Login

Register

Login

Register

close
Blakemag-J12-Superleggera-cover

Chanel et la J12, c’est vingt ans d’audace et vingt ans de succès.
Vingt ans d’un incomparable périple horloger.
Dès sa naissance, la J12 transforme la céramique en matière précieuse et réécrit deux cents ans d’histoire pour redéfinir les normes de l’horlogerie féminine.
Jacques Helleu, le directeur artistique de CHANEL à l’époque, imagine la pièce de ses désirs. Il la veut belle, différente. Il ne dessine pas une montre mais crée une légende.
A peine née, la J12 est sacrée première icône horlogère du 21ème siècle. Depuis ses débuts, la J12 puise son inspiration dans cet irrépressible désir de bousculer les codes en conjuguant singularité artistique et haute technicité, impertinence et inventivité.
La J12 capte l’air du temps comme aucune autre. Elle désire l’innovation, la suscite, la sublime.
Le secret de son infinie créativité est là, dans cet acte initial, dans ces allers-retours perpétuels, dans cette science innée du mouvement.
La mode et l’horlogerie.
L’allure et la modernité.
Le beau et le compliqué.

D’abord noire en 2000, elle surprend trois ans plus tard dans sa robe de céramique blanche de 38 mm ou 33 mm de diamètre. Plus qu’une nouveauté, un choc stylistique, un séisme horloger.
Le succès est immédiat. Dans la foulée, la J12 entame sa mue et décline ses mille personnalités en ouvrant la palette des complications horlogères qu’elle avait inaugurée en 2002 avec une première version chronographe aux lignes subtilement tendues.
En 2005 un tourbillon vient équiper la J12. La surprise est de taille. La J12 aime l’horlogerie, en doutiez-vous ? Cette même année, elle découvre les mystères de l’ultra-légèreté : imaginée en aluminium comme les châssis des voitures de course, la J12 Superleggera se pique de performance.

En 2007, elle part en voyage avec le lancement de la J12 GMT permettant d’afficher un second fuseau-horaire et s’associe à Audemars Piguet, l’année suivante pour développer un calibre haut de gamme (AP 3125) dont CHANEL redessine le pont de balancier et le rotor en or coiffé de céramique noire.
Nouvelle étape sur les chemins de la Haute Horlogerie en 2009 avec la présentation de la J12 Noir Intense. Cette année-là, les ateliers suisses CHANEL à La Chaux-de-Fonds, métamorphosent un bloc de céramique pure en 724 baguettes de lumière noire qui, serties, lui confèrent une allure folle, insensée, absolue. Une première mondiale, encore. Aucune autre Manufacture horlogère n’avait jamais serti la céramique ainsi. Editée en série limitée de cinq exemplaires, la J12 Noir Intense est motorisée par le calibre 3125 développé en association avec Audemars Piguet dont la noblesse stylistique ne fait pas secret. Belle et complexe, toujours.

En 2010, la J12 se pique de nautisme. Étanche à 300 mètres et dotée d’un bracelet en caoutchouc, la J12 Marine est une vraie plongeuse, parfaite icône du sport-chic. L’année 2010 marque un autre tournant magistral, pour ces 10 ans la J12 va aller plus loin, repousser les frontières, redéfinir l’indicible, pour poursuivre ce rêve éveillé.
Ainsi naît la J12 Rétrograde Mystérieuse dont la conception totalement novatrice est confiée aux maîtres horlogers de l’équipe experte de Giulio Papi (APRP SA), l’un des ateliers indépendants de Haute Horlogerie les plus respectés du monde. Cette pièce en céramique haute résistance noire ou blanche et or blanc, unique en tous sens, se définit comme un concentré d’innovations, de complications et de premières mondiales : tourbillon, lecture des minutes digitale, aiguille des minutes rétrograde, réserve de marche de 10 jours et couronne verticale rétractable. Personne n’attendait CHANEL à ce niveau de créativité horlogère. L’exigence d’innover, encore.

