Login

Register

Login

Register

close

Archives

Archives

ArchivesLifestyleMagazine

Naturisme: plaidoyer pour un été tout nu!

blakemag_magazine_homme_lifestyle_naturisme_cover

La France est la reine du naturisme. La France est la première destination pour les adeptes de cette façon de vivre, devançant même l’Allemagne, pourtant pionnière en la matière ! Deux millions de touristes du monde entier viennent profiter tous les ans de nos 155 centres de vacances naturistes. Le premier samedi de juillet est même la Journée Mondiale du naturisme.

Et pourtant, les idées reçues sur cette pratique persistent : “Gens dénués de pudeur” au mieux, “pervers exhibitionnistes” au pire. C’est parce qu’il avait envie d’en parler “normalement”, parce qu’il en avait “marre des blagues graveleuses sur son lieu de vacances” que Kévin, 24 ans, a accepté de nous raconter son histoire.

Kévin, lorsqu’il a enlevé son short de bain, c’était avant tout pour un job d’été mais maintenant qu’il le pratique quasiment au quotidien, c’est avant tout pour se sentir bien, libre. “Nous sommes nés nus, c’est notre état naturel. Le vêtement sert à protéger du froid et des blessures. Si vous n’êtes pas en train de faire un travail manuel qui nécessite de protéger votre corps et qu’il fait 30 degrés à l’ombre pourquoi rester habiller?? Se baigner nu est incomparable par rapport au fait d’aller à la mer avec un maillot de bain. En sortant de l’eau, vous êtes sec en deux minutes, alors qu’en maillot de bain, jamais complètement. Ce truc humide sur les fesses à longueur de journée, non merci. La sensation du sable, de la mer, des embruns sur la peau crée un bien-être et une impression de liberté. Il faut l’avoir vécu pour le comprendre complètement. Et c’est ce que j’aimerai que les gens comprennent. C’est mon ressenti.”

La crainte du regard des autres et la classe sociale au vestiaire

La première idée qui peut venir à quelqu’un quand on lui dit “naturisme”, c’est la crainte du regard des autres surtout si on n’est pas super bien dans sa peau. Même si on est bien dans sa peau, on a un appréhension à se déshabiller en public, devant des inconnus. Mais, affirme Kévin, “contrairement à ce que les gens croient, on ‘mate’ moins sur une plage naturiste que sur une plage ‘textile’. Bien sûr au début, on regarde les sexes des hommes et des femmes, c’est nouveau, donc ça paraît intéressant. Mais très rapidement, on se rend compte à quel point nous sommes tous faits pareils et à quel point, ‘scotcher’ sur le sexe d’une personne et aussi absurde que de fixer son nez”.

Et le jeune homme de lancer un appel à la gent féminine : “Mesdames, ne vous prenez plus la tête avec ces régimes qui vous promettent 3 kg en moins avant l’été. Gardez vos trois kilos et foncez dans un centre naturiste où personne ne vous regardera”. Autre intérêt de la pratique du bronzage intégral?: “nu, il n’y a plus de riche ou de pauvre. Nu, on se déshabille aussi de nos signes extérieurs d’appartenance à un groupe social. Et c’est hyper reposant”. 

Oui, on peut être nu, entouré de gens nus et ne pas penser au sexe !

Autre “bêtise” que Jérôme aimerait démonter, c’est l’association d’idées “nudité = sexe”. “Ça, c’est à cause de la mauvaise publicité que fait le Cap d’Agde [pour ceux qui vivent sur Mars et viennent de débarquer sur Terre, c’est un endroit où naturisme et libertinage sont pratiqués quasiment 24h sur 24!] soupire Kévin. Sachant que le Cap d’Agde est plus une exception qu’une norme dans le milieu du naturisme, la plupart des centres étant familiaux. Pour Kévin, “quiconque en a fait l’expérience le sait : ce qui est excitant, ce n’est pas la nudité, c’est sa suggestion. En mode naturiste, je me suis même surpris à me retourner sur des femmes… habillées alors que j’avais été entouré de femmes nues toute la journée sur la plage”. 

D’accord mais les garçons peuvent connaître des problèmes… incommodants. Et la grande question de tous mes copains qui sont tentés de m’accompagner est : “Et si je suis surpris par une érection, je fais quoi ? “. Je me suis posé la question, évidemment. Bon la première réponse est: tu t’allonges sur le ventre! Mais franchement, très rapidement, la nudité n’a plus rien d’électrisant. 

Aujourd’hui, la perspective de voir quelqu’un nu peut vous paraître excitante, mais c’est parce que vous vivez dans un monde où la norme est d’être habillé. Dans un monde où la norme est la nudité, celle-ci devient hyper banale. Les premiers jours en camp, tu t’habilles en rentrant de la plage, puis finalement, tu ne t’habilles plus. Et c’est ainsi qu’on se retrouve à faire ses courses à poil. Non pas parce qu’on y trouve un quelconque plaisir (on se les gèle au rayon frais, d’ailleurs) mais parce qu’être nu devient normal au sens sociologique du terme”.

Le naturisme, c’est aussi une question d’éducation.

Kévin ne s’est pas découvert naturiste du jour au lendemain. Il explique qu’il a baigné dans un environnement où le rapport au corps était très “simple” : “quand j’étais petit, mon père ne fermait pas la porte de la salle de bain quand il prenait sa douche. Et nous discutions comme si nous étions au salon. Cela m’a appris dès l’enfance que la nudité, si elle n’est pas cachée, est donc normale, et que le corps était une enveloppe qu’il fallait nettoyer avec soin. Une fois le corps démystifié, il devient assez difficile de répondre à la question?: “Pourquoi devrais-je couvrir mes fesses et mon pénis alors je ne cache pas mon nez ?. Attention, je ne prône pas la nudité obligatoire à la maison, mais plutôt ce que j’appellerai une nudité “naturelle”. Ne pas l’imposer, mais ne pas la cacher, et surtout expliquer. Les enfants posent des questions. Leur corps les intéresse, donc ne pas avoir peur de parler et d’écouter. Mes parents, et surtout mon père, avaient une grande intelligence à ce propos et cela nous a beaucoup aidé à nous sentir bien dans notre corps mon frère et moi”.

