Login

Register

Login

Register

close
blakemag_VEJA_SS20_RickOwens_cover

VEJA x Rick Owens présentent le modèle Runner qui est une réinterprétation de la collaboration qui fut dévoilée à Paris durant le défilé homme de Rick Owens Automne/Hiver 2019.
Une paire en laine, réalisée en tricotage 3D (3D wool-knit) et offrant élasticité et adaptabilité. La technique permet de réduire le chevauchement des matières et l’utilisation de nombreuses coutures. La semelle est composée à 45% de matériaux biosourcés comprenant de l’huile de bananes, de la canne à sucre et des déchets de riz. La Runner VEJA x Rick Owens est entièrement fabriquée au Brésil. 

Depuis toujours Rick Owens bouscule les conventions, ce qui vaut à ses défilés d’être des événements en soi, quitte à créer parfois des scandales et des polémiques: Pour son défilé Femme Printemps-Été 2014, il invite des danseuses noires de stepping (danse de compétition dans le milieu hip-hop) qui ne défilent pas mais utilisent leur corps comme percussions (en se tapant sur les cuisses) et leur voix pour créer une attitude guerrière. Les danseuses toutes habillées en Rick Owens sont noires, métisses, rondes, musclées, en clair l’antithèse au défilé classique de mannequins filiformes marchant en ligne et sans expression. « J’ai été attiré par le côté couillu [du stepping]. C’était comme un gros « fuck you » à la beauté conventionnelle. Leur message, c’est « nous sommes belles à notre façon », a expliqué Rick Owens. Pour le Huffington Post, ce défilé est « la plus grande célébration de la diversité raciale et morphologique de la saison ». « Le défilé de Rick Owens célèbre les vraies femmes », a quant à lui affirmé le Daily Beast.

Après Yves Saint Laurent qui avait dévoilé la poitrine féminine sous des blouses de soie, Rick Owens s’attaque au tabou du sexe masculin en dévoilant des pénis lors de sa collection Homme Automne-Hiver 2015. Immanquablement, les réactions sont vives (Rick Owens expliquera à Mlle Agnès que les personnes offusquées s’étonneront de la taille rabougrie des pénis « ils s’attendaient à quoi? En fait ils voulaient des grosses bites de porno ») et lui valent le surnom éphémère de “Dick” Owens (dick voulant dire bite en anglais).

Lors de sa collection Homme Printemps-Été 2016, l’un de ses mannequins fétiches Jera brandit un tissu « PLEASE KILL ANGELA MERKEL / NOT » (SVP TUEZ ANGELA MERKEL / JE PLAISANTE) afin de protester contre l’attitude intransigeante de la Chancelière à propos de la Grèce alors en pleine crise financière. De retour en coulisses, Rick Owens lui met un coup de poing et le chasse furieux, se désolidarisant complètement de cet acte : « Ce n’était pas mon idée, je l’ai frappé lorsqu’il est arrivé en coulisses. Il est ma muse masculine depuis douze ans alors il s’est cru autorisé à faire une chose pareille en plein show, je suis furieux », déclare-t-il à l’AFP. Il ajoute, « l’ironie de l’histoire, c’est que cette collection évoque l’agressivité masculine ».

Pour sa collection Femme Printemps-Été 2016, chaque mannequin supporte un deuxième mannequin (en fait des gymnastes) avec sangles et harnais afin de souligner que la solidarité féminine supporte dans ce monde.

Rick Owens, est reconnu pour être l’un des derniers à avoir perpétué le mouvement minimaliste et « antifashion ». Cette association avec la marque VEJA était donc une quasi évidence.

LE MODÈLE RUNNER EST DISPONIBLE EN 3 COULEURS : BEIGE, NOIR ET GRIS.

Tags : blakemagchaussures de sportchaussures ethiquecollaborationmade in brazilmagazinemagazine masculinmagazine modemagazine mode hommemagazzine onlinemode hommemode masculinerick owenssneakerssneakers hommevejavetements homme

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.