Login

Register

Login

Register

close

Lifestyle

ArchivesLifestyleMagazine

BEATS SOLO PRO : UNE NOUVELLE EXPÉRIENCE PAR Dr DRE

EG_Composed_S3W_4FAM_NBRHOOD_RGB

Beats by Dr. Dre (Beats) lance le Solo Pro, son premier casque supra-auriculaire à Réduction active du bruit. Doté des technologies acoustiques les plus avancées de Beats, d’une ergonomie améliorée pour un confort optimal et de toutes nouvelles fonctionnalités telles que la Transparence, le partage audio d’Apple ou encore le « fold to power ». Le Solo Pro offre un son immersif.

« La forme du Solo est incroyablement populaire, avec plus de 30 millions de ventes à ce jour » a déclaré Luke Wood, Président de Beats by Dre. « Beats a créé le Solo Pro pour apporter une innovation indispensable au marché des casques supra-auriculaire. Le Solo Pro se joint aux Powerbeats Pro, lancés récemment, pour faire partie de la nouvelle génération des produits Beats.

Son et Design

Le Solo Pro s’inspire du profil sonore primé du Solo3 Wireless avec une plateforme acoustique évoluée pour assurer de meilleures performances. Un driver épuré composé d’un diaphragme aux géométries optimisées contribue à une réponse de fréquence exceptionnelle avec une distorsion harmonique plus basse. Deux microphones beam-forming et un accéléromètre détecteur de voix amélioré fournissent une qualité audio remarquable pour les appels vocaux et vidéos ainsi qu’une meilleure prise en charge de la voix pour la fonctionnalité « Dis Siri ». Globalement, cette plateforme repensée offre des performances de haute qualité avec une distorsion minime et une tonalité équilibrée à travers la courbe de fréquence pour générer une expérience d’écoute émotionnelle.

Conçu pour les amateurs de musique non-stop, le Solo Pro présente une esthétique élégante ainsi qu’une coupe ergonomique particulièrement évoluée pour une utilisation prolongée tout au long de la journée. A la suite de tests approfondis avec des utilisateurs, Beats a repensé les coussinets supra-auriculaire avec un boitier remodelé, garantissant une excellente diffusion du son et un confort longue durée. Les glissières en métal apparent permettent un ajustement plus durable et plus personnalisé, rendant le casque plus confortable pour les utilisateurs que jamais auparavant. Un bandeau monolithique crée une structure singulière sans séparation visible aux charnières lors du dépliage, renforçant ainsi l’aspect élégant des produits Beats.

Pharrell Williams, artiste de renom et ambassadeur à long terme de la marque, s’est associé à Beats pour créer la collection « More Matte », composée de couleurs dynamiques : Bleu Foncé, Bleu Clair et Rouge. La collection sera disponible aux côtés des couleurs principales : Noir, Crème et Gris.

« Je suis là depuis les débuts de Beats et j’ai collaboré sur plusieurs projets au cours des dix dernières années », a déclaré Pharrell Williams. « En tant que producteur de musique et artiste, je suis ravi d’avoir contribué à la conception et à la sélection d’une gamme dynamique de couleurs pour un casque aussi novateur et aussi axé sur le son. J’espère que l’expérience audio vous inspire autant de créativité et de concentration qu’à moi, et j’ai hâte de bientôt partager notre campagne mondiale. »

Réduction active du bruit

Le Solo Pro est le tout premier casque supra-auriculaire de Beats, doté de la technologie brevetée Pure Adaptive Noise Cancelling (Pure ANC) dérivée du Beats Studio3 Wireless, et mise au point dans le but de s’adapter au facteur supra-auriculaire. Utilisant des algorithmes avancés pour surveiller et ajuster en permanence votre environnement d’écoute, la Réduction active du bruit détecte et bloque efficacement le bruit ambiant – non seulement dans un avion, mais également dans un café bruyant ou un bureau animé la Réduction active du bruit évalue, se conforme et s’adapte également aux fuites causées par les cheveux, les boucles d’oreilles, les différentes formes d’oreille et le mouvement de votre tête au cours de la journée.

Transparence

Choisissez de vous évader du monde extérieur avec la Réduction active du bruit – ou de puiser dans votre environnement extérieur avec la Transparence. Lorsque cette option est activée, le Solo Pro active ses microphones externes pour un filtrage naturel du bruit environnant sans sacrifier un son de qualité. Nul besoin de mettre votre musique en pause, car la Transparence intègre le monde extérieur à votre expérience d’écoute. Ecoutez les annonces, parlez à vos amis et restez au courant de votre environnement, le tout en appuyant simplement sur un bouton.

