, des poches à double compartiments et des systèmes de rangements indépendants, pour ordinateur et tablette.

EASTPAK, d’abord fabriquant de sacs militaires et polochons pour l’armée américaine, est devenue une figure de proue du style de vie urbain pour ceux qui vivent, travaillent et se détendent à la ville… Depuis l’an 2000, la marque fait partie du portefeuille de marques internationales de VF, continuant à faire vivre l’engagement indéfectible envers la qualité qui l’a rendue célèbre à travers sa ligne de sacs à dos, sacs en bandoulière, articles de bagagerie et accessoires chics et fonctionnels. Pour offrir aux gens la liberté d’explorer leur monde comme jamais auparavant.

Cette nouvelle ligne CNNCT de EASTPAK est une invitation au voyage et à l’aventure proposant  l’essentiel indispensable pour les voyageurs urbains toujours plus exigeants.

www.eastpak.com

 

Entrer
ArchivesHorlogerieNews de Mode

SWATCH X BAPE: STREETWEAR AU POIGNET

blakemag_magazine_online_mode_homme_swatch_bape_cover

Swatch présente le deuxième volet de sa collaboration avec A BATHING APE, la marque
 iconique de streetwear japonaise, à COP dès le 6 août 2020.
Après le succès du premier lancement en 2019, A BATHING APE – aussi connue sous le nom BAPE – et Swatch sont de retour avec une collection capsule inédite. La griffe d’origine Japonaise, pionnière de la culture urbaine dans son pays, forte du succès de la première édition, réinterprète avec audace et flair l’incontournable SWATCH BIG BOLD du géant suisse pour la deuxième année consécutive. Le design insolent de ces trois montres encourage l’expression de soi et rappelle l’importance d’afficher son caractère.


La ligne SWATCH BIG BOLD possède un look sans concession et cultive sa singularité avec un boîtier rond inédit de 47mm de diamètre. Choix évident pour cette collaboration, elle incite à repousser ses limites à chaque seconde de la journée. Chacune des trois montres – TOKYO WHITE MULTI CAMO, TOKYO BLACK MULTI CAMO, TOKYO GRAY MULTI CAMO – présente un bracelet arborant un imprimé multicolore qui évoque les différentes cultures et personnalités du monde, liés les unes aux autres par leur caractère unique. Si les trois montres portent le nom de Tokyo jusque sur leurs boucles en hommage à la ville natale de BAPE, la lunette de chaque montre représente les deux mégalopoles favorites des deux marques.

L’emballage est décoré avec le design imprimé camouflage si caractéristique de BAPE ; cet emblème iconique enveloppe l’étui à coque rigide. Enfin, un jeu de montres surprise en édition ultra-limitée aux designs exclusifs attend les fans les plus passionnés. Il s’agit bien ici d’un bail à ne surtout pas manquer !

 

Entrer
ArchivesEditoMagazine

UNDER THE SUN by DAVID GARCIA

Blakemag_magazine_cover

From Blakemag Archives, a fashion editorial shot by Photographer David Garcia @davidgarciaphotographer 

Caporal shirt, Nin pants, Dulcros scapular, Tomas Sabo watch
Xevi Fernandez raincoat, Guess jersey & bermuda, G-Star Raw slippers
Guess Marciano jacket & pants, H&M tee-shirt, Armani belt, G-Star Raw slippers
G-Star raincoat, Sandro shorts, G-Star shoes,, Mandarina Duck backpack
Guess Marciano jacket, Dolce & Gabanna t-shirt, Calvin Klein cap, Dirk Bikkernbergs sandals, Levi’s bracelet
Torras jacket, Etro pants & t-shirt, G-Star shoes
Ray-Ban sunglasses, Sandro pants

 

Model: Mario Zabala from Sight Management
Photographer assistant: Yasmina Ikimou / Make up/Hair: Alex Salvat
Stylist: Chiqui Peña / Stylist assistant: Blanca Darné

Entrer
ArchivesMagazineNews de Mode

Corthay et le sac à dos Zermatt

Blakemag_magazine_online_mode_Corthay_ZERMATT_cover

Corthay, c’est avant tout Pierre Corthay, qui s’installe en 1990 au 1, rue Volney. Prenant la suite d’un cordonnier talentueux qui avait démarré son entreprise en 1947 et prenait sa retraite. À 27 ans, Pierre lançe sa propre marque, fabriquant des chaussures sur mesure! Son rêve devient réalité.

Très tôt, ces incroyables créations sont tombées sous l’œil aiguisé de Suzy Menkes – à l’époque responsable des pages mode et luxe du New York Times – qui a consacré un article à l’avenir prometteur de la Maison. Elle a qualifié ses chaussures de «chaussures bijou».

