Login

Register

Login

Register

close
metropolis 2

 

PEUGEOT sort cette année une “nouvelle“ mouture de son tricycle Metropolis, le Metropolis 400i Allure. C’est La troisième génération de Peugeot Metropolis.

le Métropolis est un trois roues donc, ce qui rend ce véhicule gros cube accessible au détenteur du permis B et après 7h de formation.

Un Nouveau design

Le design de la carrosserie a été revue et c’est très bien exécuté, notamment sur l’avant qui s’affine et semble plus racé. La machine reprend un coup de modernité avec la peinture bleu canard (Amazonite Satin Blue) effet métallisé mat, qui est du plus belle effet.

Peugeot a doté son 400i d’optiques à Led en forme de griffes sur l’arrière du véhicule à l’instar des automobiles de la marque au lion, pour les optiques de l’avant elles sont puissantes et efficaces.

L’instrumentation du tableau de bord a été modernisée : elle conserve des aiguilles mais intègre un nouvel écran numérique en couleur bien lumineux qui est repris des voitures de la même marque.

Ce Metropolis 400i possède une connexion Bluetooth pour communiquer avec son téléphone via une application Peugeot Motocycles spécifique. Il est alors possible de lire une partie des SMS, l’affichage des appels au tableau de bord et d’afficher des flèches pour la navigation par GPS. Une boîte à gant (bien profonde) sur le côté du guidon permet de mettre le téléphone portable et est doté d’une prise USB bien pratique pour charger notre mobile.

Petit plus non négligeable : une clef dite main libre, une fois dans la poche elle vous permet de démarrer le véhicule à la main.

La mécanique

Le Metropolis 400i répond aux normes antipollution Euro 5, du coup sa puissance a été légèrement réduite (de 37 à 36 ch) et la valeur de couple maximum s’obtient à 5750 tr/mn avec 38 Nm. A cela s’ajoute une prise de poids de 3 kg et pour reculer le véhicule une fois assis dessus cela n’est pas négligeable, il est un peu pataud.

La prise en main

L’assise est confortable et le petit dosseret conducteur est parfait pour caler le bas du dos.

On est assis bien droit, les pieds à plats derrière une bulle réglable manuellement (on aurait pas dit non à une commande électrique) qui est un peu juste pour les conducteurs dépassant le mètre 75 (je fais 1’80 et même en position haute on prend le vent de plein fouet, mais il existe en option une bulle plus haute).

D’ailleurs la place pour les jambes du conducteur est correcte mais aurait pu proposer une possibilité d’allonger les jambes sur le côté pour les plus grands.

Le Metropolis 400i s’avère très vite maniable et on lui fait facilement prendre de l’angle ou se faufiler entre les voitures (toute proportion gardées bien sur). Pour le passager la selle reste confortable et les repose-pieds sont bien large et sécurisant.

les performances

L’accélération peut être soit douce soit plus franche si on met la poignet bien dans le coin, les reprises sont rassurantes et la vitesse de pointe est de 140 km/h (au compteur).

La partie cycle est bonne est je me suis surpris à laisser le scooter rouler sur l’élan de son acceleration, on en oublierai presque le poids du véhicule. Par contre le système de suspension est très ferme, trop même et vous sentirez toutes les aspérités de la route. Petit point bonus pour les ralentisseur à attaquer très doucement sans quoi vous allez taper fort et la machine et votre dos.

Le freinage ABS est bon en tout temps, et déclenche les warnings automatiquement en cas de freinage d’urgence. Les disques qui ne sont pas de grandes tailles ne sont pas fait pour de gros freinages ou une conduite “sportive”. Le Metropolis 400i est un tricycle de ville qui se conduit tranquillement. Il possède l’antipatinage qui garanti une bonne motricité du pneu arrière même sur le mouillé.

La consommation

Peugeot annonce 5,4 l/100 km. Lors de notre roulage sur Paris et sa région nous avons constaté une oscillation entre 5,4 et 6,0 l/100 km de moyenne.

Les rangements :

Deux coffres sont accessibles sur le Metropolis 4O0i : celui de l’arrière permet de ranger un casque intégrale et celui sous la selle permet de ranger un petit sac à dos…on aurait aimé avoir plus de place pour le rangement pour un scooter d’un tel gabarit.

À l’avant 2 vides poches et une boîte à gant permettent de se delester le temps du trajet car ces dernières ne peuvent pas être verrouillées. Un choix de la marque légitime face aux trop nombreux vandalisme constatés sur ces vides poches.

Le prix

Le Peugeot Metropolis 2020 est proposé à partir de 9000 € en finition Active et c’est 700 € de plus en version Allure. Ce qui ajoute la connexion Bluetooth, une prise USB (au lieu de 12V), un tapis de coffre, des embouts de guidon chromés, des rétroviseurs spécifiques ou encore des jantes noires et brillantes. Un tarif élevé.

 

On a aimé :

-La partie cycle

-Assise conducteur et passagé

-La prise en main

-Finition soignée et clef main libre

 

On a pas aimé :

-Suspensions trop fermes

-Coffre peu profond

-Coût d’achat

 

Fiche technique :

Moteur : Monocylindre 4V à refroidissement liquide

Cylindrée : 399 cm3

Puissance : 36 ch à 7 250 tr/mn

Couple : 38,1 Nm à 5 750 tr/mn

Poids tous pleins faits : 271 kg

Hauteur de selle : 780 mm

Capacité du réservoir : 13,5 litres

Consommation moyenne annoncée : 3,9 l/100 km

Consommation moyenne de l’essai : 6,0 l/100 km

 

Prix : 8999 € en Active et 9699 € en Allure – www.peugeot-motocycles.fr

Article écrit par Alexis Dumétier

 

Tags : blakemagembouteillageshommelibertélifestylemagazinemagazine lifestylemagazine masculinmagazine onlinemaniablemasculinmotomotocycleonlineparisPeugeotPeugeot scooterpratiquerapiderapiditescootertricycletrois roues

La Newsletter BLAKE

Chaque mois recevez des offres exclusives, coups de cœur, spots préférés, ventes très privées, sessions de découvertes culinaires et défilés et événements mode.

Le tout, sélectionné par la rédaction.