Login

Register

Login

Register

close
Blakemag_diptyque_cover_1200x628px 2
Spread the love

Diptyque présente son nouveau parfum, l’Eau Papier, élaboré avec le parfumeur Fabrice Pellegrin et l’artiste Alix Waline. Par son histoire, sa nature et son nom, L’Eau Papier est un hommage à la création, épine dorsale de la Maison, et au papier, support premier de son expression. Le papier comme déclencheur de l’imagination, condition sine qua non de l’apparition des dessins et des parfums, qui libèrent à leur tour l’imaginaire de chacun grâce aux récits qu’ils amorcent et aux souvenirs qu’ils suscitent.

Une création innovante

Fait unique pour la Maison, la découverte des senteurs passe d’abord par le regard et l’expression graphique, qui participe depuis toujours au récit et à la construction des parfums. Une feuille blanche et un trait noir à l’origine du geste créatif, l’alliance du nez et de la main. La vision, l’odeur et l’image liées dans un processus unique de création olfactive, véritable expérience synesthésique. Fidèle à son style, l’artiste française formée aux
Beaux-Arts de Paris et à l’École de la Cambre à Bruxelles, Alix Waline, a composé une œuvre en noir et blanc délicat, multipliant les ombres et les textures et travaillant le dessin point par point et strate après strate. A rebours des illustrations traditionnelles des parfums Diptyque, aucune figure ni paysage reconnaissable mais une composition impressionniste et abstraite monochrome. Au recto, l’encrage plus ou moins prononcé des motifs
et des traits dessine autant de façons d’investir le papier, autant de nuances et d’émotions différentes. Libre à chacun d’en faire l’interprétation qu’il souhaite et d’écrire sa propre histoire. Plus que jamais ici, l’imaginaire gouverne.

À la façon de l’encre qui se diffuse différemment sur la feuille, L’Eau Papier s’apprécie diversement d’une peau à l’autre et dans le temps, grâce à la capacité des muscs blancs à se révéler et à se déployer durablement. Incarnée, personnelle et singulière, L’Eau Papier est l’expression de soi.

Une formulation atypique

La composition de l’Eau Papier est le fruit de la vision et de l’imaginaire du parfumeur Fabrice Pellegrin qui déclare : « Créer un parfum pour Diptyque c’est comme écrire un livre. Une histoire, une introduction, une architecture, des matières premières qui se font écho pour faire récit, sont nécessaires. Pour L’Eau Papier, je suis parti d’un ingrédient premier, la céréale, le sésame en particulier et son extrait de graine torréfiée. C’est l’élément surprenant de la fragrance, que j’ai choisi pour évoquer l’odeur nouvelle de l’encre et apporter une gourmandise raffinée. Je l’ai sublimé en travaillant des notes musquées, pour davantage de sensualité. J’ai ensuite ajouté des notes florales de mimosa, aux propriétés poudrées et délicates, pour accompagner la note douce que représente le papier. La singularité de l’accord céréale et de l’encre associée à la suavité des muscs blancs pour l’odeur du papier définit la fragrance. J’ai cherché à traduire le contact délicat et sensible de l’encre sur la feuille par une overdose de muscs. »

Tags : anniversaireblakemagbougiebougiescadeaudessinDiptyqueeau papierecritureencrefête des mèresfête des pèresfragrancegourmandgraine de sesamehommelifestylemagazinemagazine hommemagazine lifestylemagazine masculinmagazine onlinemasculinmimosamuscmusc blanconlineoriginalpapierparfumparfum femmeparfum hommeparfum non genreparfumsraffiné

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.