De la vie de tous les jours aux vacances, le pas se franchit naturellement. “L’été, on allait sur une plage de l’île d’Oléron relativement difficile d’accès car il fallait 30 minutes de marche sous le soleil pour en profiter. Elle était toujours quasiment vide, ce qui me plaisait beaucoup. J’avais de la place pour jouer au foot avec mon frère. Bon, il y avait quelques personnes sans maillot, mais comme mes parents ne s’en offusquaient pas, je n’y ai jamais vraiment fait attention. Pour moi c’était normal. Comme de courir se baigner nu une dernière fois, le soir avant de partir, parce que nos maillots étaient secs et que ma mère ne voulait pas tremper les sièges de la voiture !”.

“Les tourments de la puberté”

Mais comment gérer à l’adolescence, quand le corps change et qu’on a du mal à contrôler ses émotions ? “C’est vrai qu’à cette période, j’ai complètement zappé le naturisme de ma vie. Déjà que je séchais les cours de piscine au lycée pour ne pas me montrer en maillot de bain…alors me mettre nu en public…”. Là, encore, le dialogue avec mon père, et mon frère, m’ont beaucoup aidé à passer ce cap. Et je sais pour en avoir parler avec des copines, que si c’est compliqué pour les garçons, cela l’est également pour les filles !”

Le naturisme est revenu dans sa vie vers 19 ans, un peu par hasard : “Je cherchais un job d’été. Etant de Bordeaux, j’ai cherché dans les alentours et j’ai trouvé une annonce pour s’occuper de faire faire des activités à des enfants de 10 à 12 ans dans un centre de naturisme à Montalivet. J’avais mon certificat d’aptitude, je connaissais le coin, les plages sont magnifiques et la paye était intéressante. J’ai donc dit “oui”. Arriver dans ce centre où, passé la porte, la nudité est la norme, a été, disons assez cocasse ! Mais l’équipe a été très cool avec moi et finalement j’ai préféré jouer le jeu immédiatement et après m’être installé dans mon bungalow, je me suis déshabillé pour visiter l’endroit et découvrir mon lieu de travail”. Autant sauter dans le grand bain dès le début ! J’ai retrouvé avec bonheur ce sentiment, vaguement oublié depuis quelques années, d’être libre et sans contrainte et j’ai adoré. Depuis cette pratique, est devenue avec grand plaisir ma norme.

Entrer
ArchivesMagazineSoins & Parfums

Harry’s : Enfin le rasage de qualité est abordable

Blakemag_magazine_lifestyle_homme_soins_rasage_harrys_cover

L’histoire de Harry’s commence en 2013 aux États-Unis, lorsque les fondateurs Jeff et Andy décident de révolutionner le marché du rasage en proposant des rasoirs de qualité à un prix juste. Leur objectif ? Créer une marque plus fiable, plus réfléchie et plus authentique que celles déjà présentes sur le marché. Ce plan a fonctionné. Si bien qu’en 2017, ils ont traversé l’Atlantique pour introduire Harry’s au Royaume-Uni. Aujourd’hui, ils proposent une gamme de produits de rasage et de soins d’excellente qualité, à un prix abordable. Ils sont fiers que plus de 20 millions de personnes aient essayé leurs produits dans le monde. Ils ont fondé Harry’s pour que votre expérience de rasage soit simple, accessible et plus agréable. En fabriquant leurs propres produits et en vous les vendant directement, ils garantissent un excellent rapport qualité/prix.

LEUR ENGAGEMENT – NOS PRODUITS SONT FABRIQUÉS AVEC INTÉGRITÉ : De l’acier de nos lames à la sélection minutieuse des ingrédients, la qualité est toujours notre priorité.

NOUS POSSÉDONS NOTRE PROPRE USINE : Propriétaires de notre propre usine en Allemagne depuis un siècle, nous pouvons proposer des produits de rasage de qualité au juste prix. Notre équipe fabrique chaque lame, que nous exigeons affûtée et durable, grâce à de l’acier suédois d’excellente qualité. En nous chargeant de ce processus, nous permettons à nos clients de faire des économies. C’est aussi simple que cela !

NOUS CROYONS EN DES PRIX JUSTES : Prix élevé ne rime pas nécessairement avec qualité. Nous nous assurons que nos produits soient de la meilleure qualité possible et que leur prix soit le plus juste.

NOUS REVERSONS 1% DE NOS VENTES : Chaque année, nous reversons 1 % de nos ventes à des organisations caritatives qui partagent notre ambition de prodiguer des soins de santé mentale de qualité aux hommes du monde entier. À chaque fois que vous achetez un produit Harry’s, nous reversons une partie de son montant.

LE RASOIR WINSTON
Notre rasoir Winston est conçu pour tenir naturellement et confortablement dans votre main. Inspiré des rasoirs de sûreté classiques, le rasoir Winston présente un revêtement en caoutchouc avec un motif strié (appelé « moletage ») qui assure une préhension et une maîtrise optimales pendant le rasage. Son manche ergonomique, conçu à base de zinc lourd et moulé et à la finition chrome brillant, offre un résultat élégant.

Le gel de rasage : vos premiers pas vers un rasage de près et confortable. De nombreux hommes préfèrent la texture et
l’expérience que procure un gel de rasage plutôt qu’une crème traditionnelle (que nous aimons également !). Néanmoins, les gels traditionnels manquent bien souvent d’ingrédients hydratants et peuvent déshydrater, dessécher et irriter votre peau.
Notre gel de rasage associe ingrédients hydratants et propriétés protectrices. Notre formule, particulièrement riche, permet
d’obtenir une couche épaisse qui apaise et protège votre visage lorsque le rasoir glisse sur votre peau. Elle contient de l’aloe vera, du concombre, de l’acide hyaluronique et de l’huile de bergamote qui agissent ensemble pour adoucir votre peau, préserver son hydratation et éviter qu’elle ne se dessèche. Une protection pendant le rasage et une hydratation durable : finis les compromis !

La crème de rasage : un rasage parfait commence par l’application d’une crème de soin onctueuse. Notre crème de rasage est élaborée pour mousser dès l’application. Cette formule de soin onctueuse apaise et hydrate votre peau tout en adoucissant votre barbe pour un rasage de près et confortable. La formule est enrichie grâce à un mélange d’ingrédients naturels qui protègent et nourrissent votre peau tout au long du rasage.

