Login

Register

Login

Register

close

Lifestyle

ArchivesBlogLifestyle

L’Hôtel Royal Madeleine****

blakemag_mode_lifestyle_homme_hotel_RoyalMadeleine

Situé entre la rue de l’Arcade et la rue Pasquier, traversé par le charmant passage Puteaux, l’Hôtel Royal Madeleine**** a tout le charme d’une grande demeure familiale, la sérénité accueillante d’une maison bourgeoise au coeur de l’agitation parisienne. Avec 59 chambres à la décoration élégante et intemporelle, un restaurant et un bar ouverts sur la vie de ce quartier où l’on travaille et où l’on flâne, le Royal Madeleine**** est la nouvelle adresse du quartier de la Madeleine.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE DANS L’HISTOIRE
Les murs de l’Hôtel Royal Madeleine**** ont bien des histoires à raconter. Contemporain de l’eervescence du Paris de la fin du XIXe siècle, le Royal Madeleine**** se compose de deux bâtiments, qui enserrent le passage Puteaux. Un passage couvert qui avait pour vocation de devenir un lieu commerçant, alors que le chemin de fer devait se prolonger jusqu’à la Place de la Madeleine. Las, il s’arrêtera à Saint-Lazare, pour le bonheur des Parisiens du XXIe siècle, qui y trouvent désormais un havre de tranquillité pour y déjeuner avant de retourner travailler.
L’Hôtel Royal Madeleine**** est aussi une histoire de famille. En 1976, les parents de Coralie Legrand achètent cet hôtel, moderne pour l’époque, dans lequel la petite fille grandira, comme dans une deuxième maison pleine de souvenirs.
Après plusieurs années de gestion extérieure, Coralie Legrand décide de reprendre les rênes de l’hôtel familial et d’en faire ce qu’il a toujours été pour elle : une maison élégante et conviviale, un hôtel moderne, accueillant et confortable, où l’on se sent chez soi.
Au terme de plusieurs mois d’une rénovation complète, le Royal Madeleine**** ouvre à nouveau ses portes avec des nouveaux services pour ses hôtes.

LA DÉCORATION : LA DOUCEUR ET LES «PETITS RIENS» QUI FONT LE CHARME D’UNE MAISON VIVANTE
Pour la propriétaire Coralie Legrand, il était primordial de cultiver l’esprit d’une maison chaleureuse et d’éviter ce chic «froid» qui empêche de se laisser aller à la détente. Avec la complicité de l’architecte d’intérieur Marie-Paule Clout, elles ont imaginé une maison de charme où chacun trouvera sa place, ses repères.
L’Hôtel Royal Madeleine**** a conservé tous les charmes d’une maison parisienne ancienne avec ses boiseries, ses moulures, ses cheminées et ses planchers blonds. Des papiers peints chamarrés habillent les murs des couloirs qui desservent les chambres, à la manière des maisons bourgeoises du début du siècle dernier. Les matières douces et naturelles (velours, lin, coton), déclinées dans des coloris clairs et feutrés forment une ambiance douillette, où ressurgissent les souvenirs d’enfance. Toutes différentes et parquetées, les chambres déclinent plusieurs teintes : du rose poudré, des nuances bleutées, du vert de gris… Des cadres suspendus au mur, de jolies appliques dépareillées, des coussins à motifs, un mobilier patiné par le temps, concourent à renforcer cette impression d’une pièce qui aurait été meublée avec soin au fil des années, au gré des inspirations d’une maîtresse de maison au goût certain, ou des retours de voyage de l’un ou de l’autre de ses occupants. Les pièces à vivre, ra?nées et cosy, incitent l’hôte à la détente et au lâcher-prise. Le salon invite à prendre un verre confortablement installé dans le canapé.
Le chaleureux jardin d’hiver, baigné par la lumière de quatre baies vitrées et d’une verrière sous laquelle s’épanouissent un oranger et des plantes tombantes, offre quant à lui, une atmosphère lumineuse et fraîche.

Le confort de la maison tient en partie à la décoration chaleureuse et douillette des chambres, toutes différentes. Dans sa configuration précédente, l’hôtel comptait 68 chambres contre 59 après rénovation : 6 chambres Single (15-16 m«), 17 chambres Classique (16 à 18 m«), 25 chambres Supérieure (19 à 23 m«), 6 chambre Deluxe (25 à 30 m«), 4 chambres Duplex (32 à 44 m«) et une grande suite de 52 m2, baptisée «Suite Cocolili», en souvenir du surnom que l’on donnait à Coralie dans son enfance. Cette suite unique jouit d’une situation privilégiée au-dessus de la verrière du jardin d’hiver et du passage Puteaux.