Partage audio

Avec le partage audio d’Apple¹, il n’est pas nécessaire de garder pour vous même une chanson ou une vidéo préférée. Tous les casques Beats équipés des puces Apple W1 et H1, notamment les modèles Solo Pro, Powerbeats Pro, Beats Studio3 Wireless, Solo3 Wireless, BeatsX et Powerbeats3 Wireless, sont compatibles. Les utilisateurs du Solo Pro peuvent également voguer entre la Réduction active du bruit et la Transparence tout en partageant, ce qui le rend idéal pour profiter d’un film ou pour travailler avec des amis.

Commandes

Le Solo Pro est doté de commandes intuitives pour une intégration harmonieuse dans votre routine quotidienne. Les boutons d’allumages appartiennent au passé – il suffit de déplier le casque pour l’allumer et de le fermer pour l’éteindre. Les commandes multifonctions sur l’oreillette droite vous permettent de répondre / mettre fin aux appels, de lire / mettre en pause la musique, de changer de chansons, de contrôler le volume et d’activer la commande vocale sans avoir à atteindre votre appareil. En appuyant sur le bouton de mode sur l’oreillette gauche, vous pouvez rapidement passer du mode la Réduction active du bruit au mode Transparence. Dites « Dis Siri » pour une fonctionnalité mains-libres totale.² Alimenté par la puce Apple H1, le Solo Pro fournit une connexion sans fil plus rapide et plus stable à vos appareils et est également compatible avec les appareils iOS et Android.

Autonomie

Attendez-vous à une autonomie significative³ sur le Solo Pro, quel que soit votre mode d’écoute préféré. Avec Fast Fuel, obtenez jusqu’à 3 heures de lecture avec une recharge de 10 minutes en utilisant le câble Lightning inclus.

  • Réduction active du bruit où Transparence : Jusqu’à 22 heures
  • Réduction active du bruit et Transparence éteint : Jusqu’à 40 heures

Prix et disponibilité

Le Solo Pro (299.95€) sera disponible en France à partir du 30 octobre en Noir, Crème, Gris, Bleu Foncé, Bleu Ciel et Rouge.

Commandez à l’avance en France aujourd’hui sur beatsbydre.com.

Entrer
ArchivesLifestyleMagazine

TRÉMOIS-RÉTROSPECTIVE: l’amoureux du trait

blakemag_magazine_lifestyle_Pierre Yves Tremois_cover

Pierre-Yves Trémois, né en 1921, est un artiste qui conjugue le passé au présent. Amoureux du trait, adepte de la ligne pure, sans concession au volume, à l’ombre, à la couleur, ou si peu, Trémois trace sur le papier, le parchemin, la toile, des courbes parfaites, incise le cuivre, la terre, le bronze… avec une diabolique habileté.
Une gestuelle ample et sans possibilité du moindre repentir dans ses œuvres peintes de grand format, associée à une étonnante et fabuleuse précision de la main dans ses estampes, pièces d’orfèvrerie ou céramiques, sont les fondements de son écriture, une écriture dont il ne s’est jamais départi, et qui ne trouve dans l’art moderne aucune équivalence, aucune appartenance à quelque mouvement que ce soit.

 

Dürer

Du premier coup d’œil, on reconnaît un Trémois, comme on reconnaît un Buffet, un Miró, un Bacon ou encore un Mathieu avec lequel il entretint durant des années une solide amitié et une admiration partagée.
C’est la (re)découverte de cette écriture singulière, doublée d’un profond humanisme, où l’art voisine en permanence avec la science et la philosophie, qui vous est aujourd’hui proposée dans une exposition à double visage : Réfectoire des Cordeliers, « Le fou du trait » Celui d’abord de l’éclectisme des productions d’un artiste en quête permanente de défis à relever, de techniques à peaufiner ou à révolutionner, de réponses à trouver quant aux contradictions d’une nature humaine pour laquelle il éprouve cependant une passion profonde ; un éclectisme à qui le trait donne toute sa cohérence.

