Login

Register

Login

Register

close
GLENFIDDICH 12 ANS TRIPLE OAK banniere

Glenfiddich sort un nouveau 12 ans triple maturation exclusivement  réservé au marché français. Pour le découvrir la marque de whisky écossais propose avec le Chef Julien Boscus, un menu fin et délicat aux accords parfaits de l’amuse bouche jusqu’au dessert avec ce Triple Oak 12ans.

Secrets de confection du Triple Oak 12 ans

Ce Single Malt est issu de l’assemblage de trois types de fûts de chêne : d’anciens fûts de bourbon, de sherry et, pour la première fois, des fûts de chêne français neufs. Dans l’élaboration de ce 12 ans Triple Oak, Brian Kinsman a intégré un vieillissement en fûts de chêne français neufs. Une façon de mettre à l’honneur les consommateurs français. Une approche inhabituelle sur les whiskies qui s’explique par la rareté de ces fûts, habituellement utilisés dans le domaine viticole.

Fûts de bourbon : Des fûts de chêne américain qui révèlent des notes de poire fraîche, de chêne vanillé et une belle douceur fruitée.

Fûts de sherry : Des fûts de chêne européen ayant contenu du Xérès qui ajoutent des saveurs de fruits secs, de gâteau aux fruits riches et d’épices.

Fûts de chêne français neufs : Des fûts de chêne français neufs qui confèrent au whisky de belles notes épicées et vanillées, et des arômes d’amandes grillées, de crème brûlée et d’épices boisées.

L’assemblage de ces trois fûts fait du 12 ans Triple Oak un whisky complexe, doux et fruité, avec de belles notes épicées.

La dégustation du Glenfiddich Triple Oak 12 ans

Sa robe est claire, jaune paille, elle rappelle les nuances d’un miel d’acacia. Le nez est léger, floral, finement acidulé comme une poire verte fraîche et un fond de ziste de citron. En bouche l’attaque est nette est légère, des arômes subtiles de vanille et de poivre Timut, se fondant sur des notes de bois jeunes. Le final en bouche en est long mais aérien.

L’excellent pairing imaginé par Julien Boscus

La Maison Glenfiddich a collaboré avec Julien Boscus, Chef propriétaire du restaurant Origines. Ils ont imaginé un voyage gustatif entre l’Ecosse et laFrance. Le Chef et la distillerie partagent ce même amour du terroir, le menu est donc un hommage à la richesse du patrimoine des deux pays. Pour Julien Boscus, fils et petit-fils de restauratrices, le respect du produit et le bon sens d’une cuisine juste et sincère coulent de source. Après ses expériences auprès de Yannick Alléno, Pierre Gagnaire puis au restaurant parisien Les Climats, il a créé un restaurant à son image. Chez lui, pas de produit hors-saison ou signature: ce sont les arrivages qui dictent sa carte gourmande et pleine de bon sens. La gastronomie responsable de ce cuisinier-né a séduit la distillerie écossaise, qui depuis 1887 œuvre à la préservation de ses terres et sa source d’eau si précieuse, Robbie Dhu. Le chef Julien Boscus, travaillant majoritairement les produits de l’hexagone, a donc cette fois-ci puisé son inspiration en Ecosse, au cœur de la Vallée des Cerfs. La distillerie lui a ainsi confié le soin de sublimer son nouveau 12 ans d’âge, Glenfiddich Triple Oak à travers un menu à déguster à la maison, où sa gastronomie raffinée permet de révéler les différences facettes de ce single malt.

La dégustation du menu de Julien Boscus

En guise d’amuse bouche : un Croc’Haddock, pain de mie Poujauran, fine tranche de haddock de Boulogne Sur Mer, vieille Mimolette et beurre à l’ail des ours. Ces minis crocs monsieur écossais sont gourmands et savoureux. Le haddock est révélé par le whisky, et la vieille mimolette sublime les notes de bois. Un ping pong de saveurs qui donne envie d’alterner une bouchée avec une lampée de Triple Oak. Une ouverture parfaitement réussie .

Pour l’entrée, ce sont des langoustines d’Ecosse saisies à l’huile d’olive, gnocchi à l’encre de seiche, fines tranches de cédrat et bisque d’oursin relevé au 12 ans Triple Oak. Une entrée d’une grande finesse. La cuisson des langoustines est maîtrisée et permet toute l’expression de ce met délicat. La tranche de cédrat rappelle les notes de bois du whisky tout en apportant de la fraîcheur. Les gnocchis de seiche apportent un jeu de texture. Enfin la bisque d’oursin marque élégamment le caractère marin de cette entrée et se marie à merveille avec le Triple Oak 12 ans, un plat que l’on sauce jusqu’à la dernière goutte.

A suivre en plat c’est un Canard de la Maison Burgaud en deux façons Filet rôti, asperges blanches du Val de Loire et sauce salmis relevée au Glenfiddich Triple Oak, Pastilla de cuisse braisée aux épices douces. Le filet rôti de canard est rosé à cœur et déguster le whisky avec en fait ressortir les notes épicés. La pastilla à la fine dentelle est une explosion de saveurs rappelant les épices et les fruits secs d’un marché marocain. Encore une fois l’accord mets / whisky est superbement réussi, toutes les facettes du plat permettant l’expression de la palette aromatique du whisky, ici révélant plus particulièrement le finish en fût de cherry.

Enfin pour le dessert : Pain d’épices & Citron, Biscuit de pain d’épices, imbibé d’un sirop parfumé au whisky, avec un crémeux aux citrons d’Amalfi, tuile aux céréales et une sauce gianduja amandes et whisky. On finit ce repas par une touche de fraîcheur et de légèreté qui se marie parfaitement avec le Triple Oak de chez Glenfiddich, et qui n’est pas sans rappeler le nez fruité où l’on percevait notamment des notes de ziste d’agrumes au moment de la dégustation. Tout dans ce dessert est le pendant de la fraîcheur de ce whisky et des saveurs exprimées par le passage en fût de bourbon, avec les épices, le côté vanillé et fruité.

Julien Boscus réussit de superbes accords tout le long de ce menu avec finesse et élégance, révélant à chaque étape de ce repas des facettes différentes du Glenfiddich Triple Oak 12ans. Superbe maîtrise sans “chichi”. Un grand bravo !

Le menu imaginé par Julien Boscus est disponible en clic&collect au restaurant Origines jusqu’au 23 mai. Tous les jeudis et vendredis soir, sur commande sur le site du restaurant. Le menu pour 2 personnes plus la bouteille de Glenfiddich 12 ans Triple Oak : 120€.

Article écrit par Alexis Dumétier

Tags : 12ansblakemagBrian KinsmanchefdegustationfrancaisgastronomieglenfiddichJulien BoscusLes Climatslifestylemagazinemagazine lifestylemagazine masculinmagazine onlineMaison BurgaudmenuonlineOriginespairingPierre GagnaireTriple oakTriple OAK 12 answhiskyYannick Alléno

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.