Le baume après-rasage : apaise, équilibre et soulage votre peau après le rasage. Les hommes à la peau sensible ou sèche doivent impérativement s’hydrater après le rasage. Les lotions traditionnelles présentent parfois une texture épaisse, laissent des résidus brillants et obstruent les pores tandis que les formules légères et les après-rasages liquides à base d’alcool ne sont pas suffisamment hydratants et peuvent dessécher (voire picoter) votre peau. Notre baume après-rasage est un gel-lotion hybride : il sèche vite, votre peau ne brille donc pas. Notre formule apaise immédiatement votre peau après le rasage. Elle rééquilibre le taux de pH naturel et procure une agréable sensation de fraîcheur.

 

Mais Harry’s ne se cantonne pas uniquement au rasage. La gamme comprend également :

Le nettoyant visage qui ne dessèche pas la peau. Légèrement exfoliant, il est idéal pour une utilisation quotidienne, que vous soyez un adepte du rasage ou non. Il associe les meilleurs éléments d’un gommage et d’un nettoyant visage sans produits chimiques nettoyants agressifs comme les sulfates. Notre formule comporte de la roche volcanique, mais aucune perle en plastique. Un beau geste pour votre visage et pour les océans !

La crème visage qui préserve l’hydratation de la peau et protège du soleil. Notre crème visage à large spectre SPF 15 Harry’s hydrate votre visage tout en légèreté. À base d’ingrédients naturels comme le beurre de karité et l’huile de menthe poivrée, notre formule apaise les peaux sèches et procure une agréable sensation de fraîcheur. Non grasse, elle sèche rapidement et laisse votre peau douce au toucher. Contrairement aux écrans solaires chimiques, notre écran solaire minéral protège immédiatement du soleil. Elle ne laisse aucun résidu, vous ne la verrez et ne la sentirez pas sur votre visage. Même si vous n’avez jamais utilisé de crème hydratante, notre crème visage complètera facilement votre routine quotidienne. Légère et rafraîchissante, elle protège votre peau et évite qu’elle ne se dessèche.

 

Harry’s est désormais disponible en France, exclusivement sur harrys.com. Suivez-nous sur Instagram, Twitter et Facebook

Entrer
ArchivesBlogMagazine

VERSAILLES: RENAISSANCE DU BOSQUET DE LA REINE

blakemag_versailles_cover

A Versailles, au terme d’une campagne de restauration de deux ans, le bosquet de la Reine sera dévoilé au public le 14 juin.
Il présente aujourd’hui une diversité botanique et une richesse végétale uniques au sein des jardins de Versailles.
La restauration a été rendue possible grâce à une synergie exceptionnelle d’une centaine de mécènes français et étrangers, entreprises, fondations, institutions et particuliers.

Un bosquet pour Marie-Antoinette
Le bosquet de la Reine, situé dans le prolongement du parterre de l’Orangerie, au sud des jardins de Versailles, a été créé en 1776 spécialement pour la reine Marie-Antoinette, afin qu’elle puisse se promener à l’écart des visiteurs.
À sa création, le bosquet est conçu dans le style paysager en vogue dans les jardins du XVIIIe siècle. Pour composer ce jardin de fleurs, on acclimate plusieurs essences étrangères, notamment nord-américaines introduites en France au XVIIIe siècle, comme le tulipier de Virginie ou l’arbre à neige.

Une richesse végétale retrouvée
Ce salon de verdure s’est altéré progressivement au cours des XIXe et XXe siècles. Ses allées aux frondaisons généreuses avaient laissé place à des cheminements plus structurés et la diversité botanique avait disparu au profit de haies et bordures plus uniformes. Précédée d’une recherche documentaire détaillée, la restauration, initiée en 2019, a permis de retrouver précisément les anciennes dispositions.

Près de 150 tulipiers de Virginie, plante emblématique des anciennes expéditions botaniques, ont été replantés dans la salle centrale du bosquet. 600 rosiers et plus d’un millier de plantes vivaces viennent en agrémenter le pourtour et rendent hommage à la célèbre collection de roses de Marie-Antoinette et à son goût pour les fleurs, et la rose en particulier.

Les allées offrent, quant à elles, une profusion d’arbres et d’arbustes à fleurs. Au fil de la promenade, les lisières boisées conduisent à la découverte d’une salle consacrée aux cerisiers du Japon, une autre aux arbres de Judée, la suivante aux pruniers de Virginie comme une invitation à un tour du monde botanique dans une palette végétale conforme à celle des jardins de la fin du XVIIIe siècle.

La replantation en chiffres                                                                                                                                                                                                            2 hectares de superficie
147 tulipiers de Virginie
600 rosiers
650 arbres à fleurs
6 000 arbustes à fleurs

Une synergie de mécènes
De nombreux mécènes, français et internationaux, particuliers et entreprises, se sont engagés en faveur de la restauration du bosquet de la Reine : Crédit Agricole d’Île-de-France Mécénat, la Fondation Crédit Agricole – Pays de France, Parfums Christian Dior, Veolia Environnement, Smurfit Kappa, le Département des Yvelines, the American Friends of Versailles, la Société des Amis de Versailles, the French- American Cultural Foundation, The Hyatt Foundation, the National World War I Museum and Memorial, Goldman Sachs Gives, Hugo Events et près de 120 donateurs particuliers.

Entrer
ArchivesMagazineSoins & Parfums

LA CRYOLIPOLYSE: coup de froid sur le gras!

Blakemag_magazine_lifestyle_homme_cryolipolyse_coolsculpting

La cryolipolyse est la technologie qui détruit les cellules graisseuses ou «adipocytes» par le froid grâce à un appareil spécifique qui refroidit la zone ciblée à -11°C.

Coolsculpting – Institut Pasquier

Cette technique est efficace sur les zones très circonscrites : le ventre, les «poignées d’amour», l’intérieur des cuisses et des bras, les genoux, la bosse cervicale (ou bosse de bison), le double menton et les joues. Ce sont ces zones qui gardent souvent des graisses résiduelles après une importante perte de poids. Pour les femmes, la cryolipolyse réduit radicalement la cellulite, à condition qu’elle soit jeune et peu incrustée.