En plein cœur de l’agitation parisienne, l’espace bien-être est une invitation à la détente. Situé au niveau -1 de l’hôtel, il est équipé d’une piscine avec banc d’hydromassage, d’un sauna, d’une salle de fitness et d’un espace relaxation. Sa décoration originale évoque les douceurs d’un jardin toscan, avec ses parements de pierre dorée, ses grandes lames de plancher en bois clair, ses fauteuils en osier tressé et la présence, là encore, d’une végétation luxuriante qui habille le parapet du bassin. Une cabine de soin complète les installations le temps d’une pause « slow life », loin de la frénésie de la ville. Cet espace est réservé aux clients de l’hôtel.

Hôtel Royal Madeleine****
29, rue de l’Arcade, 75008 Paris / Tél. +33 (0)1 84 25 70 00
Information & Réservation : reservation@hotelroyalmadeleine.com
Site web : www.hotelroyalmadeleine.com

Entrer
ArchivesBlogLifestyleMagazine

Sea, “Rosé” and Sun

Blakemag_magazine_online_magazine_masculin_lifestyle_rosecover

 

 

Nous sommes au milieu de l’été et la température monte de plus en plus. Que vous soyez à Paris ou sur un bord de plage, les apéros entre copains ou en famille sont légions et quoi de mieux que de choisir une bouteille de rosé bien frais pour accompagner les fruits estivaux d’une fin de repas ou un barbecue gargantuesque face au couché du soleil sur une plage au sable brulant.

J’ai sélectionné, pour vous faciliter la tâche, douze pépites parmis la myriade de domaines.

 

-Mas de Pampelonne Rosé:

Nous commençons par un rosé qui évoque le sable chaud d’une plage de méditerrannée, une après-midi à l’ombre d’un parasol. Pas étonnant que le sol qui voit grandir ses vignes soit esssentiellement sableux. Sa robe claire est le préambule à sa fraîcheur. Un nez de pêches blanches et en bouche des notes d’agrumes délicates. C’est Le rosé parfait pour l’apéritif.

Prix : 7,65€

www.vignerons-saint-tropez.com/eshop/fr/mas-de-pampelonne/59-rose-mas-de-pampelonne-.html

 

 

 

 

 

 

 

 

– Origami rosé Côte de Provences 2017 :

Derrière ce pliage en forme de cigale, se cache le Château L’évêché, un domaine de Saint Emilion. Peut être est-ce pour cela que ce rosé a une si belle structure et une belle longueur en bouche. Ne vous fiez pas à son rosé clair, car ce vin saura accompagner tout un repas, des grillades ou encore un plat en sauce. Très floral au nez et très ample en bouche, complexe avec une pointe de tension qui lui fait garder son atout de rosé frais de l’été.

Prix : 12,50€

www.infinivin.com/fr/chateau-l-eveche-origami-rose-cotes-de-provence-2148.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Gris d’Ardèche vignerons Ardèchois :

Un gris, c’est un rosé. Si on l’appelle gris c’est du fait des cépages qui le composent qui sont des raisins gris: tels que le pinot gris, le picpoul gris, le sauvignon gris, le grenache gris ou le gris armon.

Je suis assez friand des gris car ils sont souvent complexes et accompagnent toujours à merveille les plats épicés, en sauce ou les grillades relevées. Ce gris d’Ardèche ne fait pas exception à la règle : un joli nez de pêches mures. Il est long en bouche avec des notes de pamplemousse et d’anis étoilé. Parfait pour nos repas de l’été.

Prix : 5,60€

www.comptoirdesvignes.fr/bouteilles/gris-dardeche-2017-vignerons-ardechois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Le gris du Castellas :

Je ne résiste pas à la tentation de vous suggérer un autre gris. Ils sont bons et peu chers alors autant ne pas bouder son plaisir. Ce gris du Castellas à un nez frais et floral, et en bouche persistent des notes acidulées d’agrumes. Excellent sur un poulet rôti, ou sur des saucisses tout juste sorties du grill.

Prix : 4,25€

www.vignerons-castellas.fr/boutique/gris-du-castellas-rose/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Chateau Pitray 2016:

Un vin rosé Bordelais, plus précisément du Castillon. D’une couleur or rose, intense, due au Merlot majoritaire sur cette cuvée. Le nez frais aux notes d’agrumes et de framboises, reste frais en bouche. Parfait pour débuter le repas.

Un rosé particulièrement abordable pour une qualité irréprochable.