La clientèle de Pierre a commencé à s’épanouir, avec des clients du monde entier défilant rue Volney. 

Dès 2008, son ambition de créer les plus belles chaussures pour hommes est reconnue et dûment récompensée lorsqu’il reçoit la distinction de “Maître d’Art” cordonnier pour homme du ministre français de la Culture, dont il est à ce jour le seul titulaire.

Mais Pierre Corthay ne crée pas que des souliers, et il a également imaginé une très belle ligne de maroquinerie. Point culminant de sa ligne maroquinerie, Maison Corthay hisse le sac à dos Zermatt au rang de nouvel indispensable…


En hommage à ses racines helvétiques, Pierre Corthay célèbre les sommets enneigés des Alpes suisses et plus particulièrement la chicissime station de sports d’hiver : Zermatt.
Collectionneur invétéré de pièces militaires vintage, il emprunte sans détour au vestiaire technique des chasseurs alpins. Comme un clin d’oeil au savoir-faire historique de la maison, la large sangle de fermeture en Vacchetta peut être patinée au desiderata du porteur, quand la signature des coordonnées GPS de l’atelier parisien suggère les prémices de l’histoire Corthay.
Conçu dans un superbe nappa, le Zermatt est un sac à dos de caractère qui a lui seul conjugue raffinement, praticité et adaptabilité.
Sous ses airs définitivement chics, il reste le compagnon de tous les instants et le partenaire des esprits les plus aventureux.

Le sac à dos Zermatt est disponible en nappa noir et Vacchetta.

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

TUDOR & le nouveau modèle Black Bay Bronze

Tudor_slate_fabric_slate_cover

TUDOR, propose désormais le modèle Black Bay Bronze dans une nouvelle exécution gris ardoise, avec cadran dégradé.

Après l’introduction de son premier modèle en bronze, une Black Bay au visage marron chocolat, TUDOR poursuit son exploration de ce matériau rare, au vieillissement caractéristique. Un nouveau jeu de couleur, travaillé autour du gris ardoise, habille désormais cadran et lunette d’une montre de plongée imposante, qui évolue esthétiquement et dont l’inspiration navale se retrouve dans chaque détail. Pièce au design fort, la Black Bay Bronze propose en outre de hautes performances
techniques grâce à son calibre Manufacture MT5601.

Les éléments caractéristiques du modèle Black Bay Bronze s’articulent autour d’une boîte de 43 millimètres de diamètre en bronze, clin d’oeil esthétique aux cuivres des navires anciens et autres équipements de scaphandrier. Le choix de ce métal « vivant », en l’occurrence un alliage cupro-aluminium de haute performance utilisé notamment en ingénierie navale pour des pièces submergées devant faire preuve d’une très haute résistance à la corrosion, promet l’apparition sur la boîte de chaque montre d’une patine subtile et unique, liée aux habitudes de son porteur.
Outre un aspect très fonctionnel, en ligne avec l’univers auquel elle rend hommage, la Black Bay Bronze présente des finitions entièrement satinées, qui garantissent une évolution homogène de cette patine.
La combinaison d’un cadran gris ardoise, dégradé de l’extérieur au centre, d’une lunette appairée avec des accents dorés qui se retrouvent sur les aiguilles et les index complètent l’apparence du modèle.
L’effet visuel de l’ensemble est celui d’un objet riche, patiné, qui aurait bourlingué sur les mers du globe au poignet de son propriétaire de longues années durant, et qui se serait « fait » à lui et à son mode de vie.

 

Dans l’esprit de l’hommage esthétique à l’héritage navale de la marque, TUDOR a identifié et réinterprété des pratiques propres aux utilisateurs historiques de ses montres. Par exemple la Marine nationale française, qui se faisait livrer des montres TUDOR sans bracelets et les équipait ensuite de ses propres attaches, plus ou moins artisanales. L’une d’elles, retrouvée sur une montre de plongée d’époque
conservée dans les archives de la marque, est constituée d’élastiques récupérés sur des parachutes ventraux français.
C’est à cette relique ultra-fonctionnelle et reconnaissable à son filet couleur or, que le bracelet tissé Jacquard gris ardoise proposé avec le modèle Black Bay Bronze fait référence. Une seconde option propose un bracelet en cuir noir vieilli dont la découpe droite accentue l’effet rustique.