Après s’être assuré que vous n’avez aucune contre indication, le médecin applique sur la zone à traiter la tête de son appareil de cryolipolyse. Sa mise en route provoque l’aspiration du volume de chair qu’il recouvre. La masse graisseuse est ensuite refroidie à – 11°C pour certains appareils pendant environ 35 minutes. La séance est totalement indolore. Le médecin masse ensuite de façon énergique et profonde la peau et les tissus sous-cutanés pour favoriser la lipolyse, c’est à dire casser les adipocytes touchés et détruit pas le froid, et activer ainsi la circulation veineuse et lymphatique pour une meilleure élimination de ces cellules mortes par les voies naturelles. A l’issue de la séance, quelques rougeurs, ou même quelques hématomes, endormissements et sensations d’engourdissements légers peuvent apparaître quelques heures après la séance et disparaître en quelques jours. Il faut bien souffrir pour être beau!

 

 

Cryolipolyse AVANT
Cryolipolyse 5 semaines APRES

 

LES TROIS QUESTIONS RECURRENTES A PROPOS DE LA CRYOLIPOLYSE 

1. Combien de séances de cryolipolyse sont nécessaires? 

Dans la zone aspirée et congelée, 30 à 60% des adipocytes réceptifs au traitement sont détruits
lors de la première séance, donc une 2e séance s’avère peu efficace avec une perte graisseuse
limitée alors de 10 à 20%.

2. L’amincissement par cryolipolyse est-il immédiat?

L’amincissement se fait progressivement dans les 12 semaines qui suivent la séance de cryolipolyse.
Il n’y a aucun amincissement immédiatement après le traitement car, il se fait progressivement, au fil
de l’apoptose des adipocytes, c’est à dire la mort et l’élimination des cellules adipeuses par votre organisme. La lipolyse commence réellement 15 jours après la séance et se poursuit jusqu’à 6 mois après, avec un pic d’activité vers un mois et demi.

ATTENTION! Les résultats seront d’autant plus visibles si vous surveillez votre alimentation en limitant les excès et en vous hydratant quotidiennement! La pratique d’une activité sportive adaptée à votre condition physique ne fera que renforcer les effets de la cryolipolyse.

3. La cryolipolyse n’est-elle pas dangereuse pour les autres cellules?

La cryolipolyse ne détruit que les adipocytes car, les cellules sont particulièrement sensibles au froid
contrairement aux nerfs, aux muscles et la peau qui restent indemnes grâce au protocole mis en place lors de la séance.

Merci à Garry Goldman qui a pris le temps de répondre à nos questions

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter L’institut PASQUIER 44 Rue Pasquier, 75008 Paris – 01 58 22 90 06

Entrer
ArchivesBlogHorlogerieMagazine

BREGUET: LA MARINE FAIT RIMER SPORT AVEC ÉLÉGANCE

Blakemag_magazine_online_mode_homme_breguet_montre_marine_cover

La collection Marine de Breguet symbolise l’esprit d’aventure et de conquête. Elle s’inspire des garde-temps d’autrefois qui endossaient le rôle d’instruments scientifiques et servaient notamment à la navigation en mer. En 2021, Breguet complète cette ligne avec de nouvelles déclinaisons en or rose avec un cadran couleur ardoise et en titane avec un cadran bleu.

Soucieuse d’offrir une gamme variée de produits, la Maison présente cette année de nouvelles variantes de ses Marine 5517, 5527 et 5547. La première référence mise sur un côté épuré avec un affichage trois aiguilles complété par l’indication du quantième. Le modèle 5527 offre en complément la fonction chronographe « retour-en-vol » dont la mesure du temps est indiquée par une grande aiguille centrale. Trois compteurs logés entre 3h et 9h affichent les minutes chronométrées, les heures ainsi que la petite seconde. La référence 5547 accueille quant à elle une fonction réveil et affiche un second fuseau horaire. Tous les trois garde-temps affichent la date dans un guichet dédié.

Lancée en 2017, cette nouvelle génération de la ligne Marine incarne l’élégance sportive, en réinterprétant les éléments esthétiques Breguet de manière contemporaine. Les trois modèles présentés comportent ainsi un tour d’heures en chiffres romains et repères luminescents, les fameuses aiguilles Breguet « à pomme » en or facettés luminescentes et une aiguille centrale au subtil détail marin. La Maison propose ces créations sur plusieurs types de bracelet : cuir, caoutchouc ou métal.

En présentant les premières versions des références 5517, 5527 et 5547 en 2018, Breguet introduit également une nouvelle matière dans la collection : le titane. Ses propriétés remarquables font de ce matériau le choix idéal pour cette ligne aux origines maritimes. Outre sa résistance à l’air salin et à la corrosion – un atout de taille en milieu marin – il est également léger et robuste. Depuis 2019, la Maison propose également un bracelet titane qui souligne le côté contemporain. Breguet mêle ses modèles Marine en titane à un cadran soleillé à la main. De très fines lignes sont tracées depuis le cartouche jusque vers les bords du cadran. En hommage à l’esprit de la collection, ces nouveaux garde-temps arborent cette finition dans des teintes bleues, proches de celles de la mer.

Les déclinaisons en or rose des modèles Marine accueillent quant à elles un type de guillochage spécialement conçu pour la collection qui reflète son inspiration. Le cadran en or, tel le hublot d’un bateau laissant apercevoir la mer en mouvement, accueille un guillochage en forme de « vagues ». Ce métier d’art, qui a de tout temps sublimé les garde-temps Breguet, donne un supplément d’âme à ces pièces, grâce à l’expertise d’artisans guillocheurs formés au sein de la Maison. Mettant en valeur les différentes indications du cadran et extrêmement complexe dans sa réalisation, le guillochage se décline ici dans des notes ardoises, offrant un joli contraste avec la profondeur de l’or rose.

L’esprit d’aventure au poignet, toute en élégance, avec la collection Marine de Breguet.

 

Entrer
ArchivesMagazineNews de Mode

Vilebrequin fête ses 50 ans de vacances!

Blakemag_magazine_online_lifestyle_fashion_vilebrequin_cover

Vilebrequin n’a jamais été aussi jeune que depuis qu’il a atteint le demi-siècle : cultiver l’élégance des vacances 365 jours par an, ça conserve.
A l’occasion de ce bel anniversaire, Vilebrequin se dote d’une charte graphique néo-psychédélique éphémère déclinable (et stickable !) à l’envie et vous invite à découvrir une collection exceptionnelle de 50 maillots collectors, un par an entre 1971 et 2021. (Re) Plongez-vous dans l’histoire de la Maison, ses valeurs et son savoir-faire pour mieux rêver de vos futures vacances.