Le noir et le blanc, deux couleurs chères à Gabrielle Chanel, sont depuis le début les deux piliers de la J12. En 2011, elle se toque de céramique de titane, plus vivante que l’or, plus intense que le platine. Née de l’utilisation de ce matériau inédit qui transforme la lumière en éclats versatiles, la couleur Chromatic la propulse dans une autre dimension. La J12 Chromatic se rêve comme une « montre-reflet », le miroir d’un temps changeant que seul CHANEL sait capturer.
En 2013, la J12 regarde plus haut, vers les étoiles. Elle veut s’offrir la Lune.
La Manufacture CHANEL en Suisse la décroche pour elle. On ne peut vraiment rien lui refuser. Voici la J12 Moonphase avec son mécanisme permettant l’affichage des différentes phases de lune sur un disque en aventurine d’un bleu profond et pailleté comme une nuit d’été. Féminine, élégante, différente.
L’année suivante, la J12 veut danser, voler, rêver. Un tourbillon volant en forme de comète ?
Oui, mais totalement habillé de diamants. A l’unisson, la montre se couvre aussi de diamants, bracelet compris, comme dans un songe. Cette J12 est une pure folie. Son mouvement est conçu en exclusivité par Renaud et Papi (APRP SA).
Bis repetita en 2015 avec une J12 Tourbillon Volant Squelette, imaginée une nouvelle fois par les experts du studio Renaud et Papi (APRP SA). La J12 veut tout montrer. Son corps, son esprit, son âme. Elle n’a jamais rien eu à cacher.

En 2014, avec la montre J12-G10, CHANEL s’offre le luxe d’un détournement précieux en adaptant le bracelet NATO, incontournable de l’univers militaire, à l’horlogerie féminine.
Tel un code secret, la J12-G10 choisit ainsi une nouvelle identité en empruntant son nom au formulaire de commande de ce bracelet militaire légendaire. Inattendu, un cuir d’alligator à grandes écailles remplace le nylon d’origine. Précieuses, les boucles se voient serties de diamants de taille brillant ou baguette. D’une résolue modernité, ce bracelet brouille les pistes, se féminise sans perdre ses qualités de solidité et de confort et propose une allure définitivement luxueuse.
Aller là où on ne l’attend pas. Y aller, ou pas. Être la première, toujours.

Revenir aux sources, aussi. La J12 connaît les règles, c’est elle qui les édicte. En 2016, elle se veut discrète pour se lover sans bruit autour d’un poignet et se dévoile dans une version miniature de 19 mm de diamètre. C’est la J12?XS.
Imaginée par Arnaud Chastaingt, désormais aux commandes du Studio de Création Horlogerie de CHANEL, elle s’habille d’un bracelet classique en céramique ou d’une manchette. Elle fait la belle. Une autre J12 ? Oui, enfin non. Toujours la J12. Contemporaine, délicate, intemporelle, son cadran s’invite tantôt sur une bague, dans le pli d’un gant, sur une manchette, un bracelet de force grand format, elle se pare de diamants ou de broderies Lesage comme si elle réinventait la mode qu’elle a toujours aimée. XSsivement féminine, surprenante, paradoxale, sophistiquée, contradictoire, forte, inattendue, assumée, puissante, précieuse, déterminée, excessivement excessive !
En 2017, une silhouette en chapeau, escarpins et tailleur gansé agite ses bras sur son cadran pour donner l’heure. La J12 met en scène Mademoiselle Chanel, espiègle, impertinente, joyeuse. En 2018, CHANEL présente un coffret composé de 12 montres uniques en marqueterie de céramique, 12 compositions abstraites, formant un polyptyque, issu d’un motif graphique réalisé par le Studio de Création Horlogerie de CHANEL. La J12 Untitled est de son temps, comme jamais. Comme toujours.