La ligne Black Bay est le résultat de subtiles combinaisons de codes esthétiques historiques et d’horlogerie contemporaine. À l’opposé d’un travail de réédition à l’identique d’un classique, elle propose un condensé de plus de 60 années de montres de plongée TUDOR, résolument ancré dans le présent. Si le ressenti est néo-vintage, les techniques de fabrication, le niveau de fiabilité, de robustesse, la qualité des finitions sont conformes aux exigences les plus élevées d’aujourd’hui.

 

Entrer
ArchivesLifestyleMagazine

BABYLISS MEN – collection capsule Steel Edition

blakemag_magazine_online_homme_babyliss_men_Steel_Edition_cover

COLLECTION CAPSULE STEEL EDITION LA NOUVEAUTÉ SIGNÉE BABYLISS MEN

Précision et confort d’utilisation sont les maîtres mots des tondeuses cheveux, visage et corps de la nouvelle collection capsule Steel Edition. Dotées de nombreux accessoires, elles proposent tout le nécessaire pour entretenir son look à la maison sans effort, comme un pro !

LA TONDEUSE CHEVEUX STEEL EDITION – LA PRÉCISION POUR TOUS LES STYLES

La tondeuse cheveux Silver Edition permet de créer de nombreux styles grâce aux 6 guides de coupe. Elle offre une tonte nette et rapide avec ses lames XL en acier inoxydable et des finitions dans les moindres détails grâce à la mini tondeuse incluse dans le kit. L’utilisation sur secteur assure également une puissance et une efficacité constantes.

• Tondeuse filaire
• Mini tondeuse de précision à pile
• 7 hauteurs de coupe de 0,5 à 25 mm
• Lames amovibles et lavables
• Trousse de rangement
• Brosse de nettoyage
• Huile lubrifiante
• Peigne de coiffeur

TONDEUSE 11 EN 1 STEEL EDITION – LE KIT PRÉCISION VISAGE ET CORPS

Le kit visage et corps Silver Edition comprend une tondeuse de 34 mm en acier inoxydable avec un
guide de coupe pour barbe de 3 jours, 5 guides de coupe barbe et 2 guides de coupe corps, mais aussi
une tondeuse nez-oreilles rotative et un rasoir de finitions.

• Sans fil
• Lames amovibles et lavables
• Autonomie : 60 min
• 8 h de charge
• Guide de coupe ajustable (1-3.5 mm)
• 5 guides de coupe barbe (5-9 mm)
• 2 guides de coupe corps (3-4 mm)
• Pas de 0,4 mm
• Trousse de rangement

Avec cette collection capsule, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas avoir un look irréprochable. Babyliss Men vous offre le kit indispensable pour discipliner votre système pileux, qu’il soit plus ou moins développé.

 

Entrer
ArchivesLifestyleMagazine

BDK – La Nouvelle Collection AZUR

Capture d’écran 2020-07-16 à 22.37.47

Troisième et nouvelle collection de la Maison BDK Parfums, “Azur” est pour David Benedek (créateur de la maison BDK) un recueil de souvenirs olfactifs autour de la Méditerranée. Cette région, qui a marqué son enfance, continue aujourd’hui encore d’avoir une certaine influence sur ce jeune passionné de parfum. Premières créations de cette nouvelle collection, Citrus Riviera et Sel d’Argent invitent à un premier voyage entre la Corse et la Côte d’Azur.

« La Méditerranée a marqué mon enfance et continue d’avoir une certaine influence sur moi au point d’aimer m’y ressourcer régulièrement. Peut-être parce qu’elle côtoie à elle seule trois continents, l’Europe et notamment la France où je vis, l’Asie où je suis parti étudier, et l’Afrique d’où je tire une partie de mes origines. Pour la nouvelle collection de la Maison BDK Parfums, j’ai voulu partager quelques-uns de mes plus beaux souvenirs autour de la Méditerranée si chère à mon cœur. Des moments magiques emprunts de paysages olfactifs si particuliers. Avec les deux premières créations, Citrus Riviera et Sel d’Argent, je vous invite à un premier voyage entre la Corse et la Côte d’Azur. » David Benedek

Citrus Riviera

Cap d’Antibes. C’est sur cette presqu’île de la Côte d’Azur que David Benedek aime retrouver ses amis et sa famille. Une maison blanche cachée au milieu d’une flore sauvage, presque invisible aux yeux des tout-venant, dont on décèle la présence grâce à des éclats de rire. Entre balades parmi les arbres fruitiers du jardin, déjeuners qui s’éternisent au bord de la piscine et confessions à l’heure de la sieste, cet endroit reste le symbole d’une joie estivale partagée qui, chaque année, rend la vie plus belle.

