Login

Register

Login

Register

close
blakemag_magazine_mode_homme_Chopard_L.U.C_cover

Chopard signe une première collaboration avec les ateliers Kiton, maîtres du tailleur italien avec le garde-temps L.U.C XP Il Sarto Kiton. Une édition très limitée de 100 montres extra-plates en acier DLC microbillé sobrement habillées d’un cadran à motif pied-de-poule et d’un bracelet en cachemire couleur ardoise doublé de cuir d’alligator rouge. Avec cela, une excellence mécanique garantie par le mouvement automatique L.U.C 96.53-L, équipé d’un micro rotor en tungstène et de la technologie Chopard Twin assurant plus de deux jours d’autonomie. Le meilleur de la Haute Horlogerie suisse et de la sprezzatura italienne.

©Patrick Csajko

Connu pour son élégance faite d’épure et de simplicité, le garde-temps extra-plat L.U.C XP se pare d’un costume taillé sur mesure par les artisans des ateliers Kiton. Entre l’horloger suisse et le couturier napolitain, la rencontre semblait écrite. Maisons familiales commises à une même vision de l’artisanat et des traditions, ces deux grands noms de l’élégance masculine ont uni leurs savoir-faire pour façonner la montre L.U.C XP Il Sarto Kiton. D’un coté, Karl-Friedrich Scheufele, coprésident de Chopard et père de Chopard Manufacture en 1996, apporte sa conception d’une Haute Horlogerie traditionnelle tournée vers le monde contemporain et les innovations du XXIe siècle. De l’autre, la créativité féconde des disciples de Ciro Paone, le fondateur des ateliers Kiton en 1968 selon qui « l’Homme est une inépuisable source d’inspiration, chacun de ses pas est un appel à la création ».

Le L.U.C XP Il Sarto Kiton, c’est d’abord des proportions parfaites grâce à un boîtier de 40mm de diamètre pour seulement 7,2mm d’épaisseur. Une allure extra-plate qui permet un réel confort de porter et impose la simplicité, deux impératifs qui résument la philosophie de la collection L.U.C et font toute son élégance. Et un écho à la maxime de Ciro Paone : « L’élégance doit être associée avec la simplicité ». L’allure de ce garde-temps réside aussi dans son uniformité chromatique : une belle silhouette noire, subtilement taillée dans les nuances ardoise du boîtier en acier DLC (Diamond-Like Carbon) microbillé, du cadran et du bracelet.

Sur le cadran en laiton obtenu par traitement galvanique et finitions laquées, la patte des ateliers Kiton s’impose dès le premier coup d’œil avec le motif pied-de-poule fétiche du tailleur napolitain depuis qu’il a racheté aux enchères la garde-robe du roi d’Angleterre Edouard VIII, salué, sinon pour son règne éphémère, pour son élégance de dandy. Sur cet arrière-plan foncé, les chiffres dorés, assortis aux index et aux aiguilles dauphine fusée permettent une parfaite lisibilité des heures et des minutes. Les indications des quarts d’heure ainsi que le logo Kiton placé à 6h apportent une subtile touche de rouge, reprise dans les surpiqûres du bracelet.

Le bracelet quant à lui témoigne d’une même démarche artisanale. Il est réalisé à la main, sans traitement chimique, dans un doux mélange de cachemire mongol, de laine et de flanelle avec un léger ajout d’élasthanne pour un meilleur confort de porter. Ce riche bracelet est doublé d’alligator rouge. La montre est également vendue avec un second bracelet en cuir d’alligator noir également doublé d’alligator rouge.

Tags : 100 exemplairesblakemagchopardedition limitefrancegarde-tempsitalieKitonL.U.Clifestylemagazinemagazine lifestylemagazine masculinmagazine onlinemasculinmontremontre hommemontresonlineplace vendomesuisseXP II Sarto Kiton

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.