LE CENTRE DU MONDE EN 1971 ? SAINT-TROPEZ
Vous trouvez qu’on exagère ? Dans quel autre endroit du monde pouvait-on croiser Brigitte Bardot à la plage, boire un verre chez Sénéquier avec Romy Schneider et Alain Delon, faire un tour de Riva avec Gunther Sachs, s’arrêter bavarder avec Jane Birkin et Serge Gainsbourg avant de rejoindre Andy Warhol au Gorille puis de filer à la soirée de mariage de Mick Jagger ? Oui, on pouvait faire tout ça, à Saint-Tropez, en 1971.
Le petit port provençal, joyau de la French Riviera, était depuis l’arrivée de Coco Chanel devenu le lieu de ralliement estival des beautiful people, mais le tournant des années 70 y a fait souffler un nouveau vent de liberté, et c’est dans une ambiance festive, glamour et colorée que deux Nîmois ont joyeusement bousculé le maillot de bain pour homme cette année-là.

D’AMOUR ET D’EAU SALEE
Peut-on séduire la femme de sa vie avec un maillot de bain ? Oui, quand on s’appelle Fred Prysquel. Ce passionné de course automobile parcourt d’abord le monde pour couvrir les courses de Formule 1. Revenu en France, il débarque à Saint-Tropez en 1968 et pour séduire Yvette, son amour de jeunesse, décide d’inventer un maillot d’un nouveau style, inspiré de ses voyages. Un modèle qui libère les mouvements du corps à l’image des boxer shorts des surfers californiens, et joue la couleur aux travers de motifs inspirés du wax africain, que Fred a découvert au Sénégal. Pari gagnant, sur la plage « Moorea » de Saint-Tropez, Fred tape dans l’œil d’Yvette, mais aussi de tous ses copains et des vedettes. Il fallait oser : un short de bain tous terrains qu’on peut porter sur la plage comme en ville ou sous les stroboscopes. Révolutionnaire pour les hommes et pour l’époque.
Fred et Yvette s’associent, c’est le début de l’aventure Vilebrequin. Une aventure toujours restée fidèle à ses origines : audacieuse et colorée, élégante et légère, pleine d’humour et foncièrement libre. La maison Vilebrequin est bien née. Synonyme de liberté, elle est née sous le soleil et sur la plage, dans l’allégresse et le plaisir du Saint-Tropez des années 1970. Elle ne l’a jamais oublié. Saison après saison, Vilebrequin invente l’élégance des vacances, et transmet, de génération en génération, notamment de père
en fils et désormais, de mère en fille, une certaine idée du plaisir.

LABEL MILLÉSIME
Puisqu’on a qu’une fois 50 ans, la charte graphique s’offre un lifting éphémère à la fois vintage et pop. La tortue iconique enfile un costume néo-psychédélique “50” tandis que des stickers faisant référence aux mots clés qui ont fait le succès de Vilebrequin dansent tout autour d’elle. Le bleu marine emblématique de la maison épouse des teintes jaune orangé, bleu lagon, violet sunset.
Cette charte anniversaire, imaginée par le Studio Yorgo & Co se décline sur une foule de supports collectors: de la griffe des maillots masculins de la collection 50 ans, aux spi bags dans lesquels ils sont emballés, en passant par la sacherie, les vitrines, et une multitude d’autres surprises.

Pour cette collection de 50 modèles, un par année de 1971 à 2021, les équipes du style Vilebrequin se sont plongées dans leurs archives depuis l’origine. Et ce qu’elles y ont trouvé les a bluffées : l’ADN libre, fantasque, audacieux et plein d’humour de la marque était palpable dans toutes les collections depuis les débuts de l’aventure tropézienne, lorsque Vilebrequin n’était encore que le pari fou d’un couple amoureux qui osait tout, y compris tailler des maillots dans des serviettes de table ou de la toile de spi.
Bien sûr, il a fallu choisir. Désigner dans les archives 1 modèle, le seul, l’unique, pour représenter son année. Parfois, l’imprimé a été réédité tel quel, absolument fidèle à l’original. Parfois, il a servi de point de départ à une réinterprétation libre liée à son époque. Un exercice auquel Richard René, directeur artistique du Studio Vilebrequin depuis 2013, s’est adonné avec un plaisir non dissimulé :« Nous avons déroulé l’histoire de Vilebrequin depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, l’exercice a consisté à nous replonger dans les archives pour en recréer l’essentiel”». Chaque décennie est ponctuée par un ou plusieurs Mistral, l’emblématique maillot brodé et numéroté…Le summum du collector!

On retrouve au fil de ces modèles une galerie de portraits chère à Vilebrequin : étoiles de mer, poissons ou poulpes ponctuent les imprimés, mais bien sûr, la vedette incontestée de cette collection anniversaire reste la tortue de mer. Un emblème reconnaissable entre tous, qui se prête volontiers au jeu des interprétations graphiques.
Au travers de ces imprimés, on redécouvre aussi les partis pris qui ont fait la renommée de la marque : l’audace de la couleur bien sûr, mais aussi l’amour dudessin et de toutes ses techniques, explorées avec gourmandise chaque saison, enfin l’espièglerie des motifs à double lecture, qui racontent deux histoires différentes selon qu’on les regarde de près…ou de loin.
Cette collection est à la fois un voyage dans le temps et une jolie manière de se projeter dans l’avenir : les pieds dans le sable, la tête sous le soleil, Vilebrequin entend bien continuer à surprendre et inspirer des générations d’amoureux des vacances pour les 50 prochaines années. Et pour marquer le coup, Vilebrequin offre à ses clients de la collection millésimée une révision complète de leur maillot de bain, lorsque les signes du temps apparaîtront au fil des baignades. (voir plus à la rubrique “Une petite révision”). Cette collection est disponible dans son intégralité dans certaines boutiques flagships depuis Mars 2021 et sur le site internet.