Année 2019. Arnaud Chastaingt, Directeur du Studio de Création Horlogerie de CHANEL, offre à la J12 une cure de jouvence sans toucher l’identité qui a fait son mythe et son succès. A l’orée de ses 20 ans, la J12 veut grandir sans perdre son audace.
Elle s’offre un bain de jouvence sans griffer l’identité qui a fait ses succès.
Pour augmenter l’ouverture du cadran, sa lunette est affinée, le nombre de ses gouges augmenté, la typographie de ses chiffres redessinée, la largeur de sa couronne réduite et l’épaisseur de son boîtier délicatement augmentée.
La silhouette de la J12 se métamorphose. Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre.
Son profil est adouci, sa silhouette plus tendue. C’est la nouvelle J12, finement repensée par Arnaud Chastaingt. Sa robe change. Son coeur aussi. Elle possède désormais un boîtier monobloc en céramique, serti d’une glace saphir permettant d’admirer le nouveau calibre 12.1, mouvement conçu et développé exclusivement pour CHANEL par KENISSI, Manufacture suisse de mouvements haute performance dans laquelle elle a pris une participation. La Maison CHANEL est récompensée cette même année pour la montre J12 calibre 12.1, lors de la cérémonie du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG), dans la catégorie « Dames ».
La J12 a 20 ans. Et elle ne les fait toujours pas. La nouvelle J12 est d’un classicisme moderne. Lunette, cadran, aiguilles, la J12 se pare de noir intense, couleur de prédilection de Mademoiselle Chanel. C’est l’Édition Noire, d’une profondeur absolue.

La voici en 2020, déjà. Dans un effet de manches dont elle a le secret, la J12 Paradoxe crée une nouvelle démarcation en alliant la lumière au mystère, le jour à la nuit. Son esthétique, unique, est un véritable défi technique qui repose sur la découpe et l’association de deux parties de carrures de céramique de dimensions différentes ; l’une de couleur blanche, l’autre de couleur noire, assemblées pour ne former qu’un seul et même boîtier.
Toujours en 2020, elle va encore plus loin. Sans renier son passé, elle s’affranchit des codes couleurs qui ont fait son triomphe. Elle abolit le noir, transcende le blanc et surpasse la couleur en choisissant la transparence. La nouvelle montre J12 X-RAY affiche sa clarté horlogère dans un boîtier de saphir inédit laissant admirer la pureté de ses formes.
Dotée d’un nouveau mouvement conçu et assemblé par la Manufacture CHANEL – le Calibre 3.1, la J12 X-RAY mise sur la transparence. La platine, le pont de minuterie, le pont de rouage sont en saphir. Ils s’effacent pour laisser passer la lumière et révéler une dentelle brodée de rouages. L’assemblage du mouvement requiert la délicatesse, la patience et l’expertise des maîtres horlogers. Une opération qui dure une semaine complète. Le cadran est en saphir aussi et serti d’index en diamants taille baguette. Douze diamants qui semblent en suspension. Pour la première fois de l’histoire, une montre se voit également habillée d’un bracelet dont la totalité des maillons a été taillée dans du saphir brut. En édition limitée de seulement 12 pièces, la montre J12 X-RAY ouvre une nouvelle ère dans l’histoire de la couleur.


Pour son 20ème anniversaire, la J12 a envie de jouer. Elle s’empare ainsi de vingt symboles et références de la Maison CHANEL : un sac 2.55, un camélia, un flacon de parfum N°5 ou encore une veste en tweed.
Elle devient la J12.20. Ponctués de 12 diamants, ces motif polis et rhodiés s’invitent sur sa lunette et son cadran. L’irrévérence sublimée pour signer son inaliénable liberté pour cette édition limitée à 2020 exemplaires et déclinée en une version Haute Horlogerie en émail, numérotée et limitée à 5 pièces.
Tags : 20 ansaccessoireaccessoire hommeanniversaireArnaud Chastaingtaudemars piguetblakemagceramiqueChanelchanel j12chaux de fondgabrielle chanelhaute horlogeriehorlogerieJ12j12 automaticj12 noir intensej12 paradoxej12 x-rayj12-g10jacques helleumagazinemagazine de modemagazine onlinemodemode masculinemontremontre chanelmontresmoonphaseplace vendomeretrograde mysterieusesaphirsuperleggeratitane

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.