Login

Register

Login

Register

close

Lifestyle

ArchivesLifestyleMagazine

Porsche 911 Turbo génération 993 fête son anniversaire

blakemag_magazine_lifestyle_homme_voiture_porsche_993

Porsche 911 faisait la une des journaux il y a 25 ans, et aujourd’hui encore, elle reste une icône : la 911 Turbo type 993 a été l’ultime version Turbo de l’ère des moteurs refroidis par air. Le nouveau modèle haut de gamme de la génération 993 a été présenté en première mondiale au Salon international de l’automobile de Genève en 1995. Il présentait de nombreuses innovations techniques. Le moteur était basé sur le bloc 3,6 litres refroidi par air de la porsche 911 Carrera et comportait, pour la toute première fois, deux turbocompresseurs. Chacun de ces deux petits turbocompresseurs avaient été disposé à proximité du trio de cylindres correspondant. Ainsi, cela permettait une réaction plus rapide à tout mouvement de la pédale d’accélérateur par rapport au modèle précédent qui ne comportait qu’un seul turbocompresseur. Ce bloc à haute performance a été le premier à franchir la barre des 400 ch., puisqu’il développait 408 ch. à 5 750 tr/min. La nouvelle 911 Turbo accélérait de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes et sa vitesse maximale était de 293 km/h.

Crédit Photo – Rémi Dargegen

Le moteur biturbo était également une référence en termes de post-traitement des gaz d’échappement.
La nouvelle voiture de sport était équipée de deux pots catalytiques en métal et de quatre sondes lambda. Le nouveau système de diagnostic embarqué II (On-Board Diagnosis II) a apporté une contribution supplémentaire et essentielle au respect de l’environnement et a été installé dans les véhicules 911 Turbo du monde entier. Tous les composants relatifs aux émis-sions étaient contrôlés en permanence et le véhicule identifiait immédiatement les éventuels dé-fauts, qui étaient ensuite signalés au conducteur par un témoin lumineux dans l’habitacle.

Crédit Photo – Rémi Dargegen

Le châssis et la transmission intégrale transférés de la porsche 911 Carrera 4 étaient d’autres nouveau-tés majeures. Grâce à la nouvelle suspension multibras avec sous-châssis, les spécialistes du châssis ont pu contrôler tous les mouvements des roues arrière et les utiliser de manière ciblée pour la toute première fois. Grâce à cela, les réactions aux transferts de masse étaient plus simples à contrôler, et ont même permis de renforcer l’agilité et la sécurité. Associé à la transmission intégrale de la deuxième génération de Porsche avec visco-coupleur, cela a permis d’optimiser la maniabilité, la traction et la stabilité. Le système de freinage de la 911 Turbo était tout aussi impressionnant que la puissance du moteur. Les disques de frein de 322 millimètres ont généré une puissance de décélération de 1 941 ch..

Crédit Photo – Rémi Dargegen

La 911 GT2, version proche de la course, était une propulsion dotée d’un moteur porté à 430 ch., a été développée sur la base de la 911 Turbo dès 1995. Trois ans plus tard, une variante évoluée et homologuée de la 911 GT2 a suivi, développant désormais une puissance de 450 ch. Walter Röhrl a parlé de cette ultra-911 : “Elle est inconfortable, mais elle aborde les virages de manière très agressive – elle incarne ce que la conduite est vraiment !” En 2018, pour marquer le 70e anniversaire de la marque, Porsche Classic a créé le “Project Gold”, un véhicule entièrement nou-veau basé sur une carrosserie originale de type 993 encore existante.

Entre 1995 et 1998, Porsche a vendu 6 001 unités de la 911 Turbo type 993, et 336 exemplaires de la 911 Turbo S. Un certain nombre de ces voitures de sport ont été ajoutées aux collections privées, car la génération 993 est considérée par les amateurs de Porsche comme particulière-ment élégante.

Entrer
ArchivesLifestyleMagazine

Garder la forme pendant le confinement

corona spot_GRAND FORMAT 3

Garder la forme durant ce temps de confinement, c’est possible et on vous propose de découvrir un coach d’exception, plein de bonne humeur et de joie pour vous booster durant 30 minutes tous les jours.

Né en 1986, Yannick a toujours été passionné de sport. Tout a commencé le jour où sa mère l’inscrit au babycross (circuit gym pour enfants) le dimanche 29 mai 1988 et depuis Yannick a toujours pratiqué des sports en loisirs, puis en compétitions. Du karaté au judo, en passant par la boxe thaï, la boxe française ou le taekwondo jusqu’au grappelling, si Yannick a une prédilection pour les sports de combat, c’est parce qu’il y a toujours trouvé un cadre et une discipline dont il avait besoin pour se défouler et se canaliser.

Il fera même du MMA en compétition de 2013-2017 en Europe. Il se fait 2-3 entorses cervicales, ce qui l’amène à arrêter le MMA après 5 victoires (par soumission) et 2 défaites.

Il a un BMF pour la boxe, un CQP aux métiers de la forme, et il continue à se former pour enseigner les choses qu’il aime. La pratique du coaching pour Yannick c’est comme le MMA, il faut maîtriser plusieurs disciplines qui ont attrait au même domaine. Voilà pourquoi il est coach, professeur de Zumba, de fitness, de step, …

Il donne ses cours dans différents lieux : salle de sport Reebok Madeleine, Magic Form 12ème et 13ème, Le Cercle Boxing ainsi, vous savez où le retrouver après le confinement.

L’organisation des séances de coaching de Yannick De Buffrenil pour garder la forme durant le COVID-19 : Vous le retrouverez sur Instagram en live mais les vidéos restent 24 h, du lundi au vendredi, un horaire par jour pour s’entraîner avec Yannick. L’entraînement alterne un jour de cardio et un jour de renforcement musculaire. La durée des sessions est de 30 minutes. Le but est d’avoir un maintient de forme durant cette période de confinement et surtout partager un bon moment ensemble. Yannick est connu pour sa bonne humeur et son positivisme, et durant cette période, Yannick nous confie ne pas avoir envie de profiter de la situation : “Pour moi, c’est un partage essentiel. Evidemment,  je n’encourage pas les gens à se regrouper pour faire la séance bien sûr, et puis de toute façon c’est interdit. Garder la forme seul, c’est possible, et avec les réseaux sociaux, c’est moins difficile.  Je sors faire ma vidéo de sport dans un lieu où il n’y a personne qui passe, j ai même vu quelqu’un faire la séance depuis chez lui car il me voyait de sa fenêtre.

Il y a même des gens qui le font avec leurs enfants depuis chez eux, pour moi c’est top ce partage, c’est le meilleur retour que je puisse avoir“.

A venir une chaîne You Tube pour donner un accès gratuit à mes cours aux gens dès septembre j’espère.

Moi aujourd’hui, j’aime le fait d’avoir trouvé ma voie et de transmettre aux gens, humainement c’est beaucoup de partage, j’aime donner, transmettre, j aime donner le sourire aux gens. Ça me tient à cœur avant toutes choses.”

Insta : @yaya_dywel

www.lecercle-boxing.com / www.lasalledesport.paris/reebok-store/ www.magic-form.fr

Article écrit par Alexis Dumétier

Illustration Agnes solange, Insta : agnes_solange_art
What do you want to do ?

New mai

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Entrer
1 2 3 4 5 17
Page 3 of 17

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.