Prix : 4,50€

www.chateau-pitray.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Carrelet d’Estuaire vignerons de Tutiac 2017 :

Sa robe rose claire est une invitation à la gourmandise.

Au nez ce sont des notes de fraises, cerises, cassis mêlées à celles d’agrumes. En bouche, ce vin est vif, frais et fruité. Un compagnon de premier ordre pour un repas de tapas et de poissons grillés. Un tout petit prix pour un vin de Bordeaux qui fait la part belle au Merlot.

Prix : 3,53€

www.eboutique-tutiac.com/nos-vins/315-carrelet-estuaire-rose-2017.html

 

 

 

 

 

 

 

 

-Château de la Rivière rosé 2017 :

Un rosé de Fronsac, situé entre Pomerol et Saint-Emilion. Un vin délicat. Sa robe rose poudrée évoque sa délicatesse. Son nez a des notes d’ananas, d’agrumes, et plus typiquement de violette. Il a de la rondeur en bouche. Il est bien équilibré.

Ce vin accompagne très bien les poissons en entrée ou en plancha, les volailles ou encore une salade de fruits frais.

Prix : 10€

www.avenuedesvins.fr/fr/vignerons-chateau-de-la-riviere-415.html

 

 

 

 

 

 

 

 

-Chateau Saint Maur Côte de Provence 2017 :

Retour en Côte de Provence avec ce Cru classé depuis1955. Ce rosé est un vin gastronomique, complexe et très bien fait. La robe est saumonée. Le nez puissant, riche, évoque les fruits exotiques comme la mangue, la pêche de vignes, les agrumes. La bouche est oppulante, dominée par la pêche avec une pointe saline en fin de bouche.

Un vin qui saura accompagner tout un repas.

Prix : 20€

www.chateausaintmaur.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Chateau Maime cuvée Héritage 2017 :

Un rosé des côtes de Provence gourmand, à la robe pâle. Bien frais et vif, des notes d’agrumes adiculées au nez. En bouche, il y a une belle matière fruitée.

Que ce soit en bord de piscine, sur une terrasse ombragée ou en plein milieu de la provence au milieu des grillons qui chantent, ce rosé est un vin d’été caniculaire comme le nôtre. Il apporte une grande fraîcheur en bouche.

Prix : 13,80€

www.chateau-maime.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Chateau la Calisse 2017 :

Un rosé 100% Bio de Provence, élaboré à 450 mètres d’altitude par une “néo-vigneronne” de talent, Patricia Ortelli.

Sa robe très claire annonce sa finesse. De surprenantes notes d’airelles au nez, suivi en bouche par des notes acidulées de kumquat, citron vert et de fleurs blanches.

Un vin fin et élégant, qui accompagne facilement tout un repas, que ce soit sur des grillades aux saveurs de la provence, thym romarin ou des plats épicés.

Prix : 20€

www.chateau-la-calisse.fr

 

 

 

 

 

 

 

-Chateau de Pibarnon 2017 Bandol :

Je ne pouvais pas faire une sélection de rosés pour l’été sans passer par Bandol. Ce domaine a la particularité d’avoir ses vignes sur un sol calcaire, ce qui confère à ce vin une belle minéralité. Il est bien tendu et structuré. Une culture en biodynamie rend ce vin pour moi plus attreyant encore car de plus en plus de vignerons reviennent à une viniculture raisonnée et soucieuse de la nature et des Hommes.

Sa robe profonde est un préambule à sa complexité aromatique. Au nez, ce sont des notes florales de pivoines et de roses, de groseilles également. L’impression en bouche est gourmande, très ample, avec en fin de bouche de la tension et de la salinité.

Un vin de gastronomie à n’en pas douter et qui les mois passants vera sa minéralité dominer. Il accompagne la cuisine méditerranéenne à merveille.

Prix : 21€

www.pibarnon.com

 

 

 

 

 

 

-Un champagne…rosé bien sûr… Alexandra 2004 de Laurent-Perrier :

Je n’ai pas pu m’empêcher de glisser des bulles dans cette sélection tant je suis amoureux du champagne. Une bouteille d’exception goûtée il y a peu. Un champagne rosé à la robe cuivrée, or rose. Au nez, ce sont des notes de mangue, d’agave, de mescale, de mandarine. La bouche est bien tendue et oppulante. On retrouve du fruit, des épices et des notes florales, avec des bulles fines et persistantes. Un grand champagne rosé!

Pour une soirée à part dans votre été ou pour annoncer une grande nouvelle. C’est une bouteille qui marque!

Prix : 290€

www.laurent-perrier.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article écrit par Alexis Dumétier

Entrer
1 9 10 11 12 13 15
Page 11 of 15