Pour Vilebrequin, qui depuis 25 ans porte une histoire de transmission initiée par les collections père-fils, c’est une évidence : mieux protéger la planète pour nos enfants et leurs enfants est une cause qui mérite un engagement fort et de long terme. Vilebrequin a toujours fabriqué des costumes de bain d’une qualité telle qu’ils traversent les étés sans prendre une ride, au point de pouvoir se transmettre de père en fils. Cette durabilité exceptionnelle, Vilebrequin la cultive, proposant depuis toujours un service de réparation pour tous ses maillots à taille élastiquée. Changer le slip intérieur, les cordons, les embouts en Zamak, ou même remplacer l’élastique de la taille : un jeu d’enfant pour les ateliers Vilebrequin qui connaissent leurs maillots jusqu’à la pointe des cordons. Pour la collection des 50 ans, Vilebrequin offre même une réparation gratuite sur chaque maillot, sans limitation dans la durée. La transmission, toujours. 

Vilebrequin prend d’autres engagements concrets comme celui de passer dès 2021 à 50% de ses collections en matières recyclées ou recyclables (dont 62% des maillots de bain homme pour la collection exclusive 50 ans) et à 80% dès 2023.
Déchets plastiques récupérés en Méditerranée par des bateaux de pêche, reliquats de productions industrielles, chutes de fibres et de matériaux, bouteilles en plastique, Vilebrequin multiplie les sources pour proposer des textiles innovants qui font pâlir de jalousie leurs homologues conventionnels. Quant au prêt à porter, il passe sous le signe des matières naturelles vertueuses, comme le Tencel (aussi appelée lyocell, cette fibre est produite à partir de la pulpe de bois d’eucalyptus et d’un solvant non toxique), le lin, ou le coton bio (labelisé Supima).
Côté packaging les choses bougent aussi : les nouveaux sacs et boîtes cadeaux, 100% recyclables, sont fabriqués à partir de forêts gérées durablement (label FSC) et composés à 40% de papiers recyclés.

Depuis 2016, Vilebrequin s’engage auprès de l’association polynésienne Te Mana O Te Moana (l’esprit de l’océan, en Maori). Créé en 2004 par la vétérinaire Cécile Gaspar, cette clinique de tortues basée à Moorea veille à la préservation de l’environnement marin, notamment via la protection des tortues de mer. 1500 tortues sauvées et rendues à leur habitat naturel, 100 000 écoliers sensibilisés à la protection des tortues et de l’environnement marin, Te Mana O Te Moana peut compter sur le soutien constant de Vilebrequin qui a déjà fait don de $189 K € à date grâce à la vente du maillot Mappemonde Dots réinterprété chaque année et dont 10$ sont reversés à l’association.

 

 

 

 

Entrer
ArchivesHorlogerieMagazine

ALPINA Startimer Pilot Automatic 40mm

blakemag_magazine_online_lifestyle_montre_Alpina_Startimer_cover

Dédiée à l’aviation, la collection Startimer de ALPINA est à la fois prisée des pilotes et celle qui rencontre le plus vif succès au sein de la manufacture horlogère suisse Alpina. Parmi les différentes lignes existantes, la Startimer Pilot automatic séduit par son bel équilibre entre fonctionnalité et esthétisme de caractère. Aujourd’hui, ce modèle est dévoilé en une nouvelle variation d’un diamètre de 40 mm, déclinée en cinq versions dès son lancement.

Définie jusqu’à présent par un boîtier de 44 mm en acier, plaqué or rose ou PVD au sein duquel figure un compteur de date survolé par trois aiguilles, la ligne Startimer Pilot Automatic voit aujourd’hui ses caractéristiques déclinées en un nouveau diamètre de 40 mm. Plus mesuré, ce dernier se profilera avec aisance dans un environnement professionnel, sous la manche d’un costume. Plus contemporain, il se portera aussi en mode urbain, jeune et dynamique, en simple t-shirt ou chemise.

Plus universel, il devient aussi unisexe : de nombreuses femmes portent déjà, au quotidien, des montres de 40 mm, un diamètre de longue date adopté par les hommes et qui profite aujourd’hui aux deux. Historiquement, les diamètres de 39 mm et 40 mm ont d’ailleurs la préférence des collectionneurs et des manufactures historiques, notamment genevoises, qui y voient là une preuve de goût, de modération, un caractère intemporel qui traverse les siècles. La Maison Alpina, fondée à Genève en 1883, ne fait pas exception.

Ces nouveaux modèles en 40 mm de diamètre reprennent l’ADN de la ligne Startimer Pilot Automatic : des cadrans très ouverts, survolés de larges aiguilles luminescentes permettant une lecture nocturne de l’heure, un guichet de date à 3h et une longue aiguille des secondes venant balayer une minuterie indexée par segments de 5 minutes. Un œil averti ne manquera pas de détecter, en complément, les singularités de ces pièces horlogères. Ainsi, les index à 12h et 6h sont remplacés par des index luminescents horizontaux – ce qui permet de bien dissocier, notamment en vol de nuit, les index « II » et « I », soit 11h et 1h. Toujours dessiné à midi, le triangle rouge vertical, symbole alpin de la Maison, est repris en extrémité de l’aiguille des secondes. Enfin, la couronne vissée à 3h conserve ses légères stries qui lui assurent une meilleure prise en main. Côté mouvement, Alpina reste fidèle à son calibre mécanique à remontage automatique AL-525. Protégé par un fond acier gravé des sommets alpins, il garantit 38 heures de réserve de marche tout en offrant une étanchéité jusqu’à 100 mètres. 

Pour répondre à la demande des nombreux collectionneurs qui ont fait de la Startimer Pilot Automatic le succès d’Alpina, la Maison a repris les cinq designs iconiques qui en ont forgé la légende : un boîtier en acier plaqué or rose paré d’un cadran gris et habillé d’un bracelet en cuir veau brun, deux versions en acier avec un cadran blanc ou bleu marine finalisées d’un bracelet en cuir de veau noir, ainsi qu’une troisième en acier revêtu de PVD titane, montée sur un bracelet en cuir de veau noir. Un dernier design combine un boîtier en acier plaqué or rose avec un cadran bleu marine, sur un bracelet en cuir de veau noir. Celui-ci traduit à la perfection l’esprit « aéronautique », empruntant à « l’aéro » le bleu naval et au « nautique » les tons bronze de l’accastillage de bord.