 

 

Voici le détails olfactif de ce parfum :

-TÊTE : Essence de Néroli du Maroc, Essence de Mandarine d’Italie,

Essence de Citron d’Italie, Accord Figue.

-COEUR : Absolu de Fleur d’Oranger du Maroc, Jasmin, Fraise, Essence

d’Eucalyptus, Absolu d’Immortelle.

-FOND : Muscs blancs, Patchouli d’Indonésie, Vétiver d’Haïti, Absolu de

Fève Tonka.

-Famille : hespéridé boisé

Parfumeur : Ralf Schwieger (Mane)

Prix :150 € les 100 ml

 

 

Sel d’Argent

Porticcio. Enfant, David Benedek avait l’habitude de passer quinze jours dans un hôtel de ce village corse avec sa sœur et sa grand-mère. Un lieu dans lequel il revient régulièrement, sur ces hauteurs qui dominent le golfe d’Ajaccio, et où les souvenirs d’enfance ont laissé place à des moments intimes partagés dans la sensualité de l’été. Quand sonne la fin des vacances, reste alors en mémoire les balades dans le maquis et, surtout, les après-midis en bord de mer. Allongés sur le sable fin, les corps mouillés, l’un contre l’autre, qui exhalent un léger goût de sel à mesure que la peau se réchauffe sous les rayons du soleil laissent un brin de nostalgie…jusqu’à l’été prochain.

 

 

 

 

Voici le détails olfactif de ce parfum :

-TÊTE : Essence de Bergamote d’Italie, Pamplemousse, Accord salé.

-CŒUR : Absolu de Fleur d’Oranger de Tunisie, Essence d’Ylang

Ylang de Madagascar, Essence de Galbanum d’Iran.

-FOND : Ambroxan, Cashmeran, Timbersilk*, Muscs Blancs.

Famille : salé musqué

Parfumeur : Anne-Sophie Behaghel (Flair)

Prix :150 € les 100 ml

 

 

 

Disponible dans les boutiques françaises de référence en matière de parfumerie indépendante, ainsi que dans une sélection de plus de 200 points de vente à l’international et sur www.bdkparfums.com

Instagram : @bdkparfumsparis – #collectionazur

Nous avons rencontré le créateur de la maison BDK, David Benedek :

La maison de Parfum BDK a été crée par David Benedek le 23 juin 2016. Il est d’origine roumaine. Quand son père, avocat, vient vivre en France il ne peut exercer son métier et décide alors d’ouvrir une parfumerie avec la grand-mère de David. C’est ainsi que David grandira dans les senteurs enivrantes de la boutique de sa famille. Interview :

-Quel est votre parcours ?

Après une base d’études scientifiques, j’ai poursuivi dans une voie économique et gestion puis j’ai fait l’Institut Français de la Mode, en suivant le parcours parfums et cosmétiques. C’est là que j’ai été éduqué aux matières premières de la parfumerie et à écrire les formules. Je ne suis pas un “nez” mais je suis capable de reconnaître plus de 300 matières premières de base. Un “nez” en parfumerie c’est quelqu’un qui sait analyser la fragrance d’un produit (ce qu’il sent) et en attester la qualité, et qui mélange les senteurs pour créer des parfums. Pour créer mes parfums je m’entoure donc de “nez” avec lesquels je développe mes idées et crée les formules de mes parfums.

-Quel est l’ADN de BDK ?

J’ai voulu créer une Maison de parfum contemporaine et indépendante. Notre histoire est authentique par notre histoire familiale. Je n’ai pas voulu créer une marque conceptuelle. Je veux l’inscrire dans le temps. Je veux remettre au goût du jour la belle parfumerie, en m’inspirant de la tradition mais de manière très contemporaine.

-Quand vous créez une fragrance comment cela se passe ?

Quand je lance une fragrance c’est une idée qui va être très développée et aboutie, parfois cela me prend un an, voir trois, pour élaborer un parfum. Je veux que mes fragrances s’inscrivent dans la durée et dans le temps. Mes parfums racontent des histoires, des instants vécus.

-Comment avez-vous créé la forme de la bouteille ?

Le flacon en verre est fabriqué en Normandie. J’ai dessiné le capot avec une amie de l’institut français de la mode et on a repris le dôme du Grand Palais. On avait envie d’une inspiration “art déco” et de quelque chose de parisien. Toute la bouteille est fabriquée en France, j’ai envie de travailler avec des fabricants français, c’est important pour nous.

-D’où viennent les produits de bases pour la création des jus ?