Couple à l’ADN

Musée d’Histoire de la Médecine, « Les Grands Livres Illustrés » Celui aussi,exceptionnel bien que plus confidentiel, des « Grands Livres Illustrés », 26 ouvrages à tirages limités, réalisés pour certains à quatre mains avec des personnalités telles que Montherlant, Claudel, Rostand ou bien encore Fellini…, comportant de multiples burins et eaux-fortes qui jalonnent son parcours artistique depuis 1945.
– Yvan Brohard, commissaire de l’exposition –

Le Singe Savant – 1994

Réfectoire des Cordeliers: « LE FOU DU TRAIT »
Homme de son temps à l’héritage humaniste pérenne, il n’est assimilable à aucun
courant, aucun mouvement de l’art moderne. C’est dire si son écriture est unique et
possède un accent d’universalité !

Le singe et l’homme

Infatigable chercheur, ses terrains d’élection sont multiples : estampes, dessins,
peintures et monotypes, mais également sculptures, céramiques, orfèvrerie… Avec
une place particulière pour ses « Grands Livres Illustrés » : 26 ouvrages à tirages
limités comportant de multiples burins ou eaux-fortes qui jalonnent son parcours
artistique à partir de 1945. De Rostand à Fellini, de Guitry à Montherlant, de Mathieu à Jouhandeau, de Pauwels à Buffet, de Claudel à Dali…, sa vie est émaillée de rencontres dont certaines donnent naissance à de riches collaborations et à de profondes amitiés.
Si les peintures de Lascaux sont pour lui des fondements incontournables, révélant des artistes auxquels il aime, dans une profonde communion à s’associer ; s’il reconnaît dans l’art égyptien un caractère hiératique et éternel qui le trouble, Trémois trouve dans l’art japonais du portrait d’incontournables références. Pas d’ombre, de matière, de volume, de perspective, de couleur ou si peu, de repentirs… seulement des signes !
Mais si Trémois est fasciné par l’Orient, il est aussi l’héritier d’une culture occidentale, prolifique en maîtres du trait, celle des Primitifs comme Mantegna, Signorelli, Pietro della Francesca, avec une prédilection particulière pour la Renaissance et l’Humanisme; deux notions, deux réalités indissociables, essentielles elles aussi à son inspiration et à la réalisation de son œuvre. Ainsi, rend-til de vibrants hommages aux maîtres tels que Dürer « dieu des graveurs et graveur des empereurs » dans « un dieu désordonné », ouvrage dont les planches liées entre elles, forment une bande gravée de 6,60 mètres de long sur 38 cm de hauteur !

La mer

Riche de ces deux influences, l’art de Trémois est avant tout celui du trait, un trait d’une absolue pureté qui donne à son écriture sa fabuleuse singularité. Car pour Trémois, le trait, à l’image d’une signature, ne tolère ni hésitation, ni rature, ni gommage. Il est l’expression de soi !
Pour respecter la pureté de la ligne, il ne fait que peu de concessions aux couleurs, si ce n’est à un bleu profond ou à un rouge aux accents de cinabre si chers à l’Asie, traités en à-plats ; et surtout au blanc auquel il voue une véritable passion.
Même dans son œuvre sculpté, il revendique son appartenance à une « sculpture du trait, de la ligne », celle des prodigieux bas-reliefs assyriens ou égyptiens, plus qu’à une « sculpture en volume » si chère à Rodin.
Ne soyons toutefois pas dupes de l’extrême lisibilité de ses œuvres ; c’est quand elles nous paraissent les plus claires qu’elles sont les plus mystérieuses !

Grand Livre Bestiaire

L’écriture de Trémois, par essence figurative, possède en effet l’indéniable pouvoir, comme l’exprime Jean Rostand en février 1971, de « dominer la technique au point de la faire oublier » et ainsi de nous laisser entrevoir les arcanes de sa pensée. Si Trémois est le trait, il est aussi le corps, et plus encore le corps nu, dépourvu de tout artifice, dans sa beauté originelle, car il a aussi le culte du Beau ; non pas d’une beauté figée, prisonnière de simples codes esthétiques, mais d’une beauté en mouvement, transcendée par les multiples facettes de la passion.

Du 03 au 26 octobre 2019
Réfectoire des Cordeliers 15, rue de l’École de Médecine, Paris 6e
Musée d’Histoire de la Médecine 12, rue de l’École de Médecine, Paris 6e

Entrer
1 2 3 4 5 14
Page 3 of 14