Entrer
ArchivesMagazineNews de Mode

LOUIS GABRIEL NOUCHI: L’ÉTRANGER – Eté 2021

Blakemag_magazine_online_mode_homme_louis-gabriel_nouchi_SS21_cover

Inspiré par la littérature, Louis Gabriel Nouchi livre cette saison une collection basée sur le premier roman d’Albert Camus «L’étranger». Situé à Alger, le narrateur nommé Meursault apprend le décès de sa mère puis, quelques jours plus tard, tue un homme sur une plage.


Les couleurs oscillent entre le noir du deuil, les rayures évoquant les serviettes de plages et les tonalités délavées par le soleil, rappelant la chaleur écrasante évoquées tout au long du livre. L’orange écarlate contraste cette gamme sobre et suggère autant la sensualité d’un couché de soleil que le meurtre sur la plage, épisode charnière du roman.
Louis Gabriel Nouchi s’est inspiré de la garde-robe d’Albert Camus : les trench-coats militaires (son vêtement fétiche), les blousons battle dress, ainsi que les costumes élégants en rayures pinstripe. Ces éléments ont été transcrits dans des matières fluides, légères et contemporaines, afin de créer de nouveaux uniformes amples et estivaux. Le lin et la viscose complètent ce vestiaire élégant. Leur propriétés thermorégulatrices permettent un confort absolu.


La maille, une des techniques signatures de la marque Louis Gabriel Nouchi , est inspirée des sous-vêtements militaires utilisés pour protéger les soldats des piqûres d’insectes dans les environnements chauds. Ajourée, elle suggère la peau sans jamais la montrer.
La broderie « impact de balles» traverse la collection sur plusieurs pièces, située de part et d’autre du vêtement, comme les stigmates sublimés du meurtre qui clôt la première partie du livre. Cette violence est également visible dans le traitement des bords-côtes déchirés et des bords francs, comme si le vêtement avait déjà une histoire, un vécu.


Les imprimés ont été spécialement réalisés par Edouard Taufenbach, artiste plasticien français reconnu pour son travail de photomontage et de collage. A partir de photographies d’archives de la ville d’Alger, il réalise des coupes et des répétitions d’une image pour la sublimer. Leur couleur bleu cyanotype rappelle les premiers tirages photographiques.


En réaction aux récents évènements, la collection est présentée sous la forme d’une vidéo réalisée par Keffer. Concerné par les répercussions sociales touchant notamment le monde du spectacle, Louis-Gabriel Nouchi désire célébrer les comédiens de la Comédie-Française à travers un partenariat inédit, ainsi que plusieurs acteurs prometteurs du cinéma et du théâtre français. Sous forme d’audition, leur lecture du texte de l’Etranger d’Albert Camus, remet l’humain et le livre au centre du projet.

 

Entrer
ArchivesMagazineNews de Mode

TOPOLOGIE: A L’ASSAUT DU QUOTIDIEN

blakemag_magazine_online_mode_homme_topologie_cover

Topologie améliore la vie urbaine et lui confère une certaine élégance. Carlos Granon, le fondateur de Topologie est un mordu d’escalade. La marque symbolise sa passion pour les expéditions sans fin vers les falaises et les montagnes les plus reculées de notre planète. Topologie apporte à chaque produit l’esprit authentique du grimpeur et suggère la quête d’un équilibre intérieur et d’une exploration de soi.


Nous échappons à la routine du quotidien. Nous pensons que chaque jour en ville offre de nouvelles opportunités pour se livrer à l’exploration. Inspirés du matériel d’escalade, Topologie reprend l’esthétique d’objets fonctionnels pour créer des accessoires de tous les jours pour vos aventures urbaines.

Tout a commencé avec une corde d’escalade et une poulie. Topologie recherche la beauté dans l’harmonie parfaite entre forme et fonction que l’on trouve dans le matériel d’escalade. Tout a commencé à partir de l’idée qu’une corde d’escalade et une poulie pouvaient être miniaturisées afin de créer un bracelet. Le résultat a été stupéfiant et nous lui avons donné un nom: le bracelet Yosemite.


Encouragés par ce premier succès, nous avons alors exploré l’esthétique des sacs d’escalade et imaginé comment les adapter à nos aventures urbaines; c’est ainsi que notre première collection a été conçue. En insufflant l’esprit d’aventure de l’escalade dans nos produits, nos clients se sentent poussés à se dépasser chaque jour, emportés par le courage et un sens de découverte.
Peu importe que ces aventures aient lieu en ville. Tout millimètre compte. En escalade, chaque pièce est un mélange parfait entre forme et fonctionnalité. Chaque pièce remplit la fonction pour laquelle elle a été conçue. Et chaque pièce est la solution précise pour une situation spécifique. Il n’y a pas de marge à l’erreur ni à l’hésitation. Tout millimètre compte.

Topologie est guidée par ces principes de conception uniques pour créer des objets précis et beaux pour les explorateurs urbains.

Entrer
ArchivesLifestyleMagazine

Fête des Mères 2021, notre sélection

FDM 2021_6

Les beaux jours arrivent, les terrasses ouvrent et c’est bientôt la fête des mères. Voici quelques idées pour lui faire plaisir ce jour-là.

-Les nouveaux rouges à lèvres Hermès, Rouge à lèvres satiné, Édition limitée, Rose Ombré, une gamme spéciale pour le printemps-été avec des coloris parfait pour nos mamans en cette période estivale : Beige Ébloui, Rose Oasis, Corail Aqua.

-Beradiance, C’est une nouvelle marque healthy et innovante pour le teint. Faite découvrir à votre mère son COLOR+GLOW Duo Blush+Enlumineur aux Probiotiques : 95% d’Ingrédients d’Origine Naturelle, Formules enrichies en Probiotiques Actifs, Sans Talc, sans Silicone, sans Huile Minérale, sans Parfum.

– Un beau sac ou une jolie pochette de Aizea, une maison de maroquinerie créé par Joakin Echeverra. Des lignes épurés et des créations faites pour nos “Working Mum”.

Porte carte en Taurillon

Portefeuille zippé en Taurillon

 

– Se rappeler des souvenirs d’enfance ou des derniers éclats de rire partagés avec votre maman avec CHEERZ qui propose une capsule spéciale fête des mères, avec des albums fleuries à composer vous même ou des cadres. Vous pourrez mettre en avant des photos directement via les photos de votre téléphone avec l’appli CHEERZ. C’est simple et pratique et le rendu est soigné. Nous on a choisi CHEERZ pour nos mamans cette année. https://www.cheerz.com 

 

 

 

 

 

-De jolies bulles pour la fête des mères avec la maison Pol Roger et leur cuvée Réserve brut. Le packaging est particulièrement beau, mais surtout ce champagne saura plaire par sa robe jaune paille et possède une effervescence abondante et fine. En bouche on découvre des arômes d’abricots confits et de miel d’acacia avec une belle longueur.