Mon premier parfumeur avec qui j’ai travaillé est chez le parfumeur Mane. C’est un laboratoire situé à Grasse. On a commencé à travailler ensemble et à créer les premières fragrance. Les parfums sont donc créés à Gasse et mis en alcool à Chartres. Les matières premières viennent du monde entier.

-Vous travailler avec des nez, c’est eux qui font vos parfums ?

Les nez sont salariés pour des parfumeurs comme Mane et moi je travaille avec des maisons de parfumeurs.

-Comment ce passe le processus de création de vos parfums ?

J’écris des briefs olfactifs, je travaille beaucoup sous forme d’images, je travaille beaucoup avec les mots et des matières premières. J’envoie ce brief au parfumeur qui le donne à son nez. Aujourd’hui avec le temps, 4 ans maintenant, j’ai créé des relations plus étroites avec les parfumeurs. Maintenant je travaille avec les même parfumeurs qui connaissent bien la marque et son empreinte olfactive.

 

-Quelle est-elle cette empreinte olfactive ?

Grande question (rire), chez BDK on est dans la nuance et le raffinement. Je veux une écriture ni trop courte, ni trop longue. J’aime que ce soit linéaire sur la peau, que ca tienne et que cela ne retombe pas, mais qu’il y ait des nuances qui vont et qui viennent autour de l’axe central.

-On retrouve BDK en France et dans le monde ?

On reçoit beaucoup de messages sur instagram. On parle de nous dans la presse. C’est très agréable. Les français commencent à connaître de plus en plus la marque, c’est une grande satisfaction d’être reconnu par ses paires. En ce moment c’est assez fou, il y a beaucoup de demande au Japon. On est dans 24 pays dans le monde, on nous trouve dans environ 230 points de ventes dans le monde. On vient d’arriver aux Etats-unis avec deux magasins à Los Angeles et à New York et un à Miami.

-Avez-vous des envies de collaborations ?

Oui, j’aimerais beaucoup travailler sur des installations olfactive, par exemple avec la RATP pour ré-enchanter le parcours d’un voyageur dans la rame de métro.

-Si vous deviez créer là tout de suite un parfum tout seul ?

Ce serait un musc blanc, assez sensuel, pas du tout aldéïdé, c’est-à-dire pas métallique, dans la transparence, de l’evernil (c’est de la mousse de chêne boisée), fougère, bois de sental crémeux, bois muscé mais transparent. Et des notes montante de bois. Pas trop dans les fleurs, pas en ce moment.

-Quel parfum portez-vous ?

En ce moment ? Ce matin j’ai mis Sel d’argent, mais je change tout le temps, et je ne porte pas que mes parfums. J’aime voir ce qui se fait ailleurs. Ce sont les autres maisons de parfums qui m’ont donné envie de créer ma propre maison. J’ai été très inspiré par les maisons Frederique Malle et Francis Kurkdjian. Je devrais pas dire ça mais je ne suis pas fidèle en parfumerie. Pour moi un parfum a un message particulier et je ne veux pas porter tous les jours le même message. Un parfum que vous n’avez pas porté depuis longtemps, quand vous le remettez c’est une vague de souvenirs qui revient. Mais aujourd’hui j’ai un rapport plus technique avec les parfums, c’est le défaut professionnel.

 

 

-Quel est votre parfum préféré dans votre gamme ?

C’est comme de demander à un parent qui a trois enfants, qui est son préféré…difficile cette question. Je les aime tous ! Hmmmmm…Ce serait bouquet de Hongrie que j’avais fait en pensant à ma grand mère. C’est le seul qu’elle ait senti avant de partir et même si ce n’était pas le style de parfum qu’elle portait, elle l’aimait bien. C’est un bouquet floral vert, très aquatique. J’avais été inspiré par les jardins en Roumanie. Ce sont des jardins peu fleuri, très champêtres mais avec beaucoup de tiges vertes, un peu désuet, très charmant. Ce parfum c’est un hommage à ma grand-mère et en plus c’est un de nos best-seller. C’est un parfum de coeur en fait. J’adore porter Crème de Cuire par exemple…très dure de choisir (rire).

 

-Avez-vous d’autres envies d’entreprendre :

Ah oui, oui, travailler autour des glaces. Je trouve qu’il y a un vrai lien entre l’olfactif et les glaces. Je souhaite travailler sur des parfums de glace. D’abord parce que j’adore les desserts et la glace, ensuite je crois qu’il y a beaucoup de chose à faire dans le monde des glaces.

 

Article écrit par Alexis Dumétier

Photos : BDK parfums et Alexis Dumetier

 

Entrer
1 2 3 92
Page 1 of 92

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.