 

 

 

 

-Le casque Supreme On de Teufel, avec un coloris champagne du plus belle effet. Le son est bien travaillé et l’appli qui va avec le casque permet de moduler les réglages du son selon vos envies. Il est particulièrement bien isolant des bruits environnants.

-Les nouveaux intras Yamaha TW-E3A, petit, résistant à l’eau, et avec un dock de chargement qui se glisse facilement dans un sac à main, sont les compagnons d’écoute musicale parfait. Ils tiennent bien l’oreille et leur plage de fréquence est assez large, avec la signature Yamaha, très claire, belle sur les voix et les aiguës et les médiums. Pas de grosses basses baveuses donc. Le grand plus de ces nouveaux intras est la gestion des bruits environnants qui peuvent être coupés ou pris en compte dans votre écoute musicale. Vous pourrez également répondre aux appels. Un produit beau et offrant une belle écoute.

 

On Aura Tout Vu – Le carré DEMNA est une ode à la Grèce et son symbole de protection. Extrêmement présent en joaillerie, en mode ou en décoration, l’œil est un incontournable pour s’assurer la bienveillance. Les designers d’On Aura Tout Vu revisitent ici cet emblème de façon hypnotique. Comme tous les produits de la collection COVER STORY, ce foulard apporte un style arty et un look affirmé à toutes vos tenues. Réalisée dans les codes de la couture, cette collection propose des séries limitées imaginées par les deux créateurs et réalisées par les ateliers de la maison.

 

 

GUERLAIN – Jardins de Bagatelle. Le comte d’Artois accepta de la Reine Marie-Antoinette le pari de construire un petit château dans le bois de Boulogne en moins de 64 jours. Décrit comme une « folie », ses jardins devinrent l’un des endroits les plus romantiques. Ils inspirèrent Jean-Paul Guerlain en 1983 qui les imagina comme une musique entraînante pour une femme amoureuse, épanouie et spontanée. C’est une fragrance destinée aux femmes qui aiment se faire plaisir. À la fois florale et sensuelle, la femme Guerlain est ici une amoureuse de la nature et des fleurs, plus particulièrement. « Jardins de Bagatelle » est une essence réellement lumineuse et féminine, chargée d’histoire. Composé d’un magnifique bouquet de fleurs blanches, gardénia, narcisse, muguet, jasmin mais aussi rose, associée au cèdre au vétiver et à la vanille. « Jardins de Bagatelle » est le parfum du bonheur pour la fête des mères.

– Vous pourriez lui choisir des créations de chez Thomas Sabo, cette paire de boucle d’oreille papillon serait idéale pour embellir votre maman.

– Quoi de mieux qu’un masque anti-âge, pour redonner un coup d’éclat. La marque Mademoiselle Saint Germain propose un masque en bio-cellulose portant 3 actifs anti-âge reconnus : la myrtille, cellules souches de pomme et polysaccharides restructurants.

 

 

 

– Pour la fête des mères et surtout pour les mamans en devenir qui veulent éviter les tâches et le masque de grossesse, voici Omum, une marque responsable et aux produits bio.

 

 

 

 

– L’été arrive et l’envie de mettre des décolletés se précise, ce soin botanique de chez Douces Angevines surdoué nourrit la peau et l’hydrate en profondeur. Un allié parfait pour nos mamans.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ou encore l’EMULSION SPF 15 de chez Biosthétique, une émulsion huile dans l’eau, légère et à pénétration rapide avec un activateur de bronzage, des antioxydants et une nouvelle formule optimisée sans traces blanches.

 

 

 

 

 

– Alban muller propose une mousse micellaire douceur, une eau micellaire detox. En utilisation seule ou combinée, on sent sa peau purifiée et nettoyée. Ces produits conviennent parfaitement aux peaux sensibles. https://albanmuller.com/

 – Pour nos mamans aux cheveux bouclés, crépus ou frisés Salisha boutique propose des produits 100% d’origine naturelle : notamment des huiles Végétales extraites et produites dans le respect de la fabrication artisanale et traditionnelle africaine. Un kit 100 % naturel et végétal composé de cinq huiles à découvrir. Celles-ci peuvent s’appliquer sur les cheveux, mais aussi sur le visage et le corps. Ce kit moringa est composé de cinq flacons de 50ml (une huile végétale baobab, une hibiscus, une bissap, une fenugrec, une gombo).

 

– La Nouvelle gamme de soins d’Urban Keratin à L’huile de Macadamia. Il s’agit d’une huile végétale miraculeuse pour les cheveux. Originaire de la région du Qeensland en Australie, l’huile de Macadamia est obtenue par la pression à froid des noix de Macadamia. C’est une huile aux multiples trésors. Riche en protéines et acide gras, elle contient de l’acide palmitoléique, un acide gras mono-insaturé rare et précieux qui a pour particularité de favoriser la régénération cellulaire.

– Des lunettes de soleil pour que son été soit glamour et tendance, Afflelou Paris propose une gamme chic et particulièrement soignée pour l’été 2021 :

 

– Votre maman a besoin de repos et de détente. Pour la fête des mères, nous avons trouvé le lieu idéal : le spa du Lutetia. Elle pourra profiter d’un soin de 90 minutes : le soin CellCosmett Swiss Deluxe Ellasto Colagen Intensif, qui apportera à sa peau hydratation et raffermissement. Petit plus offert un modelage du dos.

https://hotellutetia.vouchercart.com/20862/soin-visage-cellcosmet-swiss-deluxe-elasto-collagen-intensif-1h30

Un weekend près de Giverny serait une belle “idée détente”. Le Domaine de La Corniche, hôtel, spa et restaurant étoilé, ce lieu est  le parfait écrin pour un weekend de plaisirs et de relaxation.

www.domainedelacorniche.com

Illustration de couverture Agnes Solanges, @agnes_solange_art

Entrer
1 2 3 106
Page 1